Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 17 mars 2020


 

POLITIQUE DE LA RECHERCHE

ET AUSSI…

 

 

Les chercheuses encore trop discriminées

A l'occasion de la 22ème édition du Prix international L'Oréal-Unesco pour les Femmes et la Science, la Fondation L'Oréal révèle les résultats d'une étude sur les obstacles auxquels les chercheuses sont susceptibles d’être confrontées au cours de leur carrière. Selon cette étude, réalisée auprès de 327 anciennes lauréates issues de 65 pays, 67 % des sondées considèrent la maternité comme l’assurance d’un coup de frein dans leur parcours, 55 % disent avoir été victimes de discrimination au cours de leur carrière, 47 % ont subi au moins une fois du harcèlement et 53 % en ont été témoins.

Lexpress.fr, 16/03 – Temps de lecture : 6 min

 

 

 

Coronavirus : attention au stress, il affaiblit les défenses immunitaires

Sophie Ugolini

Sciencesetavenir.fr, 16/03 – 4 min

CNRS, 05/03

 

Coronavirus : « La question du tri des malades est un enjeu éthique et démocratique majeur »

Frédérique Leichter-Flack

Lemonde.fr, 16/03 – 6 min

 

Coronavirus : il faut confiner la population maintenant

Michel Parigot

Liberation.fr, 16/03 – 5 min

 

Se doter d'une vraie gouvernance mondiale de la santé publique devient crucial

Joël Ruet

Atlantico.fr, 16/03 – 3 min

 

Malin comme un corbeau

Valérie Dufour

Franceculture.fr, 16/03 – 59 min

 

La fin d'un monde héroïque

Pierre Judet de La Combe

Franceculture.fr, 16/03 – 57 min

 

L'Irak en mouvement, entre révolution et guerre civile ?

Pierre-Jean Luizard

Franceculture.fr, 16/03 – 1 min

 

Moteurs électriques : des perspectives d’utilisation inédites dans l’espace

Stéphane Mazouffre

Futura-sciences.com, 16/03 – 17 min

 

 

DANS LA PRESSE PRO

 

L'intelligence artificielle à l’assaut des spécialités

Carole Lartizien

Le Quotidien du Médecin, 17/03 – 4 min

 

Peut-on parler d’argent dans le soin ?

Pierre-André Juven

Le Quotidien du Médecin, 17/03 – 6 min

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

Emmanuel Macron annonce de nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus

Lors de son discours télévisé, lundi soir, le président Emmanuel Macron a annoncé un renforcement des mesures pour lutter contre la rapide propagation du Covid-19 : restrictions des déplacements à partir de ce mardi à 12h00 et pour au moins deux semaines, report du second tour des municipales et de toutes les réformes en cours, fermeture des frontières de l’Union européenne pendant trente jours.

Ouest-France reprend les explications de Sebastian Roché sur la signification d’un confinement total de la population. Le spécialiste des questions de sécurité explique également les différences entre les modèles utilisés par la Chine, le Royaume-Uni, l’Italie et la France pour lutter contre la pandémie. Interrogés par Ouest-France, Arnaud Banos et Jean-Stéphane Dhersin, spécialistes de la modélisation des épidémies, répondent qu’il est impossible, pour l’instant, de savoir quand aura lieu le pic épidémique en France. On ne peut que « naviguer à vue ». En revanche, l’on sait qu’il faut quinze jours pour sentir les premiers effets d’un confinement généralisé, indiquent-ils. Les Inrocks soulignent l’importance de respecter les consignes de distanciation sociale et citent Jean-Stéphane Dhersin qui rappelle que le virus « ne circule pas dans l'air, ce sont les hommes qui le font circuler ».

La Croix s’interroge sur la capacité des Français à accepter des mesures de confinement. En effet, « la quarantaine a mauvaise réputation. C’est un mot très chargé, qui dans notre histoire, renvoie aux léproseries, aux établissements installés dans les ports de Méditerranée pour protéger de la peste ou du choléra », note Anne-Marie Moulin, médecin et philosophe. Le niveau d’acceptation sociale dépendra notamment de la conscience individuelle de la gravité de la situation et de la capacité à se sentir proche des victimes. « Il faut que puisse s’opérer une identification », indique Frédéric Keck, anthropologue social. Or, pour l’instant, les victimes « sont juste des chiffres ». Anne-Marie Moulin met par ailleurs en garde contre les conséquences d’un confinement radical sur les personnes les plus vulnérables. « Les crises frappent d’abord les plus faibles et renforcent les inégalités sociales », prévient-elle.

