Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 27 mai 2020


ACTUALITE DES LABORATOIRES

ET AUSSI…

 

Covid-19 : recul de l’épidémie en France, suspension par l’OMS des essais cliniques sur l’hydroxychloroquine, débat à l’Assemblée nationale de l’application StopCovid

Tous les indicateurs signalent un essoufflement de l’épidémie de Covid-19 en France. Pourtant, de nombreux scientifiques continuent d’alerter sur le risque d’une deuxième vague épidémique. Les modélisateurs surveillent de près le taux de transmission du virus – le facteur R –, qui, s’il repasse durablement au-dessus de 1, annoncera une seconde vague. Le Figaro cite les explications de Samuel Alizon concernant le rôle des événements ‘superpropagateurs’. « En théorie, on pourrait réussir à maintenir le R inférieur à 1 en se contentant » d’interdire les grands rassemblements, déclare le chercheur. Mais il faut maintenant vérifier « si les contaminations moins spectaculaires ne suffisent pas à entretenir l’épidémie ». « Nous appelons à la prudence tant que nous n’aurons pas de données solides », ajoute le modélisateur Mircea Sofonea. Ce dernier a développé un nouveau modèle prenant en compte la temporalité de la contagiosité. « Un individu contaminé la veille ou il y a 10 jours n’a pas le même potentiel à contaminer les autres », explique-t-il.

Alors que l’OMS a décidé de suspendre temporairement toute possibilité de réaliser des essais cliniques sur l'efficacité de l’hydroxychloroquine pour soigner les patients atteints du coronavirus, suite à l’étude publiée le 22 mai dans The Lancet, France 3 Occitanie indique que le chercheur Hervé Seitz s’est déclaré soulagé par cette décision.

De son côté, L’Humanité se penche sur l’application mobile StopCovid, qui fait partie de la stratégie gouvernementale de déconfinement et qui doit être débattue ce mercredi à l’Assemblée nationale. Le quotidien rappelle qu’un collectif de chercheurs spécialisés en cryptographie a lancé un site très pédagogique sur les risques du traçage numérique et identifié une quinzaine de problèmes susceptibles d’être posés par l’application.

France Culture s’intéresse aux enquêtes qui ont été lancées dans le domaine des sciences sociales depuis le début de l’épidémie. La station de radio mentionne les 17 projets – sur un total de 86 – qui portent sur le thème « Ethique – Sciences humaines et sociales associées à la réponse » et cite à ce sujet le chercheur François-Joseph Ruggiu. Elle cite par ailleurs les explications du chercheur Christian Ingrao concernant le projet « Ruptures 2020 », lequel propose aux professeurs d’histoire-géographie du secondaire, et à leurs élèves, de se saisir de la crise sanitaire pour réfléchir aux méthodes de l’histoire.

Enfin, Sciences et Avenir publie un entretien avec deux chercheuses françaises, dont Caroline Rizza, qui étudient depuis 2018 la dynamique de création de pages Wikipédia dédiées à une crise et qui ont intégré à leurs travaux l'actuelle pandémie de Covid-19.

Le Figaro, 27/05 – Temps de lecture : 6 min

Le Figaro, 27/05 – 4 min

France 3 Occitanie, 27/05 – 9 min

L’Humanité, 27/05 – 5 min

Franceculture.fr, 27/05 – 10 min

Sciencesetavenir.fr, 26/05 – 7 min

 

L’étude du génome confirme l’arrivée de deux vagues de migrations en France pendant la préhistoire

Une étude menée par les paléogénéticiens Eva-Maria Geigl et Thierry Grange montre que le métissage, il y a environ 6 300 ans, entre les chasseurs-cueilleurs autochtones du mésolithique et les premiers migrants du néolithique venant d'Anatolie persiste jusqu'à nos jours dans le génome des Français. L’étude montre également que le métissage des populations néolithiques avec celles des steppes pontiques venues du nord-est de la Mer Noire, arrivées il y a 4 200 ans, a laissé une empreinte pérenne. En effet, le chromosome Y de la majorité des hommes en France porte, aujourd'hui encore, la signature de ces hommes des steppes. L’étude a été publiée dans PNAS le 25 mai.

La-croix.com, 27/05 – 3 min

CNRS, 25/05

 

 

 

Le spectre de la deuxième vague s'éloigne

Simeng Wang

Aujourd’hui en France, 27/05 – 3 min

 

« Les ‘makers’ proposent une nouvelle voie de résilience »

Isabelle Berrebi-Hoffmann

Letemps.ch, 26/05 – 1 min

 

Se marier à l'heure du Covid-19

Florence Maillochon

La Croix, 27/05 – 5 min

 

En Inde, le traçage numérique prend des airs de surveillance généralisée

Nicolas Belorgey

Lesnumeriques.com, 26/05 – 4 min

 

Municipales à Paris : Agnès Buzyn, la candidate LREM maintient sa candidature à la mairie de Paris

Bruno Cautrès

France 3 Paris Ile-de-France, 26/05 – 3 min

 

Dans le silence du confinement, des scientifiques ont enregistré les ‘conversations’ des animaux de Marseille à Monaco

Hervé Glotin

France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur, 26/05 – 3 min

 

Le retour historique et symbolique des Etats­Unis au vol spatial habité

Isabelle Sourbès­Verger

Le Monde, 27/05 – 8 min

 

Elon Musk a fait de SpaceX un acteur spatial majeur

Arnaud Saint-Martin

Le Monde, 27/05 – 4 min

 

L’Europe met en chantier ‘l’Airbus des batteries’

Patrice Simon

Sciencesetavenir.fr, 26/05 – 7 min

 

Téhéran livre du pétrole à Caracas à la barbe de Trump

Paula Vasquez Lezama

Le Figaro, 27/05 – 3 min

 

 

DANS LA PRESSE PRO

 

Et si on misait enfin sur le périurbain ?

Marie-Christine Jaillet

Lagazettedescommunes.com, 26/05 – 5 min

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

Kantar Disclaimer