Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 31 décembre 2020


 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

ET AUSSI…

 

 

Covid-19 : interrogations sur l’efficacité d’un couvre-feu à 18h00, vaccination, immunité, réveillon

Alors que le gouvernement envisage, à partir du 2 janvier, une extension du couvre-feu dès 18h00 dans certains territoires très touchés par l'épidémie de Covid-19, France Info interroge Jean-Stéphane Dhersin concernant l’efficacité de la mesure. L'objectif est de limiter les contacts, mais rien ne permet de savoir si cela sera suffisant, estime le mathématicien, responsable de la plateforme MODCOV19 de coordination de la modélisation de l'épidémie. La modélisation du Covid-19 est rendue difficile par le fait que les paramètres changent constamment et que les données reflètent l’état de l’épidémie dix à quinze jours auparavant. De même, les comportements individuels ne se mesurent qu'a posteriori, explique l’expert. Le Huffington Post indique que plusieurs éléments laissent penser qu’un durcissement du couvre-feu serait efficace. Le quotidien se réfère à une étude sur l’impact des mesures françaises face à la deuxième vague. Les chercheurs ont montré que la deuxième semaine de couvre-feu a puissamment « décéléré l’accélération » de l’épidémie. En effet, pour les personnes âgées de 60 ans et plus, la vitesse de contamination a diminué d’un quart chaque semaine de couvre-feu.

Dans un entretien avec Le Point, Olivier Guérin, spécialiste des sujets liés à la santé, la prévention et l'autonomie, commente les débuts de la campagne française de vaccination, jugés trop lents par certains. Il déclare avoir confiance dans le fait que « la montée en charge se fera très rapidement après le 15 janvier, une fois qu'on aura constaté l'absence de problèmes ». « Pour notre public très vulnérable des Ehpad et des Unités de soins de longue durée en hôpitaux (...), nous avons choisi d'être très sécuritaires, à la fois dans l'approche médicale et dans l'approche éthique, à travers le consentement. C'est donc plutôt un gage de sécurité qui honore la France », précise-t-il, tout en soulignant qu’il faudrait dès à présent élargir la vaccination à d’autres profils.

De son côté, Sciences et Avenir s’interroge sur la durée de l’immunité acquise par les personnes ayant développé des anticorps après avoir été en contact avec le virus. L’immunologiste Jacqueline Marvel explique qu’il est encore difficile de répondre à cette question. Néanmoins, « on a vu peu de cas de réinfections » lors des trois vagues épidémiques rapprochées, indique-t-elle.

Enfin, La Croix rapporte que près de 60 % des Français s’apprêtent à réveillonner avec moins de six personnes, selon l’Ifop. Bien que bouleversée par le Covid-19, cette « fête de l’amitié » apportera un peu de réconfort, déclare le sociologue Jean Viard.

Francetvinfo.fr, 30/12 – Temps de lecture : 4 min

Francetvinfo.fr, 30/12 – 5 min

Huffingtonpost.fr, 30/12 – 5 min

Lepoint.fr, 30/12 – 3 min

Sciencesetavenir.fr, 30/12 – 8 min

La Croix, 31/12 – 4 min

 

2020, une drôle d’année pour Emmanuel Macron

La Voix du Nord dresse le bilan de l’année 2020 pour le président Emmanuel Macron, dont la volonté réformatrice s’est heurtée à la crise du Covid-19. « Je n’ai pas le sentiment qu’il s’est révélé à nous au travers de cette crise, déclare Bruno Cautrès. Il n’a pas retrouvé la narration des origines. On a le sentiment d’un empilement de crises sans fin depuis deux ans. Si les sondages lui sont plutôt favorables, ça ne se traduit pas par une adhésion des Français, loin de là. » Selon le chercheur, « le principal défi d’Emmanuel Macron en 2021 sera de stabiliser son image ».

La Voix du Nord, 31/12 – 4 min

 

Des prouesses scientifiques occultées par le Covid-19

Outre le développement des vaccins anti-Covid en un temps record, l’année 2020 a connu des avancées scientifiques injustement passées inaperçues, indique L’Express, qui détaille cinq exemples français. Le magazine cite notamment l’observation, sans contestation possible, de l'hydrogène sous forme métallique. Cette première mondiale a donné lieu à une publication dans la revue Nature du 30 janvier 2020. Le magazine cite également l’amélioration significative de la vision de patients touchés par la neuropathie optique de Leber. Le traitement, qui repose sur une nouvelle approche de thérapie génique, ouvre des perspectives pour ces patients, ainsi que pour d'autres maladies mitochondriales.

Lexpress.fr, 30/12 – 5 min

 

 

Diploïdes ou triploïdes pour le Nouvel An ? Derrière les étals d'huîtres, un marché très opaque pour les consommateurs

Francetvinfo.fr, 31/12 – 10 min

 

Procès en Chine de militants pro-démocratie de Hong Kong : « Il y a une grande inquiétude à Hong Kong sur l'indépendance de la justice »

Jean-Philippe Béja

Rfi.fr, 30/12 – 8 min

 

2020, la liberté de la presse se porte-t-elle mieux dans le monde ?

Catherine Le Bris

La-croix.com, 30/12 – 3 min

 

Fusion nucléaire : de la recherche à l'expérimentation à l'ITER dans les Bouches-du-Rhône

Thiéry Pierre

La Montagne, 31/12 – 3 min

 

Les microplastiques sont partout

Jérôme Cachot

Sudouest.fr, 31/12 – 3 min

 

« Les entreprises françaises semblent avoir été aussi proactives que réactives depuis le début de la crise due au Covid-19 »

Radu Vranceanu

Lemonde.fr, 31/12 – 4 min

 

Formation à l’américaine pour dirigeants chinois

Alessia Lo Porto-Lefébure

Lemondediplomatique.fr, 01/01 – 13 min

 

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

 

Kantar Disclaimer