Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 21 mai 2021


 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

ET AUSSI…

 

SARS-CoV-2 : origine du virus, situation en Inde, accès au vaccin et efficacité du couvre-feu

La question de l’origine du SARS-CoV-2 reste irrésolue à ce jour. Le plus ancien malade connu date du début de décembre 2019 à Wuhan, mais la souche originelle remonte à septembre ou octobre 2019. Si le virus a infecté des personnes jeunes, il est possible qu’elles n’aient pas eu de symptômes, explique Virginie Courtier. L’hypothèse de la transmission à l’homme par un animal (pangolin, chauve-souris) a longtemps été privilégiée, mais l’analyse de 80 000 échantillons n’a toujours pas permis d’identifier l’hôte intermédiaire, souligne Etienne Decroly. Les scientifiques se sont donc tournés vers d’autres hypothèses, dont celle d’une fuite d’un laboratoire. Dans une interview à Mediapart, Etienne Decroly indique qu’afin d’élucider les mécanismes moléculaires de la zoonose, le Wuhan institute of virology aurait mené des expériences de franchissement d’espèce sur le virus RaTG13, très proche génétiquement du SARS-CoV-2, collecté en 2012 dans une mine du Yunnan.

Alors que l’Inde connaît une deuxième vague pandémique dévastatrice, Rémi de Bercegol cosigne dans La Tribune un article où il déplore une forme d’obstination du gouvernement indien qui, au début de la deuxième vague, s’est enfermé dans une conception idéologique en refusant de s’inspirer de l'expérience d'autres pays.

Dans L’Humanité, le sociologue Maurice Cassier regrette la volonté affichée par les principaux laboratoires en charge des vaccins d'écarter d'autres producteurs pour garder leur oligopole. Outre le coût humain de cette politique, les laboratoires renforcent le risque de voir la pandémie devenir endémique.

Certains doutes ont pu être émis sur l’efficacité des couvre-feux pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Ainsi, à Toulouse, des chercheurs en virologie ont affirmé qu’après l’adoption du couvre-feu, le 16 janvier, il y avait eu « une augmentation du nombre de personnes testées positives ». Jean-Stéphane Dhersin souligne dans La Croix qu’il faut être prudent avec ce type d’analyse et rappelle que plusieurs causes distinctes peuvent avoir des effets similaires. Le site de RTL rappelle qu’une étude du CNRS a montré qu’en octobre dernier, les 54 premiers départements français à avoir adopté un couvre-feu à 18h ont vu leur taux d’incidence commencer à baisser.

Lemonde.fr, 20/05 – 9 min

Mediapart.fr, 20/05 – 9 min

Latribune.fr, 20/05 – 8 min

L'Humanité, 21/05 – 6 min

La-croix.com, 20/05 – 3 min

Rtl.fr, 20/05 – 2 min

 

« Mein Kampf » : le long chemin d’une réédition critique

Florent Brayard, Christian Ingrao

Leparisien.fr, 21/05 – 8 min

Franceculture.fr, 21/05 – 2 min

Lepoint.fr, 20/05 – 3 min

 

RSA, chèque psy, emploi... Emmanuel Macron aide-t-il assez les jeunes ?

Monique Dagnaud

Capital.fr, 20/05 – 10 min

 

La colonisation de l'intestin par les micro-organismes ne se fait pas avant l'accouchement

Filipe De Vadder

Futura-Sciences.com, 20/05 – 7 min

 

Rassemblement des policiers

Fabien Jobard

Bruno Cautrès

Liberation.fr, 20/05 – 6 min

Bfmtv.com, 20/05 – 1 min

Bfmtv.com, 20/05 – 1 min

 

La grande muraille verte d'Afrique

Priscilla Duboz

Franceinter.fr, 19/05 – 4 min

 

Iceberg A-76 : « Il ne va pas arriver avant plusieurs mois dans des zones de navigation »

Catherine Ritz

Rfi.fr, 20/05 – 1 min

 

« Écologie punitive » : itinéraire d’une caricature qui appauvrit le débat

Pierre Charbonnier

Nouvelobs.com, 20/05 – 5 min

 

Ecocide : écouter les peuples autochtones

Malcom Ferdinand

Elle.fr, 20/05 – 5 min

 

Sauvegarde de la biodiversité : les abeilles sauvages, ces grandes oubliées

Jean-Marc Bonmatin

Rfi.fr, 20/05 – 4 min

Lemonde.fr, 20/05 – 3 min

 

