Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 16 novembre 2020

 

 

VIE DU CNRS

ET AUSSI…

 

 

Nouvelle directrice de la communication pour le CNRS

Sophie Chevallon, 51 ans, rejoint le CNRS en qualité de directrice de la communication. Elle a été journaliste avant de devenir conseillère chargée de la communication et de la presse dans plusieurs cabinets ministériels. Elle a dirigé la communication de Saint-Gobain de 2007 à 2016. Elle présidait la société Kalosiny conseil qu'elle a fondée.

Les Echos, 16/11 – Temps de lecture : 1 min

 

 

 

Taranis : une mission spatiale française pour dévoiler les secrets des orages

Jean-Louis Pinçon

Lepoint.fr, 15/11 – 3 min

Sudouest.fr, 15/11 – 3 min

Bfmtv.com, 16/11 – 3 min

 

« Le concept de religion est une invention chrétienne seulement pertinente dans un cadre occidental »

Daniel Dubuisson

Lemonde.fr, 15/11 – 11 min

 

« Le choc colonial a été si brutal qu’il a interdit tout débat sur la laïcité dans le monde musulman »

Pierre-Jean Luizard

NouvelObs.com, 14/11 – 10 min

 

Télétravail et handicap : « Une grande partie des travailleurs sur un pied d’égalité »

Mai-Anh Ngo

Aujourd’hui en France, 16/11 – 2 min

 

Les commerçants français face à Amazon : chômage et dépendance

Philippe Askénazy

Marianne.net, 13/11 – 5 min

 

Gilets jaunes  : des « réseaux susceptibles de se remobiliser »

Magali Della Sudda

Sudouest.fr, 16/11 – 3 min

 

Intelligence des abeilles

Aurore Waragues-Weber

FranceCulture.fr, 13/11 – 2 min

 

A la découverte de la matière cachée de l'univers

Nabila Aghanim, Hideki Tanimura

FranceInter.fr, 16/11 – 3 min

 

« La sociologie de Bourdieu était tout, sauf neutre »

Gisèle Sapiro

Lesinrocks.com, 13/11 – 9 min

 

Comment vivaient les hommes et les femmes préhistoriques

Marylène Patou-Mathis

Francetvinfo.fr, 13/11 – 2 min

 

Le flamant rose, animal politique !

Raphaël Mathevet

FranceInter.fr, 15/11 – 1 min

 

Génocide au Rwanda

Hélène Dumas

JeuneAfrique.com, 14/11 – 5 min

 

Des étudiants tentent de redorer le blason des métiers de l'administration

Luc Rouban

Lemonde.fr, 14/11 – 6 min

 

Sahara occidental : 45 ans de conflits et de négociations « au point mort »

Francesco Correale

France24.com, 13/11 – 6 min

 

Qu'est-il arrivé à l'eau martienne ?

FranceCulture.fr, 13/11 – 3 min

 

L'homme et le climat : une vieille angoisse

Fabien Locher

FranceCulture.fr, 14/11 – 3 min

 

Généalogie du livre, à l’origine était le papyrus

Françoise Briquel-Chatonnet

FranceCulture.fr, 16/11 – 4 min

 

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

SARS-CoV-2 : troisième vague, méfiance vis-à-vis des vaccins, respect du confinement, chiens renifleurs, vitamine D

Quelques jours avant son annonce, l'éventualité d'un deuxième confinement en France semblait encore totalement exclue pour l'exécutif. Beaucoup se demandent d’ores-et-déjà de quoi l'année 2021 sera faite, et si on doit s’attendre à une troisième vague. Pour Samuel Alizon, « on ne peut pas dire ce qu'il se passera, cela dépendra de ce que décidera le gouvernement. En revanche on sait que les mêmes causes produisent généralement les mêmes effets ». Autrement dit, si la même stratégie que celle du précédent déconfinement est appliquée, il faut s'attendre à ce que l'épidémie reparte. « Nous ne sommes pas à l'abri d'une mutation susceptible de modifier les propriétés du virus », souligne le chercheur. Interrogée par L’Humanité, la virologue Anne Goffard estime de la même manière que « nous ne sommes pas à l’abri de l’émergence d’autres coronavirus ».

