Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 27 avril 2020


ACTUALITE DES LABORATOIRES

ET AUSSI…

 

Coronavirus : doutes sur StopCovid, risque d’une deuxième vague épidémique

Alors que les discussions sur StopCovid doivent s’ouvrir à l’Assemblée nationale cette semaine, des chercheurs préviennent que cette application destinée à tracer les porteurs du Covid-19 présente des failles. Selon leurs travaux, les données pourraient être désanonymisées, ce qui permettrait à des personnes mal intentionnées de connaître la liste des personnes malades ou de savoir qui a été en contact avec qui. France Inter indique que Stéphanie Lacour, spécialiste en droit et innovation, s’inquiète de la faiblesse du débat public au sujet de cette mesure. La position des chercheurs est difficile, souligne Alexandre Gefen : ils sont mobilisés pour « une recherche au service de l'intérêt général tout en gardant une distance critique et en pointant d'éventuels biais ».

Le Monde se penche sur le retard de la France en matière de tests de détection du SARS-CoV-2. Les laboratoires publics de l’enseignement supérieur et de la recherche sont prêts à conduire ce type d’analyses mais se heurtent à des blocages. « De toute ma carrière, je n’ai jamais été confronté à une épreuve bureaucratique aussi complexe et stressante », déclare le généticien Philippe Froguel. « Mon labo est l'un des seuls à avoir réussi à surmonter tous les obstacles administratifs pour se rendre utile dans cette crise », indique-t-il. Certains scientifiques contournent les obstacles, à l’image de Marie-Claude Potier, qui a développé sa propre méthodologie d’échantillonnage et d’analyse.

De son côté, Le Figaro souligne le risque d’une deuxième vague de Covid-19 à l’occasion des chassés-croisés de l’été. « Si on relâche trop la pression et que le R passe juste au-dessus de 1, nous connaîtrons une seconde vague épidémique pendant l’été bien plus forte que celle que nous vivons actuellement », confirme le chercheur Samuel Alizon.

Dans un entretien aux Echos, le chercheur Dominique Wolton analyse la manière dont les médias traitent la crise actuelle. Il identifie un conflit entre plusieurs logiques qui répondent à des rythmes différents : « la logique scientifique, de long terme ; la logique médicale, de moyen et court terme ; la logique médiatique immédiate, renforcée par les chaînes d’information et les réseaux sociaux ; la logique de l’opinion publique, qui est à la fois entre information, inquiétude et voyeurisme ; et la dernière logique, la plus compliquée et la plus importante, la logique politique ».

Le Parisien revient sur l’exode des Franciliens vers la campagne dans les heures qui ont précédé l’annonce du confinement, à la mi-mars. Selon le sociologue Jean Viard, « les urbains n’ont pas tellement contaminé leurs voisins parce que, dans leur résidence secondaire, ils ne rencontrent pas les locaux ». Cette crise montre aux habitants des métropoles qui travaillent sur Internet qu’un déménagement à la campagne est possible, ajoute-t-il.

Dans un entretien à Mediapart, Virginie Maris explique comment cette pandémie remet en question notre rapport à la nature. Selon la philosophe, « il importe de maintenir une certaine distance entre des sociétés humaines et la nature sauvage ». « Aujourd’hui, nous n’avons pas d’autre choix que nous autolimiter spatialement et de réserver des espaces à la vie sauvage », estime-t-elle.

Enfin, pendant cette période de confinement, des couples passent tout leur temps ensemble, ce qui peut être une source de complications pour certains, mais une opportunité de se redécouvrir pour d’autres, souligne dans Le Figaro la sociologue Emmanuelle Santelli. La Croix publie à ce sujet le propre témoignage du chercheur Edgar Morin, confiné avec sa femme à Montpellier.

Le Figaro, 25/04 – Temps de lecture : 3 min

Lesechos.fr, 24/04 – 5 min

Franceinter.fr, 24/04 – 5 min

Le Monde, 25/04 – 8 min

Le Figaro, 25/04 – 4 min

Les Echos, 27/04 – 6 min

Aujourd’hui en France, 24/04 – 3 min

Mediapart.fr, 24/04 – 9 min

Le Figaro, 27/04 – 5 min

La Croix, 27/04 – 6 min

 

Méditerranée : les AMP protègent-elles la biodiversité ?

