Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 31 mars 2021


POLITIQUE DE LA RECHERCHE

ET AUSSI…

 

 

Philippe Baptiste devrait prendre la présidence du CNES

Dans un communiqué de l’Elysée, le président de la République Emmanuel Macron envisage, sur proposition du Premier ministre, de nommer Philippe Baptiste en qualité de président du conseil d’administration du Centre national d’études spatiales, en remplacement de Jean-Yves Le Gall. L’ancien directeur de cabinet entre mai 2017 et avril 2019 de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, doit encore passer le cap des deux auditions à l’Assemblée nationale et au Sénat.

La Correspondance économique, 31/03 – Temps de lecture : 2 min

Bulletin Quotidien, 31/03 – 2 min

La Tribune, 31/03 – 2 min

Lesechos.fr, 31/03 – 3 min

La Lettre A, 31/03 – 3 min

 

 

 

Nonna Mayer ou Pascal Perrineau : qui sera la prochaine tête pensante de Sciences-Po ?

Nouvelobs.com, 31/03 – 2 min

 

Nouveaux OGM : le lobby des biotechnologies à l’assaut de l’Union européenne

Liberation.fr, 31/03 – 5 min

 

Violences urbaines à Lyon : « Dans les quartiers pauvres, la marmite bout depuis des années et ça finit par péter »

Sebastian Roché

20minutes.fr, 30/03 – 5 min

 

« Pour résister à la crise, les entreprises doivent repenser leur business model »

Thierry Rayna

Lesechos.fr, 30/03 – 3 min

 

Brouillons inédits de Proust : « Une manière de chercher à satisfaire notre curiosité pour les coulisses »

Nathalie Mauriac

Marianne.net, 31/03 – 3 min

 

Avoir 15 ans en 2021

David Le Breton

Franceinter.fr, 31/03 – 52 min

 

Xavier Bertrand, une candidature qui ne fait pas rêver

Bruno Cautrès

Slate.fr, 31/03 – 4 min

 

Terrorisme : l’État islamique revendique l'attaque au Mozambique

Michel Cahen

Lepoint.fr, 29/03 – 4 min

Rfi.fr, 29/03 – 6 min

 

L’expansion de notre encéphale décortiquée dans des mini cerveaux en culture

Alice Davy

Le Monde, 30/03 – 6 min

 

Hadrons : la combinaison gagnante

Marie-Hélène Schune, Ursula Bassler

Franceculture.fr, 30/03 – 58 min

 

Comment traiter le patrimoine détruit pendant les conflits ?

Vincent Négri

Rfi.fr, 30/03 – 30 min

 

Philosophie du langage et de l’esprit, leçon inaugurale de François Recanati

Franceculture.fr, 31/03 – 58 min

 

« Conversation avec un métis de la Nouvelle-Espagne » : une autre vision de la conquête du Mexique

Serge Gruzinski

Sciencesetavenir.fr, 30/03 – 3 min

 

Quand la fachosphère cible les universitaires

Liberation.fr, 31/03 – 5 min

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

Covid-19 : rapport de l’OMS, tests, variants, influence sociale

Suite à la publication, mardi, du rapport de l’OMS sur l’origine du SARS-CoV-2, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a jugé nécessaire de conduire une enquête supplémentaire sur l’hypothèse d’un accident de laboratoire en Chine. Les médias reprennent les explications d’Etienne Decroly, de Virginie Courtier et de Jean-Philippe Béja concernant les zones d’ombre demeurant sur la question.

LCI indique qu’une équipe de chercheurs lyonnais travaille à la validation d'une nouvelle méthode pour détecter le Covid-19 via la caractérisation des molécules présentes dans l’air expiré. Au-delà de la pandémie, un nouveau champ pour le dépistage de pathologies respiratoires est en train de voir le jour grâce à une nouvelle génération d’instruments.

De son côté, Europe 1 présente le nouveau test sérologique qui permet de détecter le SARS-CoV-2 grâce à un réactif provoquant l’agglutination des globules rouges en présence d’anticorps du virus. Le procédé est fiable, bon marché et ne requiert aucun matériel spécialisé.

Le Monde examine l’avantage pris par le variant anglais dans la plupart des pays. Le quotidien reprend les explications de Mircea Sofonea et Samuel Alizon à propos des mécanismes de compétition entre les différentes souches d’un virus. Dans Le Point, Etienne Decroly se déclare préoccupé par la résistance possible de certains variants.

Lyon Capitale reprend les conclusions d’une étude réalisée par une équipe internationale de chercheurs, qui vient de montrer que nous sommes plus susceptibles de suivre ce que font nos amis plutôt que nos propres principes concernant les restrictions sanitaires dues à la pandémie de Covid-19.

Par ailleurs, France Info et Le Parisien font le point sur les zones géographiques connaissant les plus forts taux d’incidence et citent notamment Jean-Stéphane Dhersin. Charlie Hebdo rappelle que l’équipe de Bruno Canard a manqué de fonds ces dernières années pour poursuivre ses travaux de recherche fondamentale en virologie, alors que ce domaine est essentiel à la prévention des futures épidémies. Enfin, sur LCI, Etienne Decroly explique les raisons pour lesquelles il n’est pas possible de comparer la course au vaccin contre le Covid-19 avec celle contre le sida.

Lemonde.fr, 31/03 – 7 min

La-croix.com, 30/03 – 4 min

Leparisien.fr, 30/03 – 3 min

Marianne.net, 30/03 – 2 min

Francetvinfo.fr, 30/03 – 4 min

Rtl.fr, 29/03 – 3 min

LCI, 31/03 – 1 min

Europe1.fr, 30/03 – 2 min

Lemonde.fr, 31/03 – 7 min

Lepoint.fr, 30/03 – 5 min

Lyoncapitale.fr, 31/03 – 2 min

Francetvinfo.fr, 30/03 – 6 min

Le Parisien, 31/03 – 3 min

Charlie Hebdo, 31/03 – 10 min

Lci.fr, 30/03 – 6 min

CNRS, 31/03

 

Les défis de la Flotte océanographique française

Du 29 mars au 1er avril, 350 scientifiques se réunissent dans le cadre des « Rencontres de la flotte océanographique française (FOF) ». Cette très grande infrastructure de recherche (TGIR) embarque chaque année 1 800 personnes à bord de l’un de ses dix-huit bateaux, dans le cadre de l’une de ses 110 campagnes.

Ouest France, 31/03 – 2 min

CNRS, 30/03

 

Les enseignements de Sphyrna Odyssey

Les résultats de la mission Sphyrna Odyssey, qui visait à mieux connaître les cétacés en étudiant leur bioacoustique, ont été dévoilés la semaine dernière à Monaco. Hervé Glotin explique qu’une baisse du niveau acoustique d’une quinzaine de décibels a été enregistrée pendant le confinement du printemps dernier, due à l’absence des plaisanciers et des navettes. En revanche, le bruit n’a pas diminué au-delà de 15 km en raison du maintien du trafic de marchandises via les grands ports. Par ailleurs, les sondes chimiques ont prouvé une baisse de 50 % des polluants hydrocarbures solubles. Enfin, une stratégie de chasse d’une meute de cachalots a été mise en évidence.

Monaco-Matin, 29/03 – 3 min

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

 

Kantar Disclaimer