Bruno Cautrès analyse l'ampleur de la méfiance des Français vis-à-vis d'un éventuel vaccin contre le Covid. La clé réside, selon le politologue, dans « la crise de confiance vis-à-vis des autorités et de la parole publique », que « rien n'arrive pour l'instant à atténuer ». Un Français sur deux dit ne pas vouloir se vacciner contre le Covid et un sur six refuse tout vaccin.

Selon un sondage Ifop, 3 Français sur 5 ont transgressé au moins une fois les règles du second confinement. Fabio Galeotti y voit deux raisons principales : le premier confinement était plus respecté car les Français se trouvaient devant une situation totalement inédite qui suscitait une forte peur dans la population ; et le confinement était alors bien plus strict qu’actuellement.

Dans le cadre de l'épidémie de Covid-19, diverses techniques de dépistage sont utilisées. Le recours à des chiens renifleurs est ainsi à l'étude et n’a « rien de saugrenu », assure le CNRS. « L'intérieur de leur truffe est recouvert de 200 millions de cellules olfactives », soit 40 fois plus que pour l'Homme. De quoi leur octroyer « un sens de l’odorat qu’aucun procédé physico-chimique, qu'aucun nez artificiel, ne peut encore égaler ».

La vitamine D peut-elle nous aider à lutter contre l'épidémie ? Jean-Marc Sabatier, qui s’est penché sur cette question, estime qu'un taux suffisant de vitamine D pourrait réduire la probabilité d'aller vers les formes graves du Covid-19.

Pour le philosophe de la perception Roberto Casati, « ce que nous traversons se traduit en un sentiment : la désorientation », qui est avant tout « spatiale ».

Lefigaro.fr, 14/11 – 6 min

Mediapart.fr, 15/11 – 13 min

L’Humanité, 16/11 – 5 min

Les Echos, 16/11 – 4 min

Rtl.fr, 15/11 – 3 min

Lci.fr, 14/11 – 6 min

Francetvinfo.fr, 14/11

FranceCulture.fr, 13/11 – 7 min

 

Attentats : l’union nationale prise à défaut

Le sociologue Gérôme Truc analyse la manière dont la société fait face à la répétition des attaques. Il a notamment étudié les innombrables messages laissés sur les lieux des attentats du 13 novembre. Il vient de publier deux ouvrages sur le sujet. « Après un attentat, la cohésion sociale est renforcée, et dans le même temps les tensions attisées », indique-t-il. « L’union nationale n’a plus lieu en France », estime le chercheur, tout en reconnaissant que « la société résiste mieux qu’on pourrait l’imaginer ».

Leparisien.fr, 13/11 – 5 min

Francetvinfo.fr, 13/11 – 3 min

Telerama.fr, 14/11 – 10 min

 

Une scène de crime à décrypter dans le Dakota

Lors d'une terrible confrontation, plus de 300 Indiens ont été tués en 1890 par l'armée américaine dans le Dakota du sud, dans des circonstances encore troubles. Laurent Olivier vient de mettre en place un important projet de recherche qui débutera l'année prochaine pour une durée de trois ans. Objectif : étudier la « scène de crime » pour confronter, sur le terrain, les versions divergentes de l'armée américaine et des indiens Lakotas.

Sciencesetavenir.fr, 15/11 – 7 min

 

Ethiopie : zones d’ombre sur la résolution du conflit

David Ambrosetti se montre peu optimiste sur la résolution du conflit dans la province du Tigré. Malgré l’espoir qu’a pu incarner l’élection du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, prix Nobel de la paix en 2019, il estime qu’il sera difficile de surmonter cette crise qui trouve son origine dans une division historique du pays entre centralisme et fédéralisme. Les germes du conflit étaient visibles, mais les belligérants ont à présent intérêt à négocier, explique de son côté Marc Lavergne, spécialiste de la Corne de l'Afrique.

France24.com, 13/11 – 1 min

Lexpress.fr, 14/11 – 5 min

Letemps.ch, 15/11 – 5 min

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

Kantar Disclaimer