Selon une équipe de recherche, plusieurs aires marines protégées (AMP) en Méditerranée ne parviennent pas à jouer leur rôle de préservation de la biodiversité. Les aires partiellement protégées sont en effet beaucoup moins efficaces que les aires totalement protégées. « Trop d'espaces gérés en mer s'appellent aires marines protégées sans pour autant se donner les moyens de réglementer les usages ayant des impacts négatifs sur les écosystèmes », déplore Joachim Claudet, auteur principal de l'étude. Celle-ci a été publiée le 24 avril dans la revue One Earth.

Sciencesetavenir.fr, 24/04 – 4 min

Liberation.fr, 24/04 – 4 min

Le Télégramme, 24/04 – 2 min

Actu-environnement.com, 24/04 – 2 min

Environnement-magazine, 24/04 – 1 min

Ouest-France, 24/04 – 2 min

CNRS, 24/04

 

Découverte de 19 nouveaux astéroïdes interstellaires

Dans un entretien, l’astronome Fathi Namouni explique comment lui et sa collègue Helena Morais ont mis au point des simulations très précises des orbites d'astéroïdes interstellaires, afin de « remonter le temps » et de retrouver les positions passées, au-delà de notre Système solaire. « Nous avons utilisé la machine Sigamm hébergée à l'Observatoire de la Côte d'Azur. Sa capacité de calcul est de 52 tera-flops », précise le chercheur.

Futura-sciences.com, 26/04 – 5 min

CNRS, 23/04

 

 

 

Covid-19 : les sciences sociales appelées au chevet de l'exécutif

Daniel Benamouzig, Frédéric Keck, Olivier Borraz

Marianne.net, 25/04 – 7 min

 

Covid-19 : quand a-t-il commencé à circuler en France ?

Stéphane Guindon, Samuel Alizon, Isabelle Imbert

Bfmtv.com, 24/04 – 5 min

 

La Seine Saint-Denis surverbalisée

Sébastian Roché, Laurent Mucchielli

Libération, 27/04 – 3 min

Francetvinfo.fr, 26/04 – 8 min

 

Recherche publique : comment affronter le futur dans les meilleures conditions

Bruno Canard

Politis.fr, 25/04 – 6 min

 

Covid-19 : par rapport à leur population, quels sont les pays les plus touchés ?

Patrick Pintus

Aujourd’hui en France, 26/04 – 4 min

 

Coronavirus : la capacité de mutation du Covid-19 a-t-elle été sous-estimée, comme le suggère une étude chinoise ?

François Renaud

20minutes.fr, 24/04 – 5 min

 

« Le Covid-19 révèle notre mauvais comportement vis-à-vis de la biodiversité »

Philippe Grandcolas

Madame Figaro, 24/04 – 8 min

 

Coronavirus : l'image rare d'une cellule respiratoire infectée

Le Figaro, 27/04 – 2 min

 

Coronavirus : des cellules seraient plus sensibles à l'infection

Futura-sciences.com, 24/04 – 3 min

 

Le masque, une barrière qui « protège surtout les autres de nos postillons »

Christophe Bécavin

Lci.fr, 24/04 – 4 min

 

Coronavirus : un Etat peut-il porter plainte contre la Chine ?

Raphaëlle Nollez-Goldbach

Lepoint.fr, 25/04 – 7 min

 

Une cérémonie virtuelle pour la journée nationale de la déportation au camp des Milles

Alain Chouraqui

Francebleu.fr, 25/04 – 2 min

 

Du confinement au marquage vert : une stratégie de sortie de crise

Miquel Oliu-Barton

Larecherche.fr, 24/04 – 13 min

 

Confinement : à trop vouloir prouver…

Eric Le Bourg

Humanite.fr, 25/04 – 2 min

 

Hubble, le télescope grâce à qui « on comprend comment la matière s'est formée à la naissance de l'univers », fête ses 30 ans

Thierry Contini

Francetvinfo.fr, 24/04 – 3 min

20minutes.fr, 24/04 – 4 min

 

Avec le changement climatique, les ouragans devraient être plus lents et plus destructeurs

Matthieu Lengaigne

Le Monde, 26/04 – 4 min

 

Un nouvel outil pour prévoir l'éruption des volcans

Jabrane Labidi

La-croix.com, 24/04 – 3 min

CNRS, 15/04

 

La danse d'une étoile lève un coin de voile sur le trou noir de notre galaxie

Guy Perrin

Lepoint.fr, 24/04 – 3 min

 

Doit-on avoir peur qu'un astéroïde détruise la planète Terre ?

Patrick Michel

Bfmtv.com, 26/04 – 5 min

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

 

Kantar Disclaimer