Fwd: [CNRS Presse] CNRS: Synthèse de presse – 27 novembre 2020


 

VIE DU CNRS

ET AUSSI…

Le CNRS soutient Software Heritage

Le CNRS devient sponsor de platine de Software Heritage en lui apportant 100 000 euros par an. Réalisée en partenariat avec l’Unesco, cette bibliothèque universelle de codes sources de logiciels accueille notamment les codes utilisés dans le cadre de recherches afin qu’ils puissent être consultés et réutilisés. Le CNRS « entend ainsi promouvoir son utilisation par la communauté scientifique, en phase avec sa feuille de route pour la science ouverte et son plan données de la recherche », a déclaré son PDG Antoine Petit. L’organisme de recherche rappelle que, deux ans après leur ouverture au public, les archives de Software Heritage contiennent plus de 9 milliards de fichiers de codes sources issus de plus de 140 millions de projets logiciels, consultables par tous. Parmi les plus célèbres figure le code source du système de navigation d'Apollo 11.

Lemondeinformatique.fr, 26/11 – Temps de lecture : 2 min

Nextinpact.com, 26/11 – 1 min

CNRS, 25/11

 

 

 

Le machine learning, nouvel outil du CNRS pour comprendre la naissance des étoiles

Maryvonne Gerin

Usinenouvelle.com, 27/11 – 2 min

CNRS, 19/11

 

Le très fragile équilibre de la liberté d'expression

Monique Canto-Sperber,

Lemonde.fr, 27/11 – 14 min

 

L’invitée du 13/14 : Quel sera l’impact économique de la crise sanitaire ?

Nadine Levratto

Franceinter.fr, 26/11 – 58 min

 

Offensive en Éthiopie : « Pour les populations, il n'y a pas de moyen de s'échapper de Mekele »

Marc Lavergne

Rfi.fr, 26/11 – 5 min

 

Tourisme spatial : quand les plaisirs de quelques-uns polluent la planète de tous

François Graner

Psychologies.com, 26/11 – 7 min

 

Corse : un œil de Ste Lucie datant de 4 000 ans à Girolata dans la réserve de Scandola

Mathieu Ghilardi

Francebleu.fr, 26/11 – 1 min

 

Faut-il faire moins d’enfants pour sauver la planète ?

Pierre-Henri Castel

La-croix.com, 26/11 – 4 min

 

Les pays du sud de l'Europe demandent la solidarité en matière migratoire

Virginie Guiraudon

La Croix, 27/11 – 3 min

 

La 6G déjà dans les étoiles avant d’être sur Terre

Éric Freysz

Techniques-ingenieur.com, 26/11 – 3 min

 

Deux chercheurs distingués par l’Académie des sciences

Patrice Abry

Le Progrès, 27/11 – 1 min

 

 

DANS LA PRESSE PRO

 

La « domestication » du moustique favorise les épidémies de Zika

Le Quotidien du Médecin, 27/11 – 2 min

CNRS, 19/11

 

Faire de la prévention santé une priorité pour les jeunes

Monique Dagnaud

Le Quotidien du Pharmacien, 27/11 – 4 min

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

Covid-19 : questions autour du vaccin

France 24 s’interroge sur les résultats du test du candidat-vaccin d’AstraZeneca. Le laboratoire britannique a annoncé lundi une efficacité d'environ 70 % mais les médias ont découvert que l’efficacité était en réalité de 62 % lorsque le patient recevait deux fois une dose et de 90 % quand il recevait une première injection d'une demi-dose seulement. De plus, AstraZeneca a précisé que les volontaires qui avaient participé à l'essai ayant démontré une efficacité de 90 % avaient moins de 55 ans. Bien que déroutantes, ces informations ne remettent pas forcément le vaccin en cause, estiment plusieurs scientifiques. Pour la virologue Morgane Bomsel, « on n'a pas encore suffisamment de recul pour tirer des conclusions. Cela ne fait que quinze jours que ces résultats ont été publiés, et il ne s'agit que de communiqués de presse ». Il faut aussi, pour bien comparer les vaccins, tenir compte par exemple de la durée de protection des vaccins.

France Info détaille les différentes technologies utilisées pour les projets de vaccins contre le Covid-19. Le site d’information reprend les explications de Bruno Pitard concernant la protéine Spike injectée dans l’organisme par un vaccin pour ensuite déclencher la production d'anticorps.

De son côté, Marianne s’intéresse aux Français réticents à se faire vacciner. « On retrouve une défiance à l’égard des vaccins parmi les catégories socioprofessionnelles les plus éduquées, note le sociologue Frédéric Pierru. Ces personnes valorisent une médecine naturelle et les vaccins sont perçus comme des produits industriels qui viendraient perturber tout cela. » Jeremy Ward, également sociologue, observe que « la future campagne de vaccination pâtit clairement de la mauvaise gestion de la crise sanitaire en général ». Frédéric Pierru apporte des explications aux plus grandes réticences des femmes par rapport aux hommes.

Le Huffington Post reprend les déclarations du Premier ministre Jean Castex, qui a affirmé jeudi que le gouvernement allait déposer un projet de loi pour améliorer l’isolement des personnes contaminées par le SARS-CoV-2. Le journal cite de nouveau le chercheur Fabio Galeotti, qui a étudié l’impact du premier confinement sur le comportement : « L’introduction de lois coercitives sur la distanciation physique (…) a contribué à changer les comportements aussi parce qu’elles ont changé la perception des normes. » Mais si la loi n’est pas considérée comme « entièrement légitime », elle peut entraîner des stratégies de contournement. Une solution pourrait alors consister à récompenser le bon comportement plutôt que de punir le mauvais, suggère le chercheur.

Enfin, La Croix pose la question de la nécessité de l’attestation de sortie. « C’est très français, cette idée que la gestion d’une crise pandémique est avant tout une gestion de l’ordre », analyse le sociologue Olivier Borraz. « On essaie ainsi de discipliner les comportements et de maintenir la pression. Au risque d’infantiliser les gens, voire de les rendre méfiants sur le but poursuivi. Dans d’autres pays, ils font plus facilement appel à la responsabilité, à l’intelligence et au bon sens des individus. »

France24.com, 26/11 – 8 min

Francetvinfo.fr, 27/11 – 8 min

Marianne, 27/11 – 8 min

Marianne, 27/11 – 2 min

Huffingtonpost.fr, 26/11 – 5 min

La-croix.com, 26/11 – 3 min

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

 

Kantar Disclaimer