Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 24 avril 2020

VIE DU CNRS

ET AUSSI…

 

Nomination à l’IDRIS

L'IDRIS, qui fournit des ressources de calcul haute-performance aux laboratoires du CNRS, a nommé Guillaume Harry comme responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI), avec des fonctions élargies à la sécurité physique du site. Guillaume Harry était depuis 2017 Product Owner FranceConnect au sein de la DINUM (Direction Interministérielle au Numérique).

Lemondeinformatique.fr, 23/04 – Temps de lecture : 1 min

 

 

 

Covid-19 : la nicotine pourrait avoir un rôle protecteur, une étude est lancée

Sciencesetavenir.fr, 23/04 – 5 min

 

En première ligne. Coronavirus : 21 856 décès en France

Bruno Cautrès

Bfmtv.com, 23/04 – 18 min

 

C dans l'air. Le blues du confinement

Jean Viard

France5.fr, 23/04 – 65 min

 

« Contact tracing » : les limites du Bluetooth, les risques sur la vie privée et l'anonymat

Nextinpact.com, 23/04 – 27 min

 

Covid-19 : des cartes pour visualiser la recherche « en un coup d'œil »

Nextinpact.com, 23/04 – 2 min

 

Nomenclature : d’où viennent les noms des virus et épidémies ?

Jean-Baptiste Fressoz

Sciencesetavenir.fr, 23/04 – 3 min

 

Coronavirus : dans les coulisses d'EGID, le laboratoire lillois qui produit des tests de dépistage du Covid-19

Philippe Froguel

France 3 Hauts-de-France, 23/04 – 2 min

 

Est-il vrai que la pollution à Paris n'a pas diminué pendant le confinement ?

Cathy Clerbaux

Liberation.fr, 23/04 – 4 min

 

Biopole 66 et l’université font équipe pour multiplier le nombre de tests de dépistage

Guillaume Mitta

L’Indépendant Catalan, 24/04 – 3 min

 

Le calme du confinement enregistré par les capteurs sismiques dans le Puy-de-Dôme

Jean Battaglia

Lamontagne.fr, 23/04 – 3 min

 

Carbon Waters : révolutionner la protection anti-corrosion

Challenges.fr, 23/04 – 2 min

 

ThrustMe : rendre les nanosatellites accessibles et durables

Ane Aanesland

Challenges.fr, 23/04 – 1 min

 

La dépression et l'efficacité des antidépresseurs dépendent de la composition du microbiote intestinal

Pierre-Marie Lledo

Rtflash.fr, 23/04 – 3 min

 

Un champignon au secours des patients atteints de maladies génétiques rares

Rtflash.fr, 23/04 – 4 min

 

 

DANS LA PRESSE PRO

 

« Avec le confinement, le modèle pavillonnaire réhabilité ? »

Marie-Christine Jaillet

Lagazettedescommunes.com, 23/04 – 2 min

 

Gériatrie. L’activité physique, c’est bon aussi pour la cognition

Michel Audiffren

Le Quotidien du Médecin, 24/04 – 3 min

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

Coronavirus : au moins 60 000 décès évités en France

Selon une étude, le confinement entré en vigueur le 17 mars pour limiter la propagation du SARS-CoV-2 a permis d’éviter 61 739 décès dans les hôpitaux de France métropolitaine entre le 19 mars et le 19 avril. Jean-Stéphane Dhersin, spécialiste de la modélisation des épidémies, juge cette étude sérieuse et de qualité, même si elle comporte des limites « liées au manque de données », indiquent Le Parisien et L’Obs. Lorsque ces données « ne sont pas accessibles, un choix des paramètres doit être effectué de façon non certaine », explique le mathématicien. « Le modèle est solide et les paramètres choisis reflètent assez bien le consensus scientifique sur ce qu’on sait sur le Covid-19 », renchérit François Blanquart dans Le Figaro. Le magazine Elle publie le portrait de plusieurs modélisateurs – dont Jean-Stéphane Dhersin – qui travaillent depuis des semaines sur l’évolution de la pandémie.