Dans un entretien accordé à L’Humanité, le virologue Etienne Decroly revient sur la dangerosité du Covid-19. Il juge la réponse publique trop légère et invite les Français à mieux respecter les mesures de prévention. Il rappelle qu’il s’agit d’un virus assez pathogène, à fort pouvoir de contagion et face auquel la population n’a pas d’immunité. Il compare la réaction des Français face à la propagation du Covid-19 à celle de « vacanciers qui continuent de profiter de la plage alors qu’un tsunami approche ». L’Humanité rappelle par ailleurs que Bruno Canard, spécialiste des coronavirus, a récemment dénoncé le désengagement des politiques français et européens de la recherche sur les virus, alors que plusieurs programmes avaient été lancés après l’apparition du Sars, en 2002. Si la recherche fondamentale avait été poursuivie, la science aurait pu développer un médicament pan-corona actif, affirme-t-il.

De leur côté, France Info, BFMTV, CNews, Sciences et Avenir et Le Télégramme s’intéressent à la composition du conseil scientifique qui a été créé pour guider le gouvernement dans ses décisions pendant la phase épidémique du Covid-19, et citent parmi ses membres le sociologue Daniel Benamouzig.

Le Point rapporte que les laboratoires sont à la recherche d’animaux (furets, souris transgéniques, macaques…) pour tester les vaccins et les médicaments qui permettront de lutter contre le nouveau coronavirus. « Nous pouvons au départ travailler sans modèles animaux », mais « l'expérimentation animale est un passage obligé », confirme Jean Dubuisson.

Sciences et Avenir reprend l’information du quotidien allemand Die Welt, selon laquelle le président américain Donald Trump a approché le laboratoire CureVac afin d'obtenir l'exclusivité d’un futur vaccin contre le Covid-19. La revue reprend les explications données par des chercheurs en novembre 2019 sur les avantages et les inconvénients du recours à l'ARNm pour développer des vaccins, comme c’est le cas pour les travaux de CureVac.

Le Figaro se penche sur la propagation du Covid-19 en Amérique latine. Le nombre de cas détectés reste faible pour le moment. Mais il est craint que les systèmes de santé soient dans l’incapacité de faire face à une aggravation de la situation.

Selon l’anthropologue Paula Vasquez Lezama, le gouvernement vénézuélien confiera probablement la gestion de la crise aux militaires.

Invité sur RFI, Olivier Borraz, spécialiste en sociologie des organisations, estime que « cette crise va laisser des traces très profondes ».

Ouest-france.fr, 16/03 – 4 min

Ouest France, 17/03 – 1 min

Ouest-France, 17/03 – 2 min

Lesinrocks.com, 16/03 – 2 min

La Croix, 17/03 – 9 min

L’Humanité, 17/03 – 4 min

L’Humanité, 17/03 – 3 min

Francetvinfo.fr, 16/03 – 4 min

Bfmtv.com, 16/03 – 5 min

Cnews.fr, 16/03 – 4 min

Sciencesetavenir.fr, 16/03 – 2 min

Letelegramme.fr, 16/03 – 4 min

Lepoint.fr, 17/03 – 8 min

Sciencesetavenir.fr, 16/03 – 4 min

Le Figaro, 17/03 – 3 min

Rfi.fr, 17/03 – 6 min

 

 

Report du second tour des élections municipales 

Midi Libre reprend l’avis d’Emmanuel Négrier concernant le déroulement des élections municipales, dont le second tour sera reporté en raison de la crise sanitaire qui frappe la France. Pour le politologue, « le mieux serait de refaire toute l'élection dans quelques mois ». Il invoque l'inégalité entre les communes, entre les métropoles ou agglomérations, où « certains maires sont déjà élus ». De plus, « un scrutin organisé en juin ou même plus tard devra prendre en compte de nouveaux habitants et, donc de nouveaux électeurs ». « Je ne vois comme cela peut être juridiquement tenable », déclare-t-il. Emmanuel Négrier est interrogé par Midi Libre sur les résultats du premier tour à Montpellier, où les listes de Mohed Altrad et de Rémi Gaillard ont affaibli celle du Rassemblement national. La Tribune reprend l’analyse que le politologue a délivrée sur France 3 Occitanie concernant les résultats à Béziers.

Midi Libre, 17/03 – 5 min

La Tribune, 17/03 – 5 min

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

 

Kantar Disclaimer