Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 16 septembre 2020


 

 

POLITIQUE DE LA RECHERCHE

ET AUSSI…

 

L’enjeu du préciput dans la loi de programmation de la recherche

Dans un billet du Monde, David Larousserie aborde la réforme du préciput, inscrite dans la future loi de programmation de la recherche. Le préciput est un mécanisme lié au financement des projets de recherche, lancés sur des appels d’offres compétitifs. Pour couvrir les coûts induits par ces contrats, une somme (le préciput) est ajoutée par un organisme, souvent l’Agence nationale de la recherche. Le renforcement du préciput, qui passera de 20% à 40%, soulève des questions sur sa fonction (pour les besoins strictement de recherche ou pour les coûts induits des projets) et sa répartition entre les différents organismes tutélaires des laboratoires (CNRS, universités).

Le Monde, 16/09 – Temps de lecture : 3 min

 

 

L'enseignement supérieur veut rouler pour l'hydrogène

Daniel Hissel

Lemonde.fr, 15/09 – 6 min

 

C'est le moment, pour l'Europe, d'en remontrer au monde

Hippolyte d'Albis

Les Echos, 16/09 – 3 min

 

Plan de relance : « Un plan de sauvegarde d'emplois et un patchwork de promesses présidentielles »

Philippe Askenazy

Lemonde.fr, 16/09 – 3 min

 

Découverte d'extraordinaires vestiges celtes en Bulgarie

Patrice Meniel

Nationalgeographic.fr, 15/09 – 4 min

 

Un physicien rennais médaille d’argent du CNRS

Éric Collet

Ouest-france.fr, 15/09 – 2 min

 

Qu'est-ce que l'instinct paternel ?

Christine Castelain-Meunier

FranceInter.fr, 16/09 – 1 min

 

Des exoplanètes auraient bien un manteau de diamants

Guillaume Fiquet

Futura-Sciences.com, 15/09 – 6 min

 

Faut-il ouvrir les sites anciens et fragiles au grand public ?

Stéphen Rostain

La-croix.com, 15/09 – 3 min

 

Réseau 5G: pourquoi Macron passe en force

Damon Mayaffre

L'Humanité, 16/09 – 6 min

 

Des dauphins dans les filets d'un bateau de pêche d'Arcachon filmés et dénoncés par l'ONG Sea Shepherd

Willy Dabin

Francetvinfo.fr, 15/09 – 6 min

 

Crise sanitaire : la difficulté d’un message clair

Isabelle Veyrat-Masson

Ouest France, 16/09 – 2 min

 

VIE DU CNRS

 

 

Françoise Combes, médaille d'or du CNRS

La médaille d'or 2020 du CNRS a été attribuée à l'astrophysicienne Françoise Combes, spécialiste internationalement reconnue de la formation et de l'évolution des galaxies, mais aussi de leurs interactions. Françoise Combes a cherché via ses travaux à comprendre la relation entre la forme des galaxies et leur histoire pour décoder les différentes étapes de croissance des galaxies tout au long de l'histoire de l'Univers. Elle a également montré que les trous noirs super­massifs qui trônent au centre des galaxies induisent un ralentissement de la formation d'étoiles au sein de celles-ci.

Le Monde, 16/09 – 1 min

FranceInter.fr, 16/09 – 1 min

Cnrs.fr, 10/09

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

Le confinement a entrainé une baisse de la pollution aux particules fines à Paris

Le confinement, du 17 mars au 11 mai 2020, a induit une chute de la pollution de l'air à Paris. L’équipe de Jean-Baptiste Renard a observé, dès le lendemain du confinement, une nette baisse du nombre total de particules mesurées dans l'air, grâce aux données collectées par le ballon Generali, jusqu'à 300 mètres d'altitude au-dessus du Parc André Citroën. La pollution aux particules fines cause 50 000 à 70 000 morts en France chaque année, mais il est encore trop tôt pour évaluer le nombre de morts évités par le confinement. La seule pollution notoire aux particules fines durant la période provient de l'agriculture et des gaz émis par les engrais, précise Jean-Baptiste Renard.

Le Figaro, 16/09 – 3 min

LesEchos.fr, 15/09 – 3 min

 

 

Les questions soulevées par la découverte de phosphine sur Vénus

La découverte de phosphine sur Vénus suscite une certaine surprise parmi les scientifiques. Si la phosphine peut indiquer une origine biologique, elle n’est pas une biosignature ou un biomarqueur, qui constitueraient des preuves non ambiguës que la vie est impliquée, précise Franck Selsis. Certes, reconnaît Franck Montmessin, l'atmosphère vénusienne ressemble à celle de la Terre où la présence de phosphine est toujours associée au vivant. Pour autant, les conditions atmosphériques de Vénus en font un contre-exemple de ce que pourrait être un habitat de vie, ajoute le chercheur. Pour François Forget, les quantités de phosphine découvertes sur Vénus restent trop limitées pour en tirer des conclusions. En outre la phosphine détectée sur Vénus pourrait provenir de processus chimiques dont on ignore encore l'existence, note Olivier Mousis.

Le Monde, 16/09 – 3 min

France24.com, 15/09 – 4 min

FranceCulture.fr, 15/09 – 9 min

Francetvinfo.fr, 15/09 – 4 min

Rfi.fr, 15/09 – 4 min

Europe1.fr, 15/09 – 4 min

Lci.fr, 15/09 – 7 min

LeParisien.fr, 15/09 – 6 min

Rtl.fr, 15/09 – 2 min

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

 

Kantar Disclaimer