Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 1er septembre 2020

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

ET AUSSI…

 

Covid-19 : un leurre pour bloquer l’infection, le point sur les défenses immunitaires

Une équipe de chercheurs français, pilotée par le professeur Philippe Karoyan, a développé un leurre capable de bloquer, de façon irréversible, le virus SARS-CoV-2 en l’empêchant d’infecter les cellules pulmonaires. Dans La Croix, Philippe Karoyan précise que le leurre consiste à reproduire de « fausses » épines protéiques, des éléments présents sur la couronne du virus et qui lui permettent de se fixer sur les cellules pulmonaires, intestinales ou cérébrales. Le quotidien précise que le procédé doit encore être testé chez l’animal. Le docteur et infectiologue Benjamin Davido appelle à la prudence et à l’humilité face à ce possible traitement préventif. Il rappelle que l’on ne sait pas encore précisément quels individus cibler en traitement de prévention. Et il souligne que de nombreuses pistes ont été lancées depuis le début de l'épidémie, sans résultats concrets jusqu’à présent.

Dans une interview au site du Monde, Simon Fillatreau fait un point sur les connaissances scientifiques relatives à l’immunité contre le virus SARS-CoV-2. Il explique que les cas de réinfection ne sont pas une réelle surprise. Mais il précise que malgré la chute des anticorps circulant dans l’organisme, au bout de quelques mois, le corps humain dispose d’autres barrières contre le virus, grâce notamment à l’immunité innée.

Futura-Sciences.com, 31/08 – Temps de lecture : 4 min

Francetvinfo.fr, 31/0 – 2 min

La Croix, 01/09 – 2 min

Lequotidiendumedecin.fr, 31/08 – 2 min

Femmeactuelle.fr, 31/08 – 2 min

MidiLibre.fr, 31/08 – 4 min

Europe1.fr, 01/09 – 2 min

LeMonde.fr, 31/08 – 4 min

Cnrs.fr, 28/08

 

Des chercheurs établissent une cartographie de l’Univers

Grâce aux performances du télescope Sloan au Nouveau-Mexique, des chercheurs du laboratoire d'astrophysique de Marseille et du centre de physique des particules de Marseille ont réussi à mesurer très exactement la position de grands corps célestes, notamment des galaxies et des quasars. Près de 2 millions de galaxies ont pu ainsi être positionnées sur une carte en trois dimensions. Les astrophysiciens ont réussi à observer des objets jusqu'à 11 milliards d'années-lumière de la Terre, c'est-à-dire à remonter dans le temps sur toute cette période afin de reconstituer l'histoire de l'expansion de l'Univers. Stéphanie Escoffier explique que son équipe tente désormais de savoir si les observations sont compatibles avec les prédictions de la relativité générale d'Einstein, notamment par rapport au rôle de l'énergie noire dans l'accélération de l'expansion de l'Univers.

La Provence, 01/09 – 3 min

 

 

 

Attentats de janvier 2015 : « Pour la première fois, des caméras filmeront un procès pour terrorisme en France »

Christian Delage

Lemonde.fr, 01/09 – 8 min

 

Eradication des espèces invasives : l'Europe a des décennies de retard

Franck Courchamp

La Croix, 01/09 – 1 min

 

Neuralink, l’implant cérébral d’Elon Musk : ce qu’en pensent les scientifiques

Sid Kouider

LeParisien.fr, 31/08 – 6 min

 

La belle échappée de deux thons rouges

Tristan Rouyer

Sudouest.fr, 31/08 – 4 min

 

Quelle est l'origine de l'eau sur Terre ? Une nouvelle étude remet en question les hypothèses actuelles et propose une réponse convaincante

Laurette Piani

Trustmyscience.com, 31/08 – 4 min

Cnrs.fr, 27/08

 

Soudan : Khartoum et les rebelles font un pas vers la paix

Roland Marchal

Liberation.fr, 31/08 – 3 min

 

 

Faire cours masqué : une vraie gageure

Antoine Giovanni

Le Figaro, 01/09 – 2 min

 

Une mission de prospection archéologique à Saint-Pierre et Miquelon

Grégor Marchand

Francetvinfo.fr, 31/08 – 1 min

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

Kantar Disclaimer