Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 12 février 2020

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

ET AUSSI…

DESI, un instrument pour élucider l’origine de l’énergie noire

L'instrument « DESI », qui a été mis en service en octobre 2019 sur le télescope Mayall de l'observatoire national de Kitt Peak, en Arizona (Etats-Unis), va permettre, sur cinq ans, de mesurer les positions et les distances de 35 millions de galaxies et de 2,4 millions de quasars. Il s’agit de reconstituer l'histoire de l'Univers et d’établir la nature de l'« énergie noire », la force qui pousse ce dernier à accélérer son expansion. Pour y parvenir, une équipe a dû concevoir un dispositif à même de détecter les spectres dans le visible de dizaines de millions de galaxies afin d'en déduire, après analyses, leurs distances. Ce dispositif fonctionne à l'aide de dix spectrographes dont l'étude et la réalisation ont été confiées à la société française Winlight System.

Le Monde, 12/02 – Temps de lecture : 3 min

 

Les statistiques sur le coronavirus doivent être relativisées

Les statistiques qui circulent actuellement sur l’épidémie de coronavirus doivent être prises avec prudence. Les chiffres actuels sont très approximatifs, explique Jean-Stéphane Dhersin. En outre, il n’est pas possible de donner une véritable estimation du taux de mortalité pour le moment, les éventuels décès de personnes contaminées pouvant être décalés dans le temps. Par ailleurs, tous les cas ne sont pas déclarés, souligne Anne-Marie Moulin, qui ajoute que la part de cas non déclarés est particulièrement dangereuse, car elle augmente le risque que l’épidémie se répande dans d’autres pays, via des porteurs peu symptomatiques. En France, les ministères de la Santé et de la Recherche vont allouer 2,5 millions d'euros supplémentaires aux programmes de recherche sur le coronavirus.

Huffingtonpost.fr, 11/02 – 7 min

Lequotidiendumedecin.fr, 11/02 – 1 min

 

La recherche française en quête de modèle ?

Olivier Coutard

FranceCulture.fr, 12/02/02 – 44 min

 

Une eau minérale devient noire après électrolyse : cette vidéo prouve-t-elle la présence de pesticides ?

Fréderic Maillard

Lci.fr, 11/02 – 4 min

 

« Les algorithmes sont de puissants outils qui peuvent contribuer au bien commun »

Claire Mathieu

Larecherche.fr, 11/02 – 1 min

 

Otages en Iran : « Il n'y a rien de honteux à négocier pour sauver des vies »

Ariel Colonomos

La-croix.com, 11/02 – 3 min

 

Fariba Adelkhah et Roland Marchal retenus en Iran : la France face à une nouvelle crise des otages ?

Bernard Hourcade

FranceCulture.fr, 12/02 – 2 min

 

Chroniques littorales de José-Manuel Lamarque, l'aventure inconnue du plancton

Eric Karsenti

FranceInter.fr, 11/02 – 4 min

 

Municipales : comment expliquer le malaise des maires ?

Martial Foucault

Le Figaro, 12/02 – 6 min

 

« Syndicats réformistes contre syndicats contestataires, une opposition factice »

Philippe Askenazy

Lemonde.fr,12/02 – 4 min

 

 

Un laboratoire se penche sur la cybersécurité des dispositifs embarqués

À Lorient, un laboratoire a mis au point une plateforme d’observation et de protection des programmes informatiques embarqués. Arnaud Tisserand explique que la cybersécurité ne vise pas uniquement à se protéger contre les attaques informatiques mais doit aussi permettre de prévenir les attaques physiques. Des intrusions peuvent en effet perturber le fonctionnement des processeurs embarqués dans les téléphones mobiles, les cartes à puces, les véhicules connectés ou encore les dispositifs biomédicaux comme les pacemakers. La plateforme mise au point permet d’analyser l’énergie consommée par la puce, son rayonnement électromagnétique, sa température ou encore le bruit qu’elle émet, pour ensuite élaborer des parades aux cyberattaques.

Ouest-france.fr, 11/02 – 2 min

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

 

 

Kantar Disclaimer