Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 17 septembre 2020


 

 

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

ET AUSSI…

 

Covidisc, vers une nouvelle solution de test rapide du Covid-19

L’équipe de Patrick Tabeling développe le projet Covidisc, une solution de dépistage du Covid-19 portable, rapide, fiable et peu coûteuse. Patrick Tabeling explique que ce test repose sur le couplage de deux technologies : celle de l'amplification LAMP et la microfluidique « papier ». Cette association permet d'analyser un échantillon rapidement, avec moins de réactif qu’un test PCR classique, dans un équipement de la taille d'un DVD. Au lieu d'utiliser une centrifugeuse pour extraire l'ARN du virus, les chercheurs utilisent du papier et des produits biologiques lyophilisés, comme pour les tests de grossesse. Le dispositif est encore en phase de vérification, précise Patrick Tabeling.

Lexpress.fr, 17/09 – Temps de lecture : 3 min

 

Bruxelles veut réformer la politique de l’asile et de la migration

Hélène Thiollet

La-croix.com, 17/09 – 4 min

 

Le « Green deal » d'Ursula von der Leyen pour l'UE : des ambitions trop « nettes » ?

Jérôme Chave

France24.com, 16/09 – 5 min

 

Dans le monde les taux de pollution dans l'atmosphère sont revenus aux niveaux pré-Covid

Cathy Clerbaux

Lexpress.fr, 16/09 – 4 min

 

Ondes térahertz : on ne peut rien leur cacher

Juliette Mangeney, Eric Freysz

FranceCulture.fr, 16/09 – 2 min

 

« Le risque de non ouverture des données de santé est réel »

Emmanuel Bacry

UsineNouvelle.com, 16/09 – 5 min

 

Gouvernement : la difficulté d’un message clair sur la crise du Covid-19

Bruno Cautrès, Isabelle Veyrat-Masson

Ouest-france.fr, 16/09 – 3 min

 

Des pesticides dans des vins à « haute valeur environnementale »

Barbara Demeneix

Le Monde, 17/09 – 4 min

 

Trous noirs supermassifs

Françoise Combes

FranceInter.fr, 16/09 – 2 min

 

Le pot de départ, un rituel incontournable ?

Anne Monjaret

Le Dauphiné Libéré, 17/09 – 2 min

 

Les objectifs de la mission européenne Hera

En 2024, trois satellites de la mission européenne Hera iront analyser un astéroïde qui aura été frappé par un engin de la Nasa, dans le cadre de la mission Dart. Le but de l’opération est de mettre au point des moyens de défense pour dévier la trajectoire des astéroïdes et protéger la Terre, explique Patrick Michel. Fin 2021, le satellite américain viendra au contact d’un astéroïde double et frappera sa « lune », Dimorphos, pour la dévier. Les trois satellites d’Hera, lancés en 2024, analyseront ensuite les effets de l’impact.

20Minutes.fr, 17/09 – 3 min

 

Les causes possibles du séisme du Teil

Les sismologues ont longtemps estimé que les déformations de la croûte terrestre en France étaient dues à des forces de compression transmises depuis la plaque africaine vers la plaque européenne, explique Jean-François Ritz. Or, les relevés des stations GPS montrent que certains mouvements sont liés à la progression verticale des grands massifs montagneux, qui se déforment en extension et non en compression. C’est ce mouvement vertical des reliefs qui pourrait être à l’origine du séisme du Teil, indique Jean-François Ritz.

Humanité Dimanche, 17/09 – 3 min

 

Le nécessaire renforcement de la protection des aires maritimes protégées

La sauvegarde de la biodiversité dans les mers et océans est devenue un défi majeur. Joachim Claudet préconise notamment un renforcement des aires maritimes protégées. Il rappelle que dans 95% des zones protégées, il n'y a aucune différence de réglementation entre l'intérieur et l'extérieur de l'aire.

L’Obs, 17/09 – 4 min

Ouest-france.fr, 16/09 – 2 min

 

INNOVATION

 

Trois start-ups en croissance issues des travaux du CNRS

Les Echos présente trois start-ups innovantes issues du CNRS : Genoskin, qui lance la vente en ligne de biopsies de peau humaine utilisées pour les essais précliniques de produits cosmétiques et pharmaceutiques ; Bioinspir, dont  Claude Grison est la directrice scientifique, qui a mis au point un filtre végétal pour capter les métaux dans les eaux polluées ; et Antaios, issu du laboratoire Spintec, qui développe une nouvelle génération de mémoires magnétiques, la SOT-Mram, et vient de lever un financement de 11 millions de dollars.

LesEchos.fr, 16/09 – 3 min

LesEchos.fr, 16/09 – 2 min

LesEchos.fr, 16/09 – 2 min

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

 

 

Kantar Disclaimer