De leur côté, France 3 Grand Est et Ouest-France présentent l’étude qui a été lancée mardi dans le Haut-Rhin pour retracer l’histoire de la propagation du virus sur ce territoire. « Aujourd’hui, la science a besoin de tous les témoignages possibles pour en savoir plus sur le SARS-CoV-2 », déclare Vincent Breton, en charge de l’étude. Celle-ci a été préparée en moins de deux semaines, « alors qu’il aurait fallu deux mois dans un contexte normal », souligne Laurent Gerbaud, chargé de l’analyse de données. Le Monde et Paris Match reprennent pour leur part les résultats, présentés jeudi, des évaluations de quatre tests sérologiques mis au point par des chercheurs, dont une a été réalisée auprès de lycéens, d'enseignants et de personnels administratifs du lycée de Crépy-en-Valois (Oise).

Pour répondre à la question de savoir s’il est possible d’être contaminé une deuxième fois par le SARS-CoV-2, France Culture a interrogé le virologue Yves Gaudin. « C’est peu probable dans le cas de cette maladie puisqu’on sait que les patients guéris ont des anticorps neutralisants », indique-t-il. Contacté par France 24, Franck Prugnolle, spécialiste de biologie moléculaire, réagit quant à lui à une prépublication de scientifiques chinois mise en ligne lundi, selon laquelle il y aurait eu des mutations du nouveau coronavirus dès les prémices de l'épidémie. « Soit il s'agit d'une souche qui a muté en passant d'un individu à l'autre, soit il y a eu plusieurs formes du virus qui ont été transmises à l'homme dès le départ », estime l’expert.

Concernant l’impact de l’épidémie sur l’économie française, Elie Cohen indique sur France Info que la France pourrait perdre en deux ans « un sixième de la richesse nationale produite chaque année ». Il table sur une perte de PIB de 8 % cette année. En tenant compte de la possibilité d’une deuxième vague épidémique et d’une nouvelle période de confinement, le risque de perte de PIB est de 6 % en 2021. « Les dettes que l'on est train d'accumuler en ce moment sont absolument considérables (…) on est passés en un mois de 100 % à 115 % ! », s’alarme-t-il.

Le sociologue Gérard Mauger a participé, pour L’Humanité, à une table ronde sur le thème : « Crise sanitaire : le retour des classes populaires ? » Avec cette épidémie, les caissières, ouvriers, routiers et autres livreurs ont montré leur rôle incontournable dans notre société. « A contrario, la pandémie révèle, s’il en était besoin, l’inutilité de ce que Veblen appelait la ‘classe de loisir’, ‘classe oisive’ absente de tout travail productif et la vanité de ses consommations ‘ostentatoires’ », a souligné le chercheur.

Enfin, dans un entretien avec le magazine Madame Figaro, l’écologue Philippe Grandcolas réaffirme que le coronavirus est né des mauvais traitements que nous infligeons, depuis des décennies, à notre environnement naturel. Il faut aujourd’hui repenser notre façon d’habiter le monde, prévient-il.

Aujourd’hui en France, 24/04 – 5 min

Nouvelobs.com, 23/04 – 3 min

Le Figaro, 24/04 – 3 min

Elle, 24/04 – 5 min

France 3 Grand Est, 23/04 – 3 min

Ouest-france.fr, 23/04 – 2 min

Lemonde.fr, 23/04 – 3 min

Parismatch.com, 23/04 – 3 min

Franceculture.fr, 23/04 – 5 min

France24.fr, 23/04 – 4 min

Francetvinfo.fr, 23/04 – 2 min

L’Humanité, 24/04 – 9 min

Madame Figaro, 24/04 – 7 min

 

Les fourmis utiles dans la restauration des prairies desséchées

Une étude menée dans la plaine de la Crau (Bouches-du-Rhône) montre que l’activité des fourmis peut jouer un rôle clé dans la restauration et la conservation des prairies asséchées méditerranéennes. Des chercheurs français ont comparé durant cinq à dix ans des zones dotées de Messor barbarus, une espèce de fourmi moissonneuse, et des zones exemptes de l'arthropode. Ils ont relevé une nette amélioration de la fertilité des sols là où Messor barbarus était présente. L’étude est publiée dans Biological Conservation.

Futura-sciences.com, 23/04 – 1 min

CNRS, 20/04

 

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

 

 

 

Kantar Disclaimer