Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 3 juillet 2020


POLITIQUE DE LA RECHERCHE

ET AUSSI…

 

 

LPPR. Des chercheurs craignent un préjudice pour la recherche fondamentale

La loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) 2021-2030 sera présentée en Conseil des ministres le 8 juillet. Des voix s’élèvent contre les orientations retenues. La promesse du gouvernement d’augmenter de 5 milliards d’euros d’ici à 2030 le budget annuel de la recherche n’a pas dissipé les craintes. De plus, des chercheurs redoutent une précarisation accrue des statuts, qui serait préjudiciable au bon déroulement de la recherche fondamentale. Enfin, ils contestent le renforcement du système d’appel à projets, qui pourrait se faire au détriment des dotations de base des laboratoires.

Le Quotidien du Médecin, 03/07 – Temps de lecture : 5 min

 

 

 

Classement de Shanghai : l'entrée en fanfare de l'université Paris-Saclay

Bfmtv.com, 03/07 – 2 min

 

La fusion de deux trous noirs a-t-elle émis de la lumière ?

Benoît Mours, Susanna Vergani

Le Figaro, 03/07 – 4 min

 

Les Experts

Hippolyte d'Albis

Bfmtv.com, 02/07 – 47 min

 

Le télétravail pourrait aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais...

Frédéric Ghersi

Huffingtonpost.fr, 02/07 – 3 min

 

Convention climat : notez les propositions via un système de vote bien particulier

David Chavalarias

Huffingtonpost.fr, 02/07 – 3 min

 

Pourquoi des chercheurs du CNRS s'intéressent aux insectes pollinisateurs du Puy-de-Dôme

Anne Bonis

France 3 Régions, 03/07 – 2 min

 

En Bretagne, un observatoire contre l’agribashing

Romain Espinosa

Ouest-France.fr, 02/07 – 3 min

 

La basilique Sainte-Sophie, la « merveille des merveilles » aux trois vies

Frédéric Hitzel

France24.com, 02/07 – 4 min

 

L'écologie municipale, ou la ville face à son histoire

Pierre Charbonnier

Libération, 03/07 – 5 min

 

Les émotions, une aide précieuse à la décision sur les marchés financiers

Camille Cornand

La Tribune, 02/07 – 4 min

 

 

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

Covid-19 : première utilisation d’Easycov à Montpellier, la recherche contre le cancer au service de la lutte contre le SARS-CoV-2

Après trois mois sans jouer, les handballeurs de Montpellier ont été les premiers, lundi, à utiliser le nouveau test salivaire Easycov. Conçu par un consortium regroupant la société de biotechnologie Skillcell, le laboratoire de recherche Sys2Diag, et la société Vogo, ce test est la première solution de dépistage de terrain intégrée du Covid-19 en France, indique La Tribune Hebdomadaire. Il permet d’envisager une reprise des compétitions sportives, puisque le résultat est obtenu en une heure seulement, contre 24 heures pour les tests PCR, soulignent L’Equipe et 20 Minutes. « Au début, on pensait plutôt aux Ehpad ou aux soignants, mais très vite, on s’est aperçu que le monde sportif pouvait être très intéressé », déclare Franck Molina, coordinateur du projet.

Le Quotidien du Médecin publie un article sur l’utilisation de la recherche contre le cancer dans la lutte contre le Covid-19. Par exemple, le savoir-faire du chercheur Antonin Morillon dans le domaine des gènes non codants a été mis à profit pour étudier les ARN non codants impliqués dans l'infection virale à SARS-CoV-2. Sur le plan diagnostique, le chercheur Franck Perez s’est concentré sur les anticorps ciblant les immunoglobulines des patients et sur d'autres dirigés contre la protéine Spike du SARS-CoV-2. Sur le plan de la biologie cellulaire, il s’est aussi penché sur les protéines de la cellule qui permettent au virus d'entrer et d'infecter l’hôte, telles qu'ACE2.

De son côté, Sciences et Avenir se penche sur les répercussions de la crise du coronavirus sur l’activité des laboratoires. Le confinement a en effet mis un coup d'arrêt brutal et inédit aux expérimentations en laboratoire. La revue cite notamment le témoignage du chercheur Eric Cascales.

La Tribune Hebdomadaire, 03/07 – 3 min

Lequipe.fr, 02/07 – 1 min

20 Minutes, 03/07 – 5 min

Le Quotidien du Médecin, 03/07 – 4 min

Sciencesetavenir.fr, 02/07 – 4 min

 

Hong Kong : le mouvement d’opposition devrait continuer d’exister

Après l'entrée en vigueur d'une loi chinoise sur la sécurité nationale, Londres a décidé d'étendre l'accès à la citoyenneté britannique pour les citoyens de Hong Kong. Le sinologue Jean-Philippe Béja a estimé, sur France Info, qu'un « ensemble de réactions » de plusieurs pays « vis-à-vis de la Chine permettrait évidemment d'affaiblir Xi Jinping et peut-être renforcer ce qui doit être son opposition ». Interrogé sur France Inter, le chercheur a ajouté que le mouvement d'opposition devrait « continuer d'exister » malgré cette loi qui « change complètement les conditions de la liberté d'expression ».

Francetvinfo.fr, 02/07 – 4 min

Franceinter.fr, 02/07 – 3 min

 

Peut-on donner son animal domestique à un labo ?

Contrairement à ce que la Fondation 30 Millions d'amis a dénoncé le 26 juin 2020, il n'est pas permis aux particuliers de donner leur animal de compagnie à un laboratoire de recherche, affirment Sciences et Avenir et La Provence. Les deux journaux décryptent le décret incriminé (n°20-270 du 17 mars 2020), prévu pour rendre la réglementation française conforme à la Directive européenne. Ils reprennent les explications des chercheurs Georges Chapouthier et Ivan Balansard.

Sciencesetavenir.fr, 02/07 – 9 min

La Provence, 03/07 – 2 min

La Provence, 03/07 – 3 min

 

Vote : analyse du désengagement des jeunes

Dans un entretien avec Le Monde, la sociologue Anne Muxel observe que les jeunes sont fortement abstentionnistes dans tous les types de scrutin. Lors du scrutin du 28 juin, l’abstention a atteint 72 % chez les 18-34 ans, contre 60 % toutes tranches d’âge confondues, selon une estimation Ipsos-Sopra Steria. Les jeunes sont aujourd’hui attirés par des formes plus directes d’engagement.

Le Monde, 03/07 – 4 min

 

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

Kantar Disclaimer