Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 19 août 2019

 

 

POLITIQUE DE LA RECHERCHE

ET AUSSI…

 

Classement de Shanghai 2019 : la France reste à la peine

La France conserve sa sixième place cette année dans le Top 500 du classement de Shanghai, avec 21 universités, soit deux de plus qu'en 2018. Afin de faire monter la France dans le classement, la ministre de la Recherche, Frédérique Vidal, avait demandé en février que les chercheurs les plus cités au plan international, et dont le laboratoire est hébergé par une université, soient affiliés en priorité à cet établissement. En effet, les chercheurs sont rattachés à la première affiliation qu'ils indiquent, soit bien souvent le CNRS, ce qui les exclut du palmarès. Pour l’heure, Paris-Sud est la première université française du classement de Shanghai, à la 37ème position (+ 5 places par rapport à 2018). Début 2020, l'établissement intégrera la toute nouvelle université Paris-Saclay, qui regroupe deux autres universités et quatre grandes écoles, et qui sera adossée à six organismes de recherche, dont le CNRS.

Lesechos.fr, 15/08 – Temps de lecture : 3 min

Lopinion.fr, 15/08 – 2 min

Rtl.fr, 15/08 – 1 min

Ouest France, 17/08 – 2 min

Le Parisien, 17/08 – 4 min

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

Le ras-le-bol fiscal au plus haut en France

Selon une étude menée par Alexis Spire, le sentiment d'injustice fiscale, au plus haut au sein de la population française, varie selon l'âge, le lieu de résidence et le niveau d'étude, bien plus que selon les revenus. L’étude montre également que la conception politique que l’on a de l’utilité de l’impôt constitue un repère pertinent : les sympathisants de gauche, attachés à l’Etat et aux services publics, acceptent davantage la taxation que les sympathisants de droite, qui privilégient l’efficacité économique à la logique redistributive.

Bfmtv.com, 14/08 – 4 min

Lefigaro.fr, 15/08 – 4 min

Lemonde.fr, 15/08 – 3 min

La-croix.com, 16/08 – 3 min

Marianne, 16/08 – 2 min

Le Monde, 16/08 – 3 min

 

Hong Kong : doit-on craindre un nouveau « Tian’anmen » ?

Le mouvement de contestation à Hong Kong se radicalise, faisant craindre une nouvelle répression sanglante, comme à Pékin en juin 1989. Jean-Pierre Cabestan estime que la principale cause de cette radicalisation est l’absence d’ouverture du gouvernement de Hong Kong. Les risques d’interventions militaires augmentent chaque jour, mais Pékin sait bien que cela aurait des conséquences économiques, politiques et internationales incalculables, ajoute-t-il. Pour autant, de l’avis de Jean-Philippe Béja, ce mouvement de contestation ne menace pas directement le pouvoir du Parti communiste sur l’ensemble de la Chine. Catherine Milcent note pour sa part que le mouvement actuel est beaucoup plus violent que la « révolution des parapluies » de 2014.

Nouvelobs.com, 14/08 – 4 min

Francetvinfo.fr, 16/08 – 1 min

Franceculture.fr, 17/08 – min

 

Narendra Modi : un dangereux « coup de maître » au Cachemire

Le Monde revient sur les moyens déployés par le Premier ministre indien Narendra Modi pour supprimer l’autonomie du Cachemire. Si une simple ordonnance a suffi pour faire basculer en moins de deux jours le destin de l’unique région de l’Inde à majorité musulmane, l’acte avait en fait été préparé de longue date. De plus, Narendra Modi a bénéficié de l’appui apporté par deux formations d’opposition et de l’abstention d’une troisième. Selon Jean-Luc Racine, le Premier ministre a réalisé un « coup de maître » en démontrant qu’il pouvait réunir des majorités de circonstance écrasantes. Mais les tensions avec le Pakistan sont vives.

Lemonde.fr, 17/08 – 4 min

 

La ressource hydrique menacée par le changement climatique

Florence Habets, chercheuse en hydrométéorologie, prévient que les sècheresses vont augmenter en intensité, en superficie et en durée – un phénomène auquel la France n’est pas habituée. « Nous venons de subir deux canicules sévères, mais nous n’agissons pas », dénonce-t-elle. Elle estime que le stockage de l’eau tombée en hiver afin de l’utiliser en été ne peut être qu’une solution de dernier recours. La solution la plus efficace reste selon elle l’alimentation et la protection des nappes phréatiques.

