Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 14 août 2020


ACTUALITE DES LABORATOIRES

ET AUSSI…

 

Covid-19 : questions sur l’éradication des virus, alternatives aux tests PCR

Selon l’OMS, la découverte d'un vaccin contre le Covid-19 n'entraînera pas forcément la disparition de la maladie. Les Echos interrogent François Renaud, spécialiste des maladies infectieuses, sur les raisons pour lesquelles il est difficile d’éradiquer les virus endémiques. Selon le chercheur, « il est impossible de faire disparaître totalement une maladie infectieuse ». En dehors de la variole, qui constitue une exception, « aucune maladie infectieuse ne peut à ce jour être déclarée comme éteinte », affirme-t-il, citant en exemple la grippe et la rougeole. Pour François Renaud, « il faut vivre avec le virus et le contenir » grâce aux gestes barrières et à la distanciation sociale, puis à terme, grâce aux vaccins et aux traitements. Toutefois, le vaccin n’est pas une solution miracle, car sa découverte prend du temps et son efficacité dépend des mutations du virus. Interrogé sur la possibilité d’atteindre une immunité collective, François Renaud explique que « ce phénomène est surtout performant lorsqu'il existe une vaccination possible, qui joue le rôle de pare-feu ».

De son côté, La Croix indique que l’utilisation de chiens renifleurs pour dépister le Covid-19 s’avère efficace puisque la méthode est fiable dans plus de 95 % des cas. Le quotidien détaille la façon dont les chiens peuvent détecter la présence de la maladie : les molécules volatiles émises dans l’air par les cellules infectées ont un bouquet qui diffère de celui des cellules saines. « Le virus reprogramme la cellule pour qu’elle travaille pour lui. C’est une modification du tout au tout du métabolisme cellulaire. Donc, les cellules infectées ne libèrent pas les mêmes molécules que les cellules saines », explique le virologue Christophe Ritzenthaler.

Selon une étude publiée mercredi sur une plateforme de prépublication, environ neuf cas sur dix de Covid-19 n'auraient pas été identifiés en France au cours des sept semaines qui ont suivi le déconfinement, soit plus de 60 000 malades. Les chercheurs invoquent les difficultés d'accès au dépistage. Le Figaro note que de nouveaux tests plus rapides et plus faciles d’emploi devraient faciliter le dépistage. Par exemple, à Lille, des chercheurs ont mis au point un test de poche capable de délivrer un résultat en dix minutes. Reste à trouver un industriel pour le fabriquer à grande échelle.

Quant aux tests salivaires, ils se font toujours attendre, indique Le Parisien. Pour l’heure, les données scientifiques publiées ne permettent pas à la Haute Autorité de Santé de donner son feu vert. « Le virus ne semble pas être tout le temps présent dans la salive. Chez certaines personnes symptomatiques, il est entré plus profondément dans l'organisme, ce qui était aussi un problème pour le test naso-pharyngé », détaille le virologue Yves Gaudin.

Lesechos.fr, 13/08 – Temps de lecture : 5 min

La-croix.com, 13/08 – 3 min

Le Figaro, 14/08 – 4 min

Leparisien.fr, 13/08 – 4 min

 

Notre-Dame de Paris, la renaissance

Le Monde se penche sur les enjeux qui entourent la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Etat, Eglise et Ville de Paris tentent de s'accorder pour que la cathédrale reste un lieu de culte tout en s’adaptant au tourisme de masse. Pendant ce temps, la science recueille des informations jusqu'ici inaccessibles. Sous la direction de l'informaticien Livio De Luca, des chercheurs bâtissent un « clone numérique » de l’édifice : une architecture informatique a été bâtie, à laquelle viennent s’ajouter diverses données, dont certaines inattendues, telles que les enregistrements de l'acousticien Brian Katz et de l'archéologue du paysage sonore Mylène Pardoën, ou encore les résultats d'un questionnaire de l’anthropologue Claudie Voisenat sur le rapport que nous entretenons avec Notre-Dame.

Lemonde.fr, 13/08 – 15 min

 

Que sont la foudre et les éclairs ?

Dans le cadre de sa rubrique « Histoires d’été », Aujourd’hui en France s’intéresse aux éclairs qui accompagnent les orages. Le quotidien reprend les explications de Serge Soula. Un éclair, en électricité, « c'est du positif et du négatif (...) Pour qu'il se forme, il faut de l'air chaud et humide et une instabilité atmosphérique », explique le chercheur. Il y a deux types d'éclairs : ceux qui frappent le sol et ceux, majoritaires, qui restent dans les nuages. Quant à la foudre, « c'est un éclair qui frappe un objet (...) ça fait clac, un bruit très sec ! », ajoute Serge Soula.

Aujourd’hui en France, 14/08 – 4 min

 

La mode, une histoire de désir

Elle présente le livre « Fabriquer le désir, histoire de la mode de I'Antiquité à nos jours » (Belin), d’Audrey Millet, un ouvrage érudit qui aborde la mode dans sa complexité non seulement esthétique mais aussi économique, politique et philosophique. Dans un entretien avec le magazine féminin, la chercheuse affirme que le « désir d'être à la mode (...) a toujours existé ». Elle déclare avoir observé un « cycle de I'envie » : « Nous sommes tous menés par ce désir de mode et c'est plutôt positif. Ce qui est gênant, c'est I'envie conditionnée, industrielle, mais I'habillement, lui, contribue au bonheur depuis toujours. »

Elle, 14/08 – 5 min

 

 

 

 

Proche-Orient : découverte de la plus ancienne preuve de crémation funéraire

Fanny Bocquentin

Rtl.fr, 13/08 – 2 min

Rtl.be, 13/08 – 2 min

CNRS, 12/08

 

Gérald Darmanin enfile l'uniforme répressif de Nicolas Sarkozy

Christian Mouhanna

Libération, 14/08 – 5 min

 

« Il n'y a pas plus de violences interpersonnelles dans la société d'aujourd'hui par rapport à celle d'il y a 20 ou 30 ans »

Laurent Mucchielli

Bfmtv.com, 13/08 – 2 min

 

A quoi sert encore la justice internationale ?

Anne-Charlotte Martineau

Franceculture.fr, 13/08 – 43 min

 

Voyage dans la Préhistoire avec Marylène Patou-Mathis

Franceinter.fr, 14/08 – 36 min

 

Bourgogne : « l'extrême est devenu la norme », pourquoi ces vendanges sont exceptionnelles depuis 1380 ?

Fabien Gaveau

France 3 Régions, 13/08 – 4 min

 

Des noms sur les murs : les graffitis du camp de Drancy

Annette Wieviorka

Franceculture.fr, 13/08 – 4 min

 

A vélo, prendre la géographie à bras-le-corps

Gilles Fumey

Le Monde, 14/08 – 7 min

 

Planète. Sport. Inde et Pakistan, les frères ennemis du cricket

Jean-Luc Racine

Francetvinfo.fr, 13/08 – 3 min

 

Loudun : les habitants imaginent leur ville du futur

Thierry Ramadier

Lanouvellerepublique.fr, 12/08 – 2 min

 

Un concours de cartographie collaborative transfrontalière

Dernières Nouvelles d’Alsace, 14/08 – 2 min

 

Un chercheur au CNRS d'Orléans déplore une « marche arrière » avec le retour d’un insecticide tueur d’abeilles

Jean-Marc Bonmatin

Lechorepublicain.fr, 13/08 – 3 min

 

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

Kantar Disclaimer