Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 22 décembre 2020

VIE DU CNRS

ET AUSSI…

 

 

Le CNRS souhaite renforcer son partenariat avec la région Bourgogne-Franche-Comté

L’université Bourgogne-Franche-Comté et le CNRS ont signé une convention quinquennale le 15 décembre 2020. C’est une bonne nouvelle pour le territoire, puisque l’organisme de recherche envisage d’accroître sa présence sur le site, où il emploie actuellement 300 personnes. « Nous n’avons pas de convention avec la région Bourgogne-Franche-Comté, regrette cependant Antoine Petit, PDG du CNRS. Or, on est complémentaire dans la relation qu’on peut avoir avec les universités. Je pense en particulier à l’attractivité, qui devient un vrai enjeu. »

Lyonne.fr, 21/12 – Temps de lecture : 2 min

 

 

 

3,7 milliards d'euros pour le CNRS en 2021, en hausse de 3,6%

Nextinpact.com, 21/12 – 1 min

CNRS, 22/12

 

Jupiter et Saturne s'alignent. « C'est vertigineux parce qu'on a la sensation physique de l'immensité de notre système solaire »

François Forget

Francetvinfo.fr, 21/12 – 2 min

 

Le génocide des Tutsi vu par les enfants

Hélène Dumas

Lesechos.fr, 22/12 – 2 min

 

Le phénomène Husserl (1/4). Retour au monde

Julien Farges

Franceculture.fr, 21/12 – 58 min

 

L’astrophysicien Jean-Pierre Luminet nous parle de son nouveau livre « L’écume de l’espace-temps »

Sciencesetavenir.fr, 21/12 – 2 min

 

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

Covid-19 : nouvelle souche N501Y, vaccin de Pfizer-BioNTech, EasyCov

L’Humanité publie un entretien avec le virologue Etienne Decroly à propos de N501Y, la nouvelle souche du SARS-CoV-2 qui a été identifiée au Royaume-Uni. Des centaines de mutations ont déjà eu lieu en un an, mais celle-ci « est préoccupante car elle touche à la protéine Spike, qui joue sur la transmission du coronavirus », explique-t-il. Il n’est pas possible de savoir si le virus est plus pathogène ou plus dangereux tant que des études cliniques n’ont pas été menées. L’observation permet toutefois de supposer qu’il est plus contagieux. Interrogé sur une éventuelle moindre efficacité des vaccins face à cette nouvelle souche, Etienne Decroly répond qu’« il est possible qu’une toute petite partie des anticorps deviennent moins efficaces contre le virus, mais la plupart le resteraient ». Plusieurs autres experts apportent des explications dans les médias sur les caractéristiques et les conséquences possibles de cette mutation, dont Samuel Alizon, Bruno Canard, François Renaud, Florence Debarre, Morgane Bomsel et Hervé Fleury.

Alors que l’Agence européenne des médicaments a donné, lundi, son feu vert pour la mise sur le marché du vaccin de Pfizer-BioNTech, Etienne Decroly déclare à Aujourd’hui en France être optimiste : « Ce vaccin, même si on manque d’un petit recul sur la durée de l’immunité qu’il confère – trois ou six mois – est une première arme qui tombe au bon moment. »

France 3 Grand Est, L’Alsace et France Bleu rapportent que la société Firalis à Huningue (Haut-Rhin) a inauguré lundi le tout nouveau site de production d’EasyCov, le test salivaire conçu par des chercheurs de Montpellier, qui permet la détection rapide du virus SARS-CoV-2.

Par ailleurs, La Croix cite Jean-Stéphane Dhersin, qui réagit à la publication d’une étude selon laquelle les chiffres de mortalité du Covid-19 seraient sous-évalués de 12,4 % en raison de lenteurs administratives dans le décompte. Le Monde et Le Point s’intéressent à leur tour à l’enquête sur l’origine de la pandémie et reprennent les explications de Virginie Courtier, Etienne Decroly, Bruno Canard et Jean-Michel Claverie. Enfin, France Culture a invité Bruno Pitard à apporter des éclairages sur les vaccins à ARN messager.

L’Humanité, 22/12 – 3 min

Le Figaro, 22/12 – 7 min

Le Figaro, 22/12 – 2 min

Nouvelobs.com, 21/12 – 6 min

20minutes.fr, 21/12 – 6 min

Huffingtonpost.fr, 21/12 – 4 min

Huffingtonpost.fr, 21/12 – 8 min

Marianne.net, 21/12 – 4 min

Lexpress.fr, 21/12 – 7 min

Sudouest.fr, 21/12 – 3 min

Aujourd’hui en France, 22/12 – 4 min

France 3 Régions, 21/12 – 2 min

Lalsace.fr, 21/12 – 1 min

Francebleu.fr, 22/12 – 2 min

La-croix.com, 22/12 – 4 min

Lemonde.fr, 22/12 – 19 min

Lepoint.fr, 21/12 – 6 min

Franceculture.fr, 22/12 – 58 min

 

Les forces de l’ordre et l’image

Les Inrockuptibles publient un entretien avec Fabien Jobard, co-auteur du livre « Politiques du désordre – La police des manifestations en France » (Seuil), fruit de trente années d'enquêtes sur la police des foules. Après plusieurs semaines de mobilisation contre la loi Sécurité globale, le sociologue décrypte la « guerre des images » à laquelle se livrent police et manifestants. « Les policiers se sont toujours méfiés des images (...) Pour eux, produire un contre-récit a toujours été un enjeu. Eux aussi s’équipent donc en conséquence », déclare-t-il.

Lesinrocks.com, 21/12 – 10 min

 

Remise en question d’une étude sur le déclin des populations d’insectes

Vendredi, un consortium pluridisciplinaire de chercheurs a publié, dans Science, un commentaire contestant les conclusions d’une méta-analyse sur le déclin des insectes, qui était parue en avril dans la même revue. Cette analyse relativisait le déclin, soulignant que les populations d’insectes aquatiques se portaient mieux que celles d’insectes terrestres. Les scientifiques du consortium pointent « de nombreuses erreurs et de multiples biais » qui invalident les résultats de l’analyse. Leurs travaux ont été coordonné notamment par l’écologue Laurence Gaume-Vial.

Liberation.fr, 21/12 – 5 min

 

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

 

Kantar Disclaimer