Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 17 avril 2020

ACTUALITE DES LABORATOIRES

ET AUSSI…

 

 

Coronavirus : transmission par les postillons, libertés publiques et élan de solidarité

Les postillons sont le vecteur privilégié de transmission d'homme à homme du SARS-CoV-2. Plusieurs médias, dont Sciences et Avenir, reprennent les explications apportées par des scientifiques à l’AFP. La transmission par voie aérienne et postillons est « la plus difficile à contrôler », souligne François Renaud. Ces postillons potentiellement contagieux peuvent être expulsés lorsque nous parlons mais peuvent aussi atterrir sur une surface, prévient Christophe Bécavin. Aujourd’hui, la question se pose de savoir si le virus peut survivre en aérosol, dans des gouttes de moins de 5 micromètres. Des chercheurs américains ont en effet retrouvé des portions du code génétique du virus dans l'air expulsé par des malades du Covid-19. En attendant les résultats d’autres études, les scientifiques recommandent le port du masque couvrant la bouche et le nez.

De leur côté, Les Echos s’intéressent à la façon dont se sont terminées de précédentes épidémies, dont le virus Ebola, qui a sévi entre 2014 et 2016 en Afrique de l'Ouest, mais qui a aussi compté des cas aux Etats-Unis, en Espagne et en France. « L'épidémie a pu être contrôlée par l'identification des cas infectés et des cas contact », indique Coralie Valle. Etienne Decroly informe que « les virus transmis via l'animal ne peuvent être éradiqués, car leur réservoir persiste ». « Les seuls à pouvoir être éradiqués sont les virus dont l'homme est le seul réservoir. »

Dans un entretien avec Marianne, Lucien Jaume, spécialiste du libéralisme, estime que les mesures gouvernementales susceptibles d’enfreindre les libertés publiques – par exemple le recours au traçage numérique pour repérer les malades du Covid-19 – ne sont pas contradictoires avec le positionnement libéral d’Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat s'inscrit dans une tradition française qui remonte au XIXe siècle, indique l’expert. Interviewé par Le Temps, Félix Tréguer porte un regard critique sur « l’adoption de technologies à l’efficacité partielle et profondément préoccupantes pour les libertés ».

Interviewé par Libération, Samuel Hayat revient sur la gestion de la crise par le gouvernement. La « grande légèreté de janvier et février » a été compensée « par un discours surmilitarisé et culpabilisateur en mars-avril », en présentant chaque fois les choix « comme les seuls possibles, ce qui est opposé à l’idée démocratique », estime-t-il.

Le Monde analyse pour sa part l’élan de solidarité qui accompagne l’épidémie en France. « Spontanément, je pense à l’hiver 54. On parlait alors de l’insurrection de la bonté. La situation avait suscité une effervescence de solidarité, qui a marqué notre histoire », rappelle Serge Paugaum. « On nous présente la situation comme une guerre. L’engagement, en temps de guerre, ça marche », relève Maud Simonet.

Alors que la crise sanitaire mondiale du Covid-19 a révélé le rôle des modélisations mathématiques dans la prise de décisions politiques et sanitaires, Nextinpact.com reprend les informations communiquées par le CNRS sur le modèle SIR, dans lequel la population est divisée en trois catégories : personnes Saines, Infectées et Retirées (immunisées).

Sciencesetavenir.fr, 16/04 – Temps de lecture : 4 min

Lesechos.fr, 16/04 – 7 min

Marianne.net, 16/04 – 5 min

Letemps.ch, 16/04 – 7 min

Libération, 17/04 – 6 min

Lemonde.fr, 17/04 – 9 min

Nextinpact.com, 16/04 – 1 min

 

Une explication à l’antimatière manquante ?

Futura Sciences rappelle que, selon la théorie quantique des champs relativistes, il aurait dû se créer, au moment du Big Bang, autant de particules que d'antiparticules, autant de quarks que d'antiquarks et autant de neutrinos que d'antineutrinos. Mais ce n’est pas le cas. L'expérience T2K au Japon, à laquelle participent trois laboratoires français, pourrait avoir livré une clé de l'énigme de l'antimatière manquante. Elle apporte en effet des indices prometteurs d'une différence entre le comportement des neutrinos et des antineutrinos.

Futura-sciences.com, 16/04 – 9 min

CNRS, 15/04

 

 

 

Les malades français ont-ils plus perdu l’odorat que les autres ?

Moustafa Bensafi

Le Progrès, 17/04 – 3 min

CNRS, 14/04

 

Solidarités et liens sociaux en confinement : participez à cette enquête de chercheurs du CNRS

Nicolas Mariot

Lamontagne.fr, 16/04 – 1 min

 

« La recherche scientifique est en mode veille »

Edwige Helmer

L’Est Républicain, 17/04 – 1 min

 

Le CHRU de Brest teste les masques Decathlon avec filtre antiviral

Aujourd’hui en France, 17/04 – 2 min

Meretmarine.com, 16/04 – 2 min

 

Coronavirus : des milliards pour endiguer la crise

Yannick L'Horty

La Croix, 17/04 – 5 min

 

Covid-19 : Le Golfe face au virus

Laurent Bonnefoy

Latribune.fr, 14/04 – 1 min

 

La plus vieille corde du monde découverte en Ardèche

Marie-Hélène Moncel

Francebleu.fr, 17/04 – 2 min

CNRS, 09/04

 

Abécédaire de la ville : A… comme « Air urbain »

Christian George

Lemonde.fr, 16/04 – 5 min

 

Fermé, le musée de préhistoire de Solutré vient à vous grâce à la 3D

Héloïse Schomas

Le Journal de Saône-et-Loire, 17/04 – 2 min

 

Dans le nord du Mozambique, le jihad au grand jour

Michel Cahen

Liberation.fr, 17/04 – 5 min

 

Brest. Fin des campagnes pour le navire océanographique L’Atalante

Ouest-france.fr, 17/04 – 2 min

 

Les p’tits bateaux

Samuel Morin

Franceinter.fr, 17/04 – 4 min

 

La satisfaction du gras

Serge Luquet

Larecherche.fr, 16/04 – 5 min

 

 

DANS LA PRESSE PRO

 

Covid-19 Le CNRS et le CHU de Montpellier évaluent un test salivaire rapide

Le Quotidien du Pharmacien, 17/04 – 2 min

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

 

Kantar Disclaimer