Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 13 février 2020


 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

ET AUSSI…

Coronavirus : des doutes sur la période d’incubation

Selon une étude chinoise, la durée d'incubation du coronavirus pourrait être de 24 jours, et non de 14 comme initialement estimé. Pour François Buton, la durée d'incubation se situe entre 0 et 24 jours, et la médiane est de 3 jours. Cela signifie que parmi les cas hospitalisés dans la région de Wuhan, 50% ont eu une durée d'incubation de moins de 3 jours et 50% de plus de 3 jours. L'intervalle de temps de 0 à 24 signifie juste que le temps le plus long est de 24 jours. Mais peut-être est-ce une observation pour une seule personne, l'ensemble des autres patients se situant entre 0 et 10 jours, suggère Sandrine Belouzard. La scientifique précise que le nombre de cas déclarés diminue en Chine, ce qui montre que les mesures de quarantaine commencent à produire leur effet. Anne-Marie Moulin revient pour sa part sur le concept de « quarantaine », une mesure de santé publique apparue en Europe à la fin du XIVe siècle. Au Royaume-Uni, les médias ont identifié un super contaminateur : un individu qui aurait transmis le virus à une dizaine d’autres personnes. En moyenne les patients atteints du coronavirus peuvent contaminer entre deux et trois personnes, indique Olivier Terrier. Ce chiffre peut être nettement plus élevé chez un « super contaminateur », à la fois en raison de facteurs physiques et comportementaux. La crise actuelle soulève en outre la question de l’efficacité du système de santé chinois, souligne Carine Milcent, avec notamment des carences manifestes dans les soins de proximité.

Lci.fr, 12/02 – Temps de lecture : 3 min

Le Dauphiné Libéré, 13/02 – 1 min

Le Monde, 13/02 – 4 min

Aujourd'hui en France, 13/02 – 3 min

La Provence, 13/02 – 2 min

L'Express, 13/02 – 20 min

Rfi.fr, 12/02 – 1 min

Cnrs.fr, 11/02

 

Un vaccin pour protéger les femmes enceintes du paludisme

Une équipe française vient de tester un vaccin pour protéger les femmes enceintes et leur bébé contre le paludisme. Les premiers résultats obtenus sont encourageants. Ce vaccin stimule la production d’anticorps qui vont empêcher le parasite d’adhérer au placenta, explique Benoît Gamain.

LeFigaro.fr, 12/02 – 3 min

Cnrs.fr, 05/02

 

Une réforme à l’encontre des attentes des chercheurs

Libération, 13/02 – 6 min

 

Donnons de l’ambition au lien chercheurs – médiateurs – citoyens !

Ouest-france.fr, 12/02 – 6 min

 

Les chauves-souris : de parfaits incubateurs à virus

Jean-François Julien

FranceCulture.fr, 12/02 – 3 min

 

Air France vent debout contre les accusations de discrimination à l'embauche

Les Echos, 13/02 – 3 min

 

 

Le ski va-t-il disparaître en France ?

Samuel Morin

NouvelObs.com, 12/02 – 5 min

 

Enquête sur Déméter, la cellule de surveillance contestée des campagnes

Fabien Jobard

Lemonde.fr, 13/02 – 11 min

 

Des carottes dans l’océan Austral pour le climat

Le Télégramme, 13/02 – 1 min

 

Fariba Adelkhah, la chercheuse française détenue en Iran, cesse sa grève de la faim

François Bayart

20Minutes.fr, 12/02 – 2 min

 

 

Le coût du déclin du vivant

Un rapport inédit publié par le WWF indique que le coût économique du déclin de la nature dans 140 pays pourrait s'élever, si aucune action n'est prochainement mise en place, à au moins 479 milliards de dollars par an au niveau mondial. Cette estimation n’est pas la plus élevée, si on la compare aux études précédentes. Mais ces calculs sont très difficiles à faire de manière rigoureuse, souligne Jean-Michel Salles.

Lexpress.fr, 12/02 – 5 min

 

Des fourmis moissonneuses pour restaurer la plaine de Crau

Les équipes de Thierry Dutoit ont réalisé une première mondiale en réimplantant des fourmis moissonneuses pour restaurer un espace naturel dans la plaine de la Crau, dans les Bouches-du-Rhône. En 2009, un oléoduc s’était brisé déversant 4 000 m3 de pétrole dans une zone classée Natura 2000 située dans cette zone.

20Minutes.fr, 13/02 – 3 min

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

 

 

Kantar Disclaimer