Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 30 janvier 2020

 

VIE DU CNRS

ET AUSSI…

 

 

« Jean Zay » dopera Saclay

Le Point indique à son tour que le CNRS s’est doté d’un nouveau supercalculateur, baptisé « Jean Zay » en hommage à l’ancien ministre, artisan de la création de l’organisme de recherche. Avec une capacité de calcul de 16 pétaflops, soit 16 millions de milliards d'opérations par seconde, « Jean Zay » marque un nouveau départ pour l'écosystème de Saclay, qui se donne ainsi les moyens de rivaliser avec Cambridge, la Silicon Valley, ou encore Tsinghua University.

Le Point, 30/01 – Temps de lecture : 1 min

 

 

Israël-Palestine : un « plan de paix » à sens unique

Stéphanie Latte Abdallah

La Croix, 30/01 – 6 min

 

Les gardiens de la révolution encore plus forts

Bernard Hourcade

L’Express, 29/01 – 3 min

 

Le mouvement pour le climat analysé par six jeunes économistes

Hélène Ollivier, Fanny Henriet

Les Echos, 30/01 – 4 min

 

Après Hollande et Macron, la France est-elle redevenue compétitive ?

Elie Cohen

Capital.fr, 29/01 – 7 min

 

Qui s'assemble se ressemble ?

Nicole Lapierre

Franceculture.fr, 29/01 – 33 min

 

Toulouse : dixième congrès européen (ERTS) sur les systèmes embarqués en temps réel

Mohamed Kaâniche

France 3 Occitanie, 29/01 – 3 min

 

Nuit des idées 2020 : « Vivre avec des machines émotionnelles »

Laurence Devillers

Le Monde, 29/01 – 5 min

 

Municipales : la ville de Paris est-elle devenue dangereuse ?

Laurent Mucchielli

Leparisien.fr, 29/01 – 6 min

 

Fief de Robert Ménard, Béziers reste pauvre, inégalitaire et divisée

Emmanuel Négrier

La-croix.com, 30/01 – 4 min

 

« Les ‘gilets jaunes’ du pharaon »

Damien Agut, Juan Carlos Moreno Garcia

Lemonde.fr, 30/01 – 3 min

 

Les migrations, nouvel enjeu de formation au sein des universités

David Lessault

Lemonde.fr, 29/01 – 5 min

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

Le Brexit effectif vendredi soir

Alors que le Royaume-Uni s’apprête à quitter effectivement l’Union européenne vendredi soir, La Vie revient sur les étapes de ce divorce. Selon Agnès Alexandre-Collier, le référendum de 2016 était « difficilement évitable ». En effet, la question européenne empoisonnait la vie politique britannique depuis le traité de Maastricht. L’euroscepticisme s’est développé jusqu’à devenir une source de guerres intestines au sein du Parti conservateur. L’absence de référendum aurait simplement repoussé le problème, estime la chercheuse.

La Vie, 30/01 – 31 min

 

Afflux de fausses rumeurs sur le coronavirus

Le nombre de personnes infectées par le nouveau coronavirus venu de Chine continue d'augmenter, de même que les rumeurs à son sujet. De tout temps, les épidémies ont été accompagnées de fausses informations sur leurs causes. Les fausses théories fonctionnent grâce au biais de proportionnalité : quand il y a un effet de grande ampleur, vous vous attendez à une cause de grande ampleur, explique le chercheur Mathias Girel. On retrouve ce biais dans la mythologie, où le malheur est attribué à des dieux. Aujourd’hui, les rumeurs peuvent également avoir un fond politique avec des critiques envers le gouvernement chinois, observe l’anthropologue Frédéric Keck.

Huffingtonpost.fr, 29/01 – 4 min

 

Les Français ont moins confiance dans la police

Selon un sondage de l'Ifop publié ce jeudi dans L'Express, seuls 43 % des Français font confiance aux forces de l'ordre, soit 7 points de moins qu'en août 2019. Un tel niveau de défiance n'avait jamais été atteint auparavant. Les dérapages reprochés à la police lors des mobilisations des gilets jaunes et des opposants à la réforme des retraites ont marqué la population. Même les milieux d'habitude acquis aux forces de l'ordre doutent que le pouvoir ait choisi la bonne approche, souligne le sociologue Sebastian Roché. Pour Clyde Marlo Plumauzille, le droit de regard sur la politique dont jouissent les citoyens depuis la Révolution française est symboliquement menacé par les violences policières, qui touchent souvent la vue.

L’Express, 30/01 – 6 min

Lepoint.fr, 30/01 – 3 min

Libération, 30/01 – 3 min

 

SDHI : les scientifiques appellent au principe de précaution

L’Express se penche sur le débat qui divise les scientifiques et les autorités sanitaires au sujet des SDHI. Une étude publiée dans Plos One par des chercheurs français en novembre 2019 a mis en évidence la dangerosité de ces pesticides. Selon l'équipe du généticien Pierre Rustin, 8 des molécules SDHI commercialisées en France sur 11 bloqueraient l'activité de la succinate déshydrogénase (SDH) non seulement des champignons, mais aussi du ver de terre, de l'abeille et de l'homme. Dans une tribune au Monde, 450 scientifiques et médecins ont demandé l’application du principe de précaution.

L’Express, 30/01 – 3 min

 

Les algorithmes peuvent contribuer au bien commun

La Recherche publie un entretien avec l’informaticienne Claire Mathieu à propos du bénéfice que les algorithmes peuvent apporter au plus grand nombre. En tant que spécialiste des algorithmes d’approximation, elle travaille notamment sur la modélisation de réseaux sociaux, sur la reconstruction de graphes cachés et sur les graphes qui peuvent être dessinés dans le plan. Elle s'intéresse au rôle du numérique dans la société et promeut l'enseignement des sciences du numérique à l’école.

La Recherche, 01/02 – 12 min

 

Le continent africain berceau  d’Homo sapiens

Dans La Recherche, le généticien Lounès Chikhi et l’archéologue Francesco d’Errico écrivent que, selon les données génétiques et archéologiques récentes, Homo sapiens ne serait pas originaire d’un point précis, mais aurait l’ensemble du territoire africain comme berceau.

La Recherche, 01/02 – 18 min

 

 

 

INNOVATION

 

 

Des planctons d'intérêt thérapeutique

Olivier Detournay a trouvé le moyen de produire en grande quantité des molécules de planctons d'intérêt thérapeutique en s'inspirant des mécanismes de précession planétaire, sur lesquels travaille notamment l'Institut de recherche sur les phénomènes hors équilibre du CNRS.

Les Echos, 30/01 – 2 min

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

 

Kantar Disclaimer