Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 23 juin 2020

ACTUALITE DES LABORATOIRES

ET AUSSI…

 

 

Les laboratoires très actifs pour étudier l’impact du confinement

Le Figaro présente les premières conclusions des études menées par des spécialistes en sciences humaines et sociales sur les effets du confinement sur la population française. De multiples aspects sont passés en revue : sport, alimentation, stress, rapport à l’autre, lieux de vie, habitudes du sommeil… La chercheuse Marie Gaille souligne la promptitude avec laquelle les laboratoires ont commencé à « mener des enquêtes téléphoniques qui ont permis de livrer des premières tendances (…) sans avoir eu besoin de financements ». Des études financées ont ensuite été lancées parallèlement, le tout générant « un véritable pic d’activité (…) sur plusieurs années ». Ces travaux seront recensés « dès le mois prochain », afin qu’ils ne restent pas dispersés et qu’ils puissent mener à une action commune.

Lefigaro.fr, 22/06 – Temps de lecture : 3 min

 

Un rapport à la police forgé dès l’adolescence lors des contrôles d’identité

Le Monde dévoile les principales conclusions d’une étude sur le lien à la police. Réalisée en 2015 sur 9 000 collégiens, cette enquête internationale, réalisée en France sous la direction scientifique de Sebastian Roché, avec l’aide de Sandrine Astor, montre que la discrimination est ressentie très tôt en raison de la pratique du contrôle d’identité. De fait, la probabilité d’être soumis à trois contrôles est de + 54 % pour le groupe « Afrique » (au moins un parent né en Afrique) par rapport au groupe majoritaire (dont les deux parents sont nés en France ou dans l’Union européenne) et de + 16 % par rapport au groupe « reste du monde ». «Tous les contrôles ne sont pas discriminatoires, ils peuvent être fondés sur le comportement par exemple, mais même quand on prend en compte ce facteur, ou celui de l’origine sociale, il reste une part significative de contrôles discriminatoires », explique Sebastian Roché.

Le Monde, 23/06 – 5 min

 

Les chiffres traduisent-ils un risque de deuxième vague de Covid-19 ?

BFMTV observe que de secondes vagues épidémiques apparaissent dans plusieurs pays. En France, le plus dur semble être passé, mais le taux de reproduction du virus (R) est désormais supérieur à 1 dans trois régions (Occitanie, Normandie et Auvergne-Rhône-Alpes). Pour Eric Daudé, spécialisé dans la modélisation des maladies à transmission vectorielle, il faut être « vigilant » dans l'interprétation et la comparaison des données. En effet, cette hausse du R est due à l’apparition de quelques clusters isolés. De plus, les régions ne testent pas leur population de manière identique. « On s'attendait à avoir des clusters après le confinement, ce n'est pas surprenant. Pour l'instant, ils semblent être rapidement détectés, donc c'est rassurant. Tant que le nombre de clusters ne se multiplie pas par deux toutes les semaines, la situation est maîtrisée. Mais il faut rester vigilant », déclare-t-il.

Bfmtv.com, 22/06 – 4 min

 

Décryptage de l’action du gouvernement pour relancer l’économie

Le Monde indique qu’un rapport corédigé par l’économiste Gaël Giraud pour le think tank Conférence Gambetta critique les mesures d’urgence économique adoptées par le gouvernement pour faire face à la crise du Covid-19. Le plan de l’exécutif n’est pas à la hauteur de l’ambition d’origine et les mécanismes d’aides souffrent de dysfonctionnements, juge le rapport. Cinq pistes sont proposées en faveur d’un « plan de sauvegarde de l’emploi », dont la création d’un fonds de solidarité de 20 milliards d’euros supplémentaires et l’annulation de charges pour les petites entreprises fragilisées. Le quotidien se penche par ailleurs sur la question de l'endettement public, qui devrait dépasser les 120 % du PIB en 2020 – une ligne rouge que l’exécutif a longtemps refusé de franchir. « Le gouvernement a devant lui un travail de pédagogie important, sinon il va devenir difficile de justifier qu'on ne peut pas répondre aux différentes revendications salariales catégorielles, des fonctionnaires ou des personnels de santé », prévient Bruno Cautrès.

Lemonde.fr, 22/06 – 3 min

Lemonde.fr, 23/06 – 5 min

 

38°C en Sibérie !

Un nouveau record de température a été enregistré en Sibérie samedi 20 juin, à 38 degrés. Le climatologue Christophe Cassou précise que cette mesure se situe à « environ 10 ou 15 degrés au-dessus des normales saisonnières ». Il s’inquiète en particulier du « record de douceur enregistré cet hiver dans toute la Sibérie ». Par conséquent, 2020 devrait être « l'année ou la deuxième année la plus chaude enregistrée depuis 1880 ». Selon lui, ce record confirme « la tendance très lourde au réchauffement ». C’est « un signe clair du réchauffement climatique », renchérit le chercheur Gerhard Krinner. Christophe Cassou souligne que le record de samedi correspond aux projections climatiques faites « il y a vingt ou trente ans ». « L'homme est aujourd'hui responsable de cette augmentation des températures », prévient-il.

Francetvinfo.fr, 22/06 – 2 min

L’Humanité, 23/06 – 4 min

20minutes.fr, 22/06 – 6 min

Huffingtonpost.fr, 22/06 – 4 min

Francetvinfo.fr, 23/06

Franceinter.fr, 23/06 – 6 min

 

Pollution au plastique : relâchement pendant le confinement

France 3 Provence Alpes Côte d’Azur a rencontré Maria-Luiza Pedrotti, experte des microplastiques en mer, qui alerte sur la recrudescence de la pollution au plastique dans la Méditerranée. « A partir du 11 mai, nous avons pu reprendre les prélèvements en mer. J'ai été étonnée de voir quantité de plastiques », déclare-t-elle. La chercheuse indique avoir observé des granulés qui servent à fabriquer du plastique, des morceaux de polystyrène expansé, ainsi que des fibres textiles qui sont rejetées par les lave-linges et qui transitent par les stations d'épuration.

France 3 Régions, 22/06 – 2 min

 

 

Le génocide au Rwanda ou l'engrenage d'une manipulation

Hélène Dumas

Le Monde, 23/06 – 2 min

 

La mémoire de personnalités noires censurée au Brésil, sous l’impulsion de Jair Bolsonaro

Hervé Théry

France24.com, 22/06 – 4 min

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

 

Kantar Disclaimer