Comment observer les exoplanètes

Franck Selsis

Sciencesetavenir.fr, 20/05 – 1 min

 

Préhistoire : la ruée vers l'Europe

Marie-Hélène Moncel

Franceculture.fr, 20/05 – 3 min

 

Conflit Israël-Palestine : l'article à lire pour comprendre les enjeux derrière l'escalade militaire

Stéphanie Latte Abdallah

Francetvinfo.fr, 21/05 – 9 min

 

Au Nigeria, le chef de Boko Haram « grièvement blessé »

Vincent Foucher

Lepoint.fr, 20/05 – 4 min

Liberation.fr, 20/05 – 4 min

 

Finistère. Des chercheurs mesurent les émissions de gaz à effet de serre au Roc’h Trédudon

Michel Ramonet

Ouest-france.fr, 21/05 – 2 min

 

Régionales 2021 : ces listes qui jouent la carte « people »

Romain Pasquier

Letelegramme.fr, 21/05 – 3 min

 

 

 

Les premières plantes terrestres étaient en symbiose avec des champignons

Une équipe a démontré que les premières plantes aquatiques à avoir conquis les terres émergées se sont appuyées sur la symbiose avec des champignons pour puiser des nutriments dans des sols pauvres. Cette idée était déjà une hypothèse forte depuis la découverte des plus anciens fossiles de plantes terrestres, en Écosse. Des structures proches de celles formées par la symbiose avec des champignons y ont été décelées, explique Pierre-Marc Delaux. Mais l’usage des nouveaux outils d'analyse génétique a permis aux chercheurs de démontrer formellement cette hypothèse. Ces travaux ont été présentés dans un article de la revue Science.

Le Figaro, 20/05 – 4 min

Sciencesetavenir.fr, 20/05 – 3 min

Huffingtonpost.fr, 20/05 – 3 min

Cnrs.fr, 20/05

 

Comment les faunes sud-américaines ont rejoint les Antilles

Une équipe a mis en lumière le mécanisme qui a permis le passage de certains animaux terrestres entre l'Amérique latine et les îles des Antilles. Les chercheurs ont reconstitué des cartes paléogéographiques du bassin caribéen sur le Cénozoïque (de -40 millions d'années à nos jours). Ils ont montré qu’une mécanique sismique cyclique a conduit à l'apparition de grandes terres émergées sur lesquelles sont passés les animaux. Pendant 40 millions d'années, à intervalles plus ou moins réguliers, la plaque caraïbe, au contact de la plaque Atlantique, s'est parfois soulevée de plusieurs centaines de mètres, explique Jean Jacques Cornée.

Francetvinfo.fr, 20/05 – 3 min

Franceinter.fr, 20/05 – 3 min

Geo.fr, 19/05 – 2 min

Cnrs.fr, 18/05

 

L’inquiétante persistance des PFAS dans la nature

Une étude souligne la présence de PFAS, des substances chimiques de synthèse potentiellement dangereuses pour la santé, dans les emballages et couverts jetables de l’industrie européenne du fast-food. Les PFAS recouvrent plus de 4 000 types de substances perfluoroalkylées, qui présentent des similarités structurelles mais aussi des différences ayant un impact sur leurs propriétés toxiques, explique Fabrizio Pariselli. Même à très faibles doses, il existe des effets néfastes potentiels, comme le rôle de perturbateur endocrinien ou le lien avec des cancers. En outre, les PFAS ne se dégradent pas une fois relâchées dans la nature et peuvent s’accumuler indéfiniment dans l’environnement.

France24.com, 20/05 – 5 min

 

Explorer l’évolution des hominidés à travers l’analyse de leur plaque dentaire

Une équipe internationale a réussi à analyser la plaque dentaire de 124 individus (hominidés et primates) dont quatre Néandertaliens. Les chercheurs ont découvert la présence de bactéries qui révèlent de nouvelles informations sur le régime alimentaire de Neandertal. Isabelle Crèvecœur explique que le microbiome oral de Neandertal et celui de l'homme actuel sont très similaires. La présence de streptococcus renforce l'idée que Neandertal, comme homo sapiens, consommait des tubercules. L'amidon, tiré des graines et tubercules, a pu contribuer au développement du cerveau chez les hominidés.

Franceinter.fr, 18/05 – 3 min

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

 

Kantar Disclaimer