Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 18 septembre 2019

 

 

VIE DU CNRS

ET AUSSI…

 

La science se fait une place dans les réseaux sociaux

L’on observe aujourd’hui une multiplication des plateformes Internet de vulgarisation scientifique, alors que les médias traditionnels abordent de moins en moins les sujets scientifiques. La vidéaste Léa Bello observe une « complémentarité » entre la télévision et Internet. Les documentaires télévisés s’adressent au plus grand nombre, alors que YouTube offre des sujets spécialisés aux passionnés, explique-t-elle. Dans ce contexte, le CNRS a choisi de créer deux chaînes : l’une diffusant des formats classiques de production (reportages, documentaires et directs) et l’autre, baptisée Zeste de Science, offrant un ton plus décalé et humoristique.

ZDnet.fr, 17/09 – Temps de lecture : 12 min

 

 

Attaque en Arabie saoudite : les Houthis « jouent au plus fort », selon un expert  

François Frison-Roche

Rtl.fr, 17/09 – 2 min

 

À Hong Kong, l'avènement des protestataires hackers

Thierry Vedel

Slate.fr, 18/09 – 6 min

 

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

Vers un réchauffement climatique plus fort que prévu

Selon les deux nouveaux modèles français de simulations du climat, la température moyenne de la planète à la fin du siècle progresserait au mieux de 2°C et dans le pire des cas de 6 à 7°C par rapport à la période 1850-1899. Ils prévoient notamment un réchauffement plus important en 2100 que les versions précédentes. Selon le climatologue Olivier Boucher, responsable du Centre de modélisation du climat à l’IPSL, les scénarios extrêmes ont toutefois peu de chances de se produire. Il explique que les scientifiques sont parvenus à ces nouveaux résultats grâce à des modèles plus affinés : amélioration de la physique des nuages et de la convection dans l'atmosphère, augmentation de la résolution… Leurs conclusions, avec celles d’une trentaine d’autres modèles élaborés dans le monde, contribueront de manière majeure au premier volet du sixième rapport d’évaluation du GIEC, dont la publication est prévue en 2021.

Le Figaro, 18/09 – 3 min

Lefigaro.fr, 17/09 – 2 min

Europe1.fr, 17/09 – 3 min

Le Monde, 18/09 – 4 min

Le Parisien, 18/09 – 3 min

Libération, 18/09 – 3 min

Lesechos.fr, 17/09 – 3 min

La-croix.com, 17/09 – 3 min

20minutes.fr, 17/09 – 6 min

Franceinter.fr, 17/09 – 4 min

Futura-sciences.com, 17/09 – 6 min

Sciencesetavenir.fr, 17/09 – 3 min

Francetvinfo.fr, 17/09 – 1 min

CNRS, 17/09

 

Marseille au cœur de la lutte contre les stupéfiants

Quatre ministres ont présenté, mardi, à Marseille, le « plan national de lutte contre les stupéfiants ». Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, a déclaré miser sur un « pilotage renforcé » via l'Ofast, office unique de tous les acteurs dans la lutte contre les stupéfiants. 55 mesures seront expérimentées. Pour Laurent Mucchielli, fondateur de l'Observatoire régional de la délinquance et des contextes sociaux, ce plan est insuffisant car l'approche pénale, qui prédomine encore, est inefficace. Il recommande plutôt une « approche multiple » comprenant la dépénalisation du cannabis.

La Croix, 17/09 – 3 min

 

Le mécanisme de l'influence sociale vu par la physique

La physicienne Wiebke Drenckhan co-signe un article publié par Le Monde à propos de l’étude physique de la propagation des idées et opinions. De façon évidente, la prévalence d'une idée neuve dans un groupe donné croît en fonction de la facilité avec laquelle cette idée se transmet d'un individu à un autre. Une étude de SocioPatterns publiée récemment dans Nature montre que si l'on ajoute le renforcement grégaire, cette proportionnalité disparaît : soit l’idée nouvelle ne survit pas, soit elle donne soudainement naissance à une mode.

Le Monde, 18/09 – 3 min

 

Les nébuleuses des galaxies lointaines sont différentes de celles de la Voie lactée

Grâce à une résolution inégalée jusqu'à aujourd'hui, une équipe internationale d’astronomes a pu détecter des nuages moléculaires dans une galaxie lointaine. Ils ont utilisé un télescope naturel – le phénomène de lentille gravitationnelle – couplé à l'usage d'Alma, ce qui leur a permis d’obtenir une résolution de 90 années-lumière, indique Johan Richard. Pour la première fois, les nuages moléculaires ont pu être différenciés les uns des autres, précise Françoise Combes. Les observations ont révélé que les nuages moléculaires des galaxies lointaines avaient une masse, une densité et des turbulences de 10 à 100 fois plus élevées que ceux des galaxies proches.

Futura-sciences.com, 17/09 – 4 min

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar Media ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

 

 

Kantar Disclaimer