Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 22 juillet 2021

 

POLITIQUE DE LA RECHERCHE

ET AUSSI…

 

 

La France face aux ingérences étrangères dans le monde universitaire

Dans un entretien avec L’Opinion, André Gattolin, sénateur (RDPI) des Hauts-de-Seine, présente la mission d’information sur « les influences étatiques extra-européennes dans le monde universitaire et académique français », dont il est le rapporteur. Plusieurs pays, dont l’Australie, le Royaume-Uni, l’Allemagne et les Etats-Unis, s’inquiètent de l’influence de puissances étrangères telles que la Chine sur leurs universités et leur recherche. « La France, elle, semble encore faire preuve de naïveté », indique-t-il. Pour limiter les risques d’ingérence, André Gattolin prône plus de « transparence », par exemple en instaurant une « obligation de déclaration d’éventuel conflit d’intérêts ou de source de financement ».

L’Opinion, 22/07 – Temps de lecture : 3 min

 

Doute sur la stratégie française dans la recherche nucléaire

Suite à l’abandon, mi-2019, du projet de réacteur à neutrons rapides Astrid, l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques s’inquiète des perspectives d’avenir pour la filière nucléaire française. Astrid incarnait en effet l’espoir de répondre à la question de la gestion des déchets produits par les centrales existantes, et donc de faire un saut technologique en France. Avec un doute sur ses intentions dans le nucléaire à long terme, la France « risque d’être perçue comme un partenaire peu fiable en matière de R&D », écrivent les députés dans leur rapport.

Les Echos, 22/07 – 4 min

 

Paris-Saclay. Jean-Yves Le Gall devient président du conseil d'orientation stratégique

Jean-Yves Le Gall, ancien président du Centre national d'études spatiales, ancien président de l'Agence spatiale européenne, ancien président-directeur général d'Arianespace, a été élu à l'unanimité de ses membres président du conseil d'orientation stratégique de l'université Paris-Saclay. Il assistera à ce titre aux réunions du conseil d'administration de l'université.

Bulletin Quotidien, La Correspondance économique, 22/07 – 2 min

 

 

 

Mort de Claudine Hermann, première femme professeur à Polytechnique

Françoise Combes

Lefigaro.fr, 21/07 – 2 min

Huffingtonpost.fr, 21/07 – 2 min

Sudouest.fr, 21/07 – 2 min

 

Cancer, VIH... Les maladies mortelles bientôt éradiquées grâce à l’ARN messager ?

Maria Duca, Morgane Bomsel, Bruno Pitard

L’Obs, 22/07 – 10 min

 

Le blob, une vraie bizarrerie de la nature

Audrey Dussutour

Lepoint.fr, 21/07 – 5 min

 

Projet Pegasus : pourquoi les services de renseignements marocains s’intéresseraient-ils à la France ?

Pierre Vermeren

Franceculture.fr, 22/07 – 9 min

 

Environnement et climat : ce que coûte le tourisme spatial à la planète

François Graner

Francetvinfo.fr, 21/07 – 7 min

 

Dinosaures : on est tombé sur un os !

Eric Buffetaut

Franceculture.fr, 21/07 – 58 min

 

Le sud-ouest de l'Iran confronté à des émeutes de la soif

Bernard Hourcade

La-croix.com, 21/07 – 3 min

 

EuroMillions, Loto : les folles stratégies des joueurs pour décrocher le jackpot

Thierry de la Rue

Lefigaro.fr, 21/07 – 6 min

 

 

 

 

VIE DU CNRS

 

 

Thierry Dauxois est nommé directeur de l'institut de physique du CNRS

Antoine Petit, PDG du CNRS, a nommé le physicien Thierry Dauxois directeur de l'institut de physique du CNRS. Vice-président recherche de l'ENS de Lyon depuis 2020, Thierry Dauxois a mené des travaux sur la physique non linéaire et la physique statistique. Il est un spécialiste des systèmes dynamiques, du chaos, et notamment des ondes sous leurs aspects théoriques et plus récemment expérimentaux. Il succède à Astrid Lambrecht, appelée à d'autres fonctions en Allemagne.

Bulletin Quotidien, 22/07 – 1 min

CNRS, 01/07

 

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

Covid-19 : une quatrième vague épidémique attendue cet été, efficacité de la vaccination

Une quatrième vague épidémique est attendue en France, où le très contagieux variant Delta est devenu dominant. Le taux de transmission du virus (R effectif) est désormais estimé entre 1,5 et 2. La hausse des hospitalisations semble « être gérable par notre système de soins, mais si le rythme s’accélère et qu’il s’aligne sur celui des nouvelles contaminations, on risque d’arriver à un niveau de saturation dès la mi-août », prévient Mircea Sofonea, cité par Le Figaro. « On peut maintenir cet écart dans les rythmes à condition de vacciner très rapidement le plus largement possible », ajoute Samuel Alizon. Mais « aussi rapide qu’elle soit, la campagne de vaccination ne va pas aussi vite que le virus », constate-t-il. Quant au passe sanitaire, sa capacité à freiner la progression de l’épidémie est compromise par certaines « faiblesses » inhérentes aux tests PCR et antigéniques. Des mesures localisées et adaptées à chaque région pourraient néanmoins avoir un impact suffisant sur la courbe du nombre de contaminations pour demeurer optimiste cet été, indique Mircea Sofonea. Les deux scientifiques, rappellent l’importance de limiter le nombre de contaminations afin de réduire le risque d’apparition de nouveaux variants.

Sur BFMTV, Jean-Stéphane Dhersin indique que le variant Delta représente « actuellement plus de 80 % » des cas détectés et que « l’on est sur une augmentation exponentielle avec un coefficient constant (...) depuis trois semaines ». Concrètement, « le nombre de cas double en moins de sept jours actuellement en France ». Cela signifie qu’avec 18 000 cas cette semaine, on sera à quasiment 40 000 cas la semaine prochaine, puis à 80 000 la semaine suivante, calcule-t-il. « La vaccination est intégrée à la vitesse de propagation ». Par conséquent, « ces chiffres sont peut-être surestimés, mais ils sont du bon ordre de grandeur », précise-t-il.

De son côté, La Croix publie un nouvel article sur les arguments des opposants à la vaccination, qui affirment notamment que les effets secondaires des vaccins sont plus graves que le Covid-19. Les thromboses et les myocardites « ne concernent que quelques personnes sur des millions de vaccinés », réagit Morgane Bomsel. En revanche, le vaccin protège contre les symptômes liés au Covid-19 qui peuvent persister dans le temps, souligne-t-elle.

Le Figaro, 22/07 – 6 min

Bfmtv.com, 21/07 – 7 min

La-croix.com, 21/07 – 4 min

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

Kantar Disclaimer