Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 14 juin 2019

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

ET AUSSI…

 

Pour une meilleure qualité de l’air

Une étude interdisciplinaire menée par des chercheurs de l’Inserm, du CNRS, de l’Inra, d’Atmo Auvergne Rhône-Alpes et de l’Université Grenoble Alpes, publiée dans Environment international, établit qu’il faudrait baisser le niveau moyen des particules fines d’au moins 3 microgrammes par m3 en moyenne annuelle pour entraîner une baisse significative de la mortalité due à cette pollution. L'équipe de chercheurs identifie actuellement des actions concrètes à mener sur les principales sources de pollution (chauffage, trafic routier) pour atteindre une telle diminution des concentrations de pollution. Selon l’étude, la pollution en milieu urbain coûte 1 200 euros par habitant et par an dans les agglomérations de Lyon et Grenoble.

Topsante.com, 13/06 – Temps de lecture : 2 min

Le Dauphiné Libéré, 14/06 – 2 mn

Cnrs.fr, 13/06

 

« Un violon dans mon école »

La Fondation Vareille mène actuellement une expérimentation dans des écoles maternelles et primaires en France et en Suisse, souhaitant prouver l’efficacité de l’apprentissage de la musique dans la lutte contre le décrochage scolaire d’origine sociale. Pour mesurer les effets de cet apprentissage de façon scientifique, une équipe du CNRS, en lien avec l’Education nationale, sera prochainement sélectionnée.

Le Parisien, 14/06 – 1 min

 

La haine française prend sa source dans la Révolution

Dans le numéro de juin de La Revue des deux mondes, Valérie Toranian, directrice du mensuel, s’interroge sur les ressorts du mouvement des « gilets jaunes », dont certains actes de violence ont été assimilés à l'expression de haines. Plusieurs auteurs, dont l'historien Ran Halévi, y expliquent les origines du ressentiment à l'égard des élites, des riches, de Paris et de l'État. Interviewée par Le Figaro, Valérie Toranian distingue violence et haine. Elle indique notamment que, comme le souligne Ran Halévi, la haine française provient de l’obsession révolutionnaire de l'égalitarisme et du rejet des privilèges.

Le Figaro, 14/06 – 5 min

 

Journées nationales de l’archéologie

Pour leur dixième édition, les Journées nationales de l’archéologie connaissent une forme de consécration : elles deviennent européennes, preuve de l’importance qu’a pris ce rendez-vous proposé depuis 2010 par le ministère de la Culture et l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap). A Toulouse, le laboratoire TRACES sera à l’honneur ce week-end. A Pénestin (Morbihan), Catherine Dupont guidera samedi une visite du site archéologique des falaises de Lomer. A Bagnols (Var), les chercheurs du CNRS feront découvrir leur métier au public. A Bibracte (Nièvre), le Centre archéologique européen se dévoilera pour la première fois, avec au programme des conférences et des ateliers animés par des archéologues du CNRS.

Ladepechedumidi.fr, 14/06 – 3 min

Ouestfrance.fr, 14/06 – 2 min

Lejsl.com, 14/06 – 3 min

Var Matin, 14/06 – 1 min

 

 

 

Police : l'Etat en illégitime défense

Sébastian Roché

Liberation.fr, 13/06 – 5 min

 

Les syndicats font la police dans les tribunaux

Fabien Jobard 

Liberation.fr, 13/06 – 3 min

 

Un étudiant en musicologie lauréat de "Ma thèse en 180 secondes

Franceinter.fr, 14/06 – 3 min

Lexpress.fr, 14/06

Francemusique.fr, 14/06

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar Media ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

 

 

 

Kantar Disclaimer