Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 27 avril 2021


POLITIQUE DE LA RECHERCHE

ET AUSSI…

 

 

La France est le deuxième pays européen le plus innovant dans les énergies sobres en carbone

Une étude de l’Office européen des brevets et de l’Agence internationale de l’énergie encourage les décideurs politiques et économiques à accélérer l’innovation dans les énergies sobres en carbone pour atteindre les objectifs climatiques mondiaux. Dans les faits, un virage important a déjà été pris, puisque l’innovation a progressé plus vite dans le domaine des énergies propres que dans celui des énergies fossiles. L’Europe totalise près d’un tiers des brevets de technologies énergétiques propres déposés entre 2010 et 2019. Dans ce domaine, la France se distingue au second rang européen et au sixième rang mondial grâce à l’excellence de sa recherche publique, incarnée par le CEA (1 772 brevets), l'IFP Energies Nouvelles (717) et le CNRS (568), qui figurent ainsi dans le top 10 mondial des organismes publics de recherche.

La Croix, 27/04 – Temps de lecture : 4 min

Actu-environnement.com, 27/04 – 4 min

Usinenouvelle.com, 26/04 – 3 min

 

 

 

A l'Exposition universelle de Dubaï, le Pavillon France sera une vitrine de la relance

Lesechos.fr, 26/04 – 3 min

 

Le Journal des Sciences. Traquer les étoiles d'antimatière

Franceculture.fr, 26/04 – 4 min

 

Un dispositif novateur de pièges à moustiques installé dans les jardins du CHU de Nice

Francetvinfo.fr, 26/04 – 2 min

 

De LaREM à LR : pour l’électorat de droite, mieux vaut Le Pen que la gauche

Bruno Cautrès

Humanite.fr, 26/04 – 5 min

 

Une « guerre civile » imminente en France ? 5 minutes pour comprendre la tribune d’ex-militaires

Antoine Vauchez

Leparisien.fr, 26/04 – 4 min

 

Suppression des grands corps : Macron veut des hauts fonctionnaires plus expérimentés

Luc Rouban

Bienpublic.com, 26/04 – 3 min

 

La France se prépare-t-elle bien au vieillissement de sa population ?

André Masson

Lefigaro.fr, 26/04 – 7 min

 

Pourquoi Médée a-t-elle tué ses enfants ?

Pierre Judet de La Combe

Franceculture.fr, 26/04 – 57 min

 

 

 

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

Covid-19 : risque de propagation des variants, vaccins à adénovirus

A quelques jours d’un déconfinement progressif, 20 Minutes a interrogé Jean-Stéphane Dhersin sur les risques de propagation des variants en France. Selon lui, le respect des mesures barrières s’annonce particulièrement déterminant. « Plus il va y avoir de gens vaccinés et immunisés, plus les variants favorisés par l’échappement immunitaire vont avoir un avantage », explique-t-il. « Ce qui va aussi beaucoup jouer, ce sont les décisions qui vont être prises ces prochaines semaines, si on contrôle de manière plus stricte la circulation du virus, sans nécessairement passer par un confinement », renchérit Samuel Alizon dans L’Obs. LCI reprend les explications de François Blanquart à propos de l'évolution et de la propagation des différents variants. Le média s’interroge en particulier sur la nature du variant indien et cite Olivier Telle, pour qui on n'est pas encore « en mesure de dire si ce variant va amener à plus de cas graves dans la population ».

L’Usine Nouvelle consacre un article aux vaccins à adénovirus. Même si les vaccins d'AstraZeneca et de Johnson & Johnson sont décriés pour certains effets secondaires très rares mais terribles, leur technologie est un réel progrès. Pascal Fender explique comment elle a permis d'apporter une partie de la solution à la crise sanitaire et tend à être utilisée dans d'autres domaines que la vaccination. Par ailleurs, Les Echos indiquent que des chercheurs testent divers moyens de limiter la circulation du virus dans les lieux publics. Simon Mendez et Alexandre Nicolas apportent des explications sur le mode de dispersion des particules dans l’air. Enfin, Le Quotidien du Pharmacien reprend les conclusions de l’étude selon lesquelles l’infection par le SARS-CoV-2 entraîne la production d’anticorps polyfonctionnels, capables de neutraliser le virus et d’activer d’autres mécanismes de défense.

20 Minutes, 27/04 – 5 min

Nouvelobs.com, 26/04 – 3 min

Lci.fr, 26/04 – 3 min

Lci.fr, 26/04 – 1 min

Usinenouvelle.com, 26/04 – 5 min

Les Echos, 27/04 – 6 min

Le Quotidien du Pharmacien, 27/04 – 3 min

CNRS, 21/04

 

Le Pont d’Arc était déjà là il y a 124 000 ans

Des chercheurs sont parvenus à calculer l’âge du pont d’Arc, qui marque l’entrée des gorges de l’Ardèche. « L’ouverture de l’arche » a eu lieu il y a « environ 124 000 ans », annoncent-ils dans une étude publiée par Scientific Reports. Pour établir cette date, les chercheurs se sont appuyés autant sur l’examen des reliefs que sur « l’usage original des mathématiques appliquées à la datation des sables transportés par l’eau de la rivière Ardèche ».

Le Dauphiné Libéré, 27/04 – 1 min

CNRS, 26/04

 

Quel rôle l'océan Austral joue-t-il dans la régulation du climat ?

Les 48 scientifiques de l'expédition Swings ont ramené des milliers d'échantillons qui permettront de mieux comprendre la contribution de l'océan Austral à la régulation du climat. « Cela reste une zone encore très mal connue », relève Hélène Planquette. Pour continuer d’y explorer en toute saison, l'explorateur Jean-Louis Etienne prépare le projet Polar Pod. « L'idée est d'avoir une plate-forme très stable », précise David Antoine. Laurent Bopp, Catherine Jeandel et Jean-Baptiste Sallée expliquent comment l'océan Austral parvient à jouer un rôle de super pompe à carbone et à chaleur pour la planète.

Lemonde.fr, 26/04 – 7 min

 

Le réchauffement climatique pourrait induire des changements brutaux dans les océans

Dans un entretien avec Le Marin, le chercheur Grégory Beaugrand explique que le déplacement massif des espèces marines, lié au réchauffement climatique, pourrait être précédé de l'émergence de phénomènes brutaux. « A la fin du siècle probablement », nous ferons « face à des changements non pas graduels, mais brutaux. On va passer d’un état A à un état B, sans grande transition », prédit-il notamment.

Le Marin, 22/04 – 3 min

 

 

 

INNOVATION

 

 

Les universités encouragent la création d’entreprise

Les universités sont devenues en quelques années un lieu propice à la création d’entreprises. A Nice, le programme Innovation Idex, porté notamment par l'université Côte d'Azur, le CHU de Nice et le CNRS, a été lancé en 2016 pour booster la recherche et l'innovation. 50 000 euros en moyenne sont alloués à chacun des projets, sélectionnés dans le domaine des deeptechs. 15 start-up sont actuellement en cours de création.

Latribune.fr, 26/04 – 6 min

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

 

Kantar Disclaimer