Lemonde.fr, 14/08 – 3 min

 

L’atome au service du patrimoine

La mesure de la quantité de carbone 14 contenue dans un organisme permet de connaître son âge. Philippe Dillmann souligne que le procédé de datation au carbone 14 ne se limite pas aux organismes vivants. En effet, une technique a été mise au point pour « dater » les métaux. Le fer ne peut pas être daté car il ne contient pas de carbone, mais l’on peut dater les particules du carbone issues du bois utilisé pour le faire fondre et qui s'y sont intégrées. Cette technique a par exemple permis de démontrer que les renforts en fer des cathédrales y avaient été intégrés dès leur conception.

Lusinenouvelle.com, 17/08 – 4 min

 

Des animaux venus d’ailleurs

Les perruches à collier se voient de plus en plus fréquemment en Ile-de-France. Venues d’Asie du Sud-Est, probablement via l’aéroport d’Orly dans les années 1970, puis l’aéroport de Roissy dans les années 1990, elles ont élu domicile dans la région, où elles se plaisent en particulier. D’après la dernière « Cartographie de la surveillance des espèces exotiques envahissantes » établie en janvier dernier, le ragondin et le rat musqué sont deux autres animaux exotiques observés aujourd’hui en Ile-de-France.

Le Parisien, 18/08 – 5 min

 

La coquille Saint-Jacques, sentinelle des océans

Le chercheur brestois Laurent Chauvaud évoque, dans les colonnes de Ouest France, ses recherches sur la coquille Saint-Jacques, véritable « machine à remonter le temps ». De fait, chaque jour, la coquille grandit d’une micro-strie et son analyse chimique renseigne avec précision sur les paramètres de son environnement marin.

Ouest France, 15/08 – 4 min

 

 

 

 

Le CNRS visé par une procédure pour discrimination à l’embauche

Francetvinfo.fr, 14/08 – 1 min

 

Catholiques : radiographie d’un vote en mutation

Philippe Portier

Lemonde.fr, 14/08 – 7 min

 

Les hommes peut-être à l'origine de la disparition des ours des cavernes

Catherine Hänni, Eva-Maria Geigl

Lefigaro.fr, 15/08 – 4 min

 

Comment l'érosion fait disparaître nos plages

Emmanuel Garnier

Leparisien.fr, 15/08 – 3 min

 

La désobéissance civile est-elle devenue incontournable chez les militants ?

Albert Ogien

20minutes.fr, 15/08 – 5 min

 

Il y a 2 700 ans, les Celtes buvaient du vin et de la bière

Bruno Chaume

La-croix.com, 15/08 – 3 min

 

Ils ont fait scandale (épisode 4) : Jésus, « un message révolutionnaire »

Frédéric Lenoir

Nouvelobs.com, 15/08 – 7 min

 

« Les plasmas froids sont un domaine de recherche en pleine croissance »

Antoine Rousseau

Larecherche.fr, 16/08 – 6 min

 

« Des policiers qui enquêtent sur des policiers, ce n’est pas satisfaisant »

Sebastian Roché

Liberation.fr, 16/08 – 9 min

 

L'industrie devrait s'intéresser aux secrets des tardigrades qui intriguent les chercheurs

Simon Galas

Latribune.fr, 16/08 – 5 min

 

Urgence climatique : il faut en

finir avec le dogme anti-OGM

Marcel Kuntz

Lopinion.fr, 19/08 – 5 min

 

Écomusée de Juillé : la louve va-t-elle parler ?

Annick Schnitzler

Centre-presse.fr, 17/08 – 3 min

 

Un nouveau tumulus fait son trou à Tusson

Vincent Ard

Charentelibre.fr, 17/08 – 3 min

 

Victor Hugo à Guernesey

Jean-Marc Hovasse

Arte.tv, 18/08 – 1 min

 

Un nouveau visage pour la France de 2037 ?

Sophie Wahnich

Franceculture.fr, 18/08 – 2 min

 

« PMA, encadrons le don dirigé de gamètes »

Martine Gross

Lemonde.fr, 19/08 – 4 min

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar Media ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

 

 

 

 

Kantar Disclaimer