Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 2 avril 2020


VIE DU CNRS

ET AUSSI…

 

 

Bourses ERC : le chercheur marseillais Tâm Mignot récompensé

La Provence consacre un article au chercheur Tâm Mignot, qui est l'un des 185 lauréats de l'appel à projets lancé par l'Union européenne dans le cadre du Conseil européen de la recherche (ERC). Ce programme prévoit la distribution d’un montant total de 450 millions d'euros de financements. Tâm Mignot est le directeur du Laboratoire de chimie bactérienne (CNRS/AMU) à Marseille. Son projet « JAWS » consiste à analyser le processus de prédation chez Myxococcus xanthus, une bactérie qui se développe collectivement dans la plupart des sols et dont l'une des particularités est de tuer d'autres bactéries, parmi lesquelles certaines sont d'intérêt médical.

La Provence, 02/04 – Temps de lecture : 2 min

CNRS, 31/03

 

La parole à la science

Le CNRS propose une nouvelle série de podcasts sur le coronavirus. Des chercheuses et chercheurs de toutes les disciplines abordent des questions variées : « Comment naissent les épidémies ? », avec le biologiste François Renaud ; « Les citoyens adhèrent-ils aux mesures de confinement ? », avec le politiste Sebastian Roché ; « Comment le confinement améliore-t-il la qualité de l’air ? », avec Cathy Clerbaux, spécialiste de l’étude de l’atmosphère ; et « Comment limiter les effets du confinement sur la santé ? », avec le psychiatre Pierre Philip.

Ouest-France, 02/04 – 1 min

 

 

 

L'homme de Néandertal aussi était un sacré pêcheur

Francesco d'Errico

Liberation.fr, 02/04 – 8 min

Bfmtv.com, 01/04

CNRS, 26/03

 

Coronavirus : bientôt 2 800 tests par jour au CHU de Lille

Bfmtv.com, 01/04 – 2 min

 

Coronavirus : après l'appel à l'aide de l'AP-HM, AMU fabrique et distribue des visières de protection

Laprovence.com, 01/04 – 1 min

 

Perte de l'odorat, troubles de la conscience... Comment le coronavirus s'attaque aussi au système nerveux

Etienne Decroly

Lci.fr, 01/04 – 3 min

 

Quelles relations sociales pendant et après le confinement ?

Frédéric Keck

Franceinter.fr, 01/04 – 90 min

 

Coronavirus : le pic épidémique arrive, mais quand et avec quelle ampleur ?

Jean-Stéphane Dhersin

Le Télégramme, 02/04 – 3 min

 

Coronavirus : des laboratoires privés de la région proposent des tests de dépistage

Philippe Froguel

Francebleu.fr, 01/04 – 2 min

 

Coronavirus : le virus est-il transmis par le sang ?

Christophe Bécavin, Dimitri Lavillette

20minutes.fr, 01/04 – 4 min

 

Coronavirus : peut-on continuer à avoir des relations sexuelles ?

Dimitri Lavillette

20minutes.fr, 01/04 – 3 min

 

« Une épidémie engendre toujours de la stigmatisation »

Frédéric Vagneron

Sud-Ouest, 02/04 – 4 min

Avec le coronavirus, la Corée du Sud se découvre malade de ses sectes

Nathalie Luca

Lemonde.fr, 01/04 – 4 min

 

Annecy : la puissance de calcul du Lapp au service de la lutte contre le Covid-19

Ledauphine.com, 01/04 – 2 min

 

Une étude montre que les océans pourraient se rétablir d’ici à 2050

Jean-Pierre Gattuso

Rts.ch, 01/04 – 6 min

 

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

Coronavirus : réflexion sur une stratégie de sortie de confinement

Le gouvernement français a annoncé mercredi son intention de présenter, « dans les jours qui viennent », une stratégie de « déconfinement » de la population. Mais l’incertitude règne sur l’approche à adopter tant le nombre d’inconnues concernant le Covid-19 est élevé. Le Conseil scientifique doit rendre un premier avis cette semaine. Le chercheur en épidémiologie Mircea Sofonea, cité par Le Point, indique que « tous les modèles prédisent qu'une levée trop précoce du confinement ferait repartir l'épidémie ». Son groupe de modélisateurs travaille sur l'idée d'un « confinement différentiel, possible grâce aux tests de sérologie. Le virus tue très peu de personnes de moins de 50 ans, mais 10 à 15 % des plus de 70 ans. On peut imaginer un confinement qui perdure pour les personnes à risque, avec une levée progressive pour les autres », explique-t-il. Cette proposition a été soumise au Conseil scientifique. « Le raisonnement global a jusqu'ici été centré sur le confinement, mais il y a des réflexions à mener sur le plus long terme et notamment les cas asymptomatiques », ajoute dans L’Express Arnaud Banos, spécialiste des modélisations appliquées aux phénomènes sociaux. Selon lui, il est « pertinent de miser sur le développement de campagne de tests sur un maximum de gens afin de déterminer comment on peut réguler l'épidémie, voire d'augmenter les chances de développer une immunité collective ». Parmi les autres pistes de réflexion étudiées figure le recours, en plus des tests, à une application mobile capable de tracer les malades du coronavirus, indique France Info. « Il faut trouver des moyens pour sortir du confinement sans entièrement relâcher cette distanciation sociale », déclare Samuel Alizon, spécialiste en maladies infectieuses.

Le magazine Sciences et Avenir cite la chercheuse Morgane Bomsel, qui s’inquiète de la possibilité, chez certains individus, que l'immunisation induite par le Covid-19 ne protège pas contre une seconde infection, mais au contraire la facilite. En effet, pour certains coronavirus, comme le SRAS et le MERS, l'infection induit la production d'anticorps capables de neutraliser le virus in vitro, c'est-à-dire en laboratoire, mais aussi d'autres anticorps qui facilitent au contraire la réinfection in vivo, c'est-à-dire dans l'organisme, explique-t-elle.

L’Humanité Dimanche rappelle que des programmes de recherche fondamentale sur les coronavirus ont été mis en veille dans le passé. Selon le chercheur Pierre Ouzoulias, la hausse du budget de la recherche de 5 milliards d'euros sur dix ans qui a récemment été annoncée par le président Emmanuel Macron est insuffisante. « Cela équivaut à 500 millions d'euros par an alors qu'il faudrait 4 ou 5 milliards par an pour remettre la recherche à flot », estime-t-il. Bruno Canard, spécialiste des coronavirus, souligne que l’« investissement sur le long cours a pâti de la crise financière de 2008 ».

Enfin, Le Figaro publie un entretien avec Jean-Pierre Cabestan, qui indique que le nombre de morts du Covid-19 en Chine, aurait été largement sous-estimé. Selon des revues chinoises, pour la seule zone urbaine de Wuhan, au 24 mars, « le nombre de morts serait plus proche de 7 500 que de 2 531, le chiffre donné alors par le gouvernement ». Libération rappelle avoir recueilli, en janvier, des témoignages selon lesquels des personnes décédées chez elles n’ont pas été comptabilisées. Les chercheuses Simeng Wang et Carine Milcent avaient détaillé cette situation, notamment dans les villages reculés de Chine.

Le Point, 02/04 – 6 min

Lexpress.fr, 01/04 – 4 min

Francetvinfo.fr, 01/04 – 1 min

Scienceetavenir.fr, 01/04 – 5 min

L’Humanité Dimanche, 02/04 – 3 min

L’Humanité Dimanche, 02/04 – 3 min

Le Figaro, 02/04 – 5 min

Liberation.fr, 01/04 – 6 min

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

Kantar Disclaimer