Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 23 janvier 2020

 

POLITIQUE DE LA RECHERCHE

ET AUSSI…

 

 

Le salaire des jeunes chercheurs sera revalorisé

A l'occasion de la présentation de ses vœux, mardi, la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, s’est engagée à ce que, dès 2021, « tout chargé de recherche et tout maître de conférences soit désormais recruté à hauteur d'au moins 2 SMIC, contre 1,3 à 1,4 SMIC aujourd'hui ». « 26 millions d'euros » seront consacrés « à cette remise à niveau des débuts de carrière », qui sera effective en 2021, lors de l'entrée en vigueur de la loi de programmation pluriannuelle de la recherche. L’Obs rappelle que, selon le site du CNRS, le salaire brut mensuel d'un chargé de recherche de classe normale est compris entre 2 300 euros et 4 060 euros, soit environ 1 770 à 3 126 euros en net.

Nouvelobs.com, 22/01 – Temps de lecture : 2 min

 

Davantage de formations aux questions migratoires

Le Monde s’intéresse aux formations universitaires sur les questions migratoires. Le quotidien cite notamment le projet de l'Institut convergences migrations – fondé en 2017 et porté notamment par le CNRS – de proposer une formation pluridisciplinaire sur ce sujet, en lien avec l'EHESS et l'université Panthéon-Sorbonne. David Lessault observe en effet un intérêt croissant des étudiants et une plus grande variété des débouchés.

Le Monde, 23/01 – 5 min

 

 

 

Les actions coup de poing « sont une façon de produire un événement quand on n’a pas la force du nombre »

Baptiste Giraud

Lemonde.fr, 22/01 – 4 min

 

Bien-être animal : il faut protéger les lanceurs d'alerte, avertissent 130 chercheurs dans une lettre ouverte

Romain Espinosa

20minutes.fr, 22/01 – 2 min

 

Les recettes de 8 marques françaises pour s'imposer sur le marché du luxe

Alix Gicquel

Capital.fr, 22/01 – 8 min

 

Un rapport choc sur l’immigration est adressé au président

Patrick Weil

Franceinter.fr, 23/01 – 3 min

 

Que sont les SDHI, ces fongicides dont 450 scientifiques et trois ONG réclament l'interdiction ?

Lci.fr, 22/01 – 4 min

Nouvelobs.com, 22/01 – 4 min

 

Des mauvais chefs s'expriment

Danièle Linhart

Nouvelobs.com, 22/01 – 7 min

 

Les femmes divorcées seront les grandes perdantes

Lemonde.fr, 23/01 – 4 min

 

 

DANS LA PRESSE PRO

 

Les nuages des Tropiques auscultés

Sandrine Bony

Le Marin, 23/01 – 2 min

CNRS, 16/01

 

 

 

VIE DU CNRS

 

 

Le CNRS se dote du supercalculateur « Jean Zay »

Le nouveau supercalculateur « Jean Zay » – du nom du co-fondateur du CNRS – sera inauguré vendredi 24 janvier. Installé à l’Institut du développement et des ressources en informatique scientifique (Idris) du CNRS, sur le plateau de Saclay, il est doté d’une capacité de calcul de 16 pétaflops, soit 16 millions de milliards d'opérations par seconde. « Jean Zay » se « classe à la 46ème place mondiale, mais nous avons utilisé seulement une partie du calculateur pour ce test », précise Pierre-François Lavallée, directeur de l'Idris depuis le 1er janvier. « C'est un grand moment, l'installation d'un nouveau supercalculateur intervient tous les cinq à six ans. Sa puissance crête est dix fois supérieure à la génération précédente », souligne son prédécesseur, Denis Girou. Le supercalculateur sera utilisé notamment pour la modélisation numérique du climat, la prévision des éruptions solaires entre le Soleil et la Terre, la recherche en intelligence artificielle, ou encore la logistique du transport de molécules dans la cellule, indiquent les chercheurs Sylvie Joussaume, Tahar Amari, Jamal Atif et Marc Baaden.

Le Figaro, 23/01 – 4 min

Le Figaro, 23/01 – 1 min

Sciencesetavenir.fr, 22/01

France 3 Paris Ile-de-France, 22/01 – 1 min

Lemondeinformatique.fr, 22/01 – 7 min

L’Express, 23/01 – 2 min

L’Humanité Dimanche, 23/01 – 1 min

CNRS, 22/01

 

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

La résistance aux carbapénèmes reste un phénomène rare

Des chercheurs ont tenté de comprendre comment apparaissaient les entérobactéries résistantes aux antibiotiques de la classe des carbapénèmes. Dans un article publié par Genome Medicine, ils concluent qu'un grand nombre de conditions sont nécessaires pour voir émerger ce genre de résistance, ce qui en fait un phénomène « plutôt rare et compliqué ». Toutefois, ces travaux montrent que certaines bêtalactamines peuvent contribuer à sélectionner des souches résistantes aux carbapénèmes, indique Philippe Glaser. De plus, il existe un risque de voir émerger des souches multirésistantes qui puissent disséminer dans la population.

Lequotidiendumédecin.fr, 22/01 – 3 min

CNRS, 20/01

 

Le sport de haut niveau s’ouvre au congé paternité

Il est de plus en plus fréquent de voir des sportifs hommes mettre leur carrière entre parenthèses pour s’occuper pleinement de leurs enfants. Le congé paternité, qui existe en France depuis 2001, a été adopté par l'ensemble de la société, note la sociologue Christine Castelain-Meunier. Les hommes essaient aujourd’hui de mieux combiner vie de famille et vie professionnelle.

Aujourd’hui en France, 23/01 – 4 min

 

A Paris, les étudiants restent souvent chez leurs parents

En raison notamment du niveau des loyers à Paris, les étudiants et les jeunes actifs gagnent leur autonomie de plus en plus tardivement et cohabitent plus longtemps avec leurs parents. Selon le sociologue Olivier Galland, les parents sont prêts à cette cohabitation, car il n'y a plus d'âge limite et les valeurs des deux générations se sont rapprochées.

Le Monde, 23/01 – 6 min

 

Le feu à l’étude

L’Humanité Dimanche a rencontré le chercheur Anthony Collin, qui revient sur la création du Groupement de recherche feux (GDR feux). En France, différentes équipes de recherche travaillent autour de cette thématique. C’est la raison pour laquelle, en 2005, le CNRS a souhaité nous réunir au sein d'une même structure, explique-t-il.

L’Humanité Dimanche, 23/01 – 3 min

 

 

 

INNOVATION

 

 

Axorus invente la rétine bionique

Axorus développe une rétine artificielle, véritable neurone électronique permettant de restaurer l’acuité visuelle des personnes atteintes de maladies rétiniennes. La société, aujourd’hui incubée à Eurasanté Lille, a bénéficié de plusieurs années de recherche sur les neurones artificiels menées par les instituts de recherche IEMN et Ircica, rattachés au CNRS.

Lavoixdunord.fr, 22/01 – 2 min

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

 

 

Kantar Disclaimer