Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 4 janvier 2021


 

VIE DU CNRS

ET AUSSI…

 

Légion d’honneur : attribution des ordres nationaux ce 1er janvier

L'attribution des ordres nationaux pour l’ensemble de l'année 2020 a eu lieu le 1er janvier 2021, en raison de la pandémie de Covid-19. Au total, 3 884 personnes ont été distinguées, dont les chercheurs du CNRS Mona Ozouf, qui a été élevée à la dignité de grand officier, ainsi que Claire Mathieu, Pascal Buléon, Anne-Marie Caminade, Jérôme Chappellaz, Henri-Paul Francfort, Jean-Marc Gambaudo, Florence Garrelie, Isabelle Imbert, Marie-Yvonne Perrin, François Pierrot, Catherine Postic, Yves Rémond, Serge Reynaud et Alain Schuhl.

Le Figaro, 04/01 – Temps de lecture : 73 min

 

 

 

Frédérique Vidal : « Notre objectif est de faire en sorte que les étudiants retrouvent leurs enseignants et les enseignants retrouvent leurs étudiants »

Franceculture.fr, 02/01 – 29 min

 

En 2021, on se fait du bien

Aujourd’hui en France, 01/01 – 8 min

 

Coronavirus : masques, traçage... quelles mesures sanitaires les Français sont-ils prêts à accepter ?

Bruno Ventelou, Phu Nguyen-Van

Lejdd.fr, 31/12 – 5 min

 

Infox : le vaccin peut-il transmettre le virus ?

Lci.fr, 02/01 – 2 min

 

Enquête aux origines de la transmission du Covid-19 aux humains

Etienne Decroly

L’Humanité, 04/01 – 4 min

 

Une entreprise française veut recycler les masques jetables, nouvelle menace de pollution

Françoise Gaill

Lemonde.fr, 01/01 – 4 min

 

Climat : doit-on s’habituer aux records de température en France ?

Christophe Cassou

La-croix.com, 31/12 – 3 min

 

Tara au chevet du peuple invisible des océans

Colomban de Vargas, Chris Bowler

Les Echos, 04/01 – 6 min

 

Sciences. Un max de calamars

Lepoint.fr, 03/01 – 1 min

 

Toulouse. Sylvestre Maurice a envoyé une deuxième caméra sur Mars

Ladepeche.fr, 03/01 – 3 min

 

Veolia-Suez : la guerre de tranchées

Elie Cohen

Lefigaro.fr, 31/12 – 7 min

 

Robots qui dansent de Boston Dynamics : « c’est une prouesse, une avancée technologique »

Abderrahmane Kheddar, Olivier Stasse

Leparisien.fr, 31/12 – 1 min

 

Des oiseaux éboueurs qui nettoient nos incivilités

Valérie Dufour

Les Echos, 04/01 – 2 min

 

Trois projets imaginent la Seine-Saint-Denis de 2030

Lesechos.fr, 31/12 – 3 min

 

Au Yémen, un gouvernement « de fiction » qui « suscite néanmoins l'espoir »

Franck Mermier, François Frison-Roche

Lexpress.fr, 03/01 – 6 min

 

Pourquoi la musique nous fait-elle du bien ?

Barbara Tillmann

Franceinter.fr, 04/01 – 52 min

 

A Soissons, découverte du corps momifié d'un abbé du XIIIe siècle

Lefigaro.fr, 01/01 – 2 min

 

Le déclic de la politique par et pour tous ?

Libération, 02/01 – 5 min

 

Histoire de la forêt française, de la Gaule chevelue à l’usine à bois

Andrée Corvol

Sciencesetavenir.fr, 02/01 – 10 min

 

« Les nouvelles stratégies du maintien de l’ordre »

Fabien Jobard

Marianne.net, 02/01 – 1 min

 

Energie : « un mix électrique majoritairement nucléaire n’est pas la meilleure option économique »

Philippe Quirion

Lemonde.fr, 04/01 – 3 min

 

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

Covid-19 : Vœux d’Emmanuel Macron, ce qui nous attend en 2021, menace des variants

Au lendemain des vœux du président de la République, le chercheur Bruno Cautrès a estimé sur France Info qu'Emmanuel Macron avait semblé dire « adieu à 2020 et bonjour à 2022 ». Le chef de l’Etat a rappelé des mesures qui ont été mises en œuvre « non seulement par rapport à la crise mais même un peu au-delà » et souligné « qu'aucun autre pays n'avait fait aussi bien que la France (...), donc on est là très clairement dans la perspective de 2022 ».

Plusieurs médias tentent d’imaginer comment la pandémie de Covid-19 évoluera en 2021. Même selon les modélisations les plus optimistes, on est loin du seuil d’immunité de la population qui permettrait de stopper la circulation du virus sur le territoire, estime Samuel Alizon dans Le Huffington Post. Dans La Croix, le chercheur ajoute qu’« on verra seulement cette semaine l’effet qu’ont pu avoir les retrouvailles de Noël ». Citée par Le Huffington Post, Morgane Bomsel justifie la stratégie gouvernementale reposant sur plusieurs vaccins. Le sociologue Xavier Briffault estime qu’il faut miser sur la limitation des risques plus que sur la limitation des contacts, et donc pousser plus loin les gestes barrières et certains outils tels qu’AntiCovid. Aurélie Leclercq-Vandelanoitte, citée par La Tribune, pèse le pour et le contre du télétravail, qui, selon elle, « doit s'inscrire dans un projet d'entreprise ». Interviewé par Nice-Matin, Jean Viard observe que cette crise sanitaire sans précédent génère de profonds changements de vie. On peut s’attendre à la naissance d’« une société transformée, pleine d’espérance et d’énergie ».

De son côté, France Inter rapporte qu’un premier cas de contamination au variant du virus du Covid-19 identifié en Afrique du Sud a été détecté en France et qu’un deuxième cas du variant britannique a également été confirmé. « Rarement il arrive qu'une mutation puisse conférer un avantage sélectif, c'est-à-dire permettre au virus de mieux se propager, explique Etienne Decroly. Ça ne veut pas dire qu'il soit nécessairement plus pathogène, mais juste qu'il va être plus en capacité d'infecter largement les populations. Donc, ces virus, il faut les surveiller avec attention, car ce sont des mutants qui peuvent poser des problèmes de santé publiques importants. »

Francetvinfo.fr, 01/01 – 3 min

Huffingtonpost.fr, 02/01 – 13 min

La Croix, 04/01 – 4 min

Huffingtonpost.fr, 01/01 – 10 min

Latribune.fr, 04/01 – 6 min

Nice-Matin, 03/01 – 2 min

Franceinter.fr, 01/01 – 2 min

 

La sauvegarde des océans sera une priorité de la décennie

Alors que les Nations Unies ont lancé, le 1er janvier 2021, la « Décennie pour les sciences océaniques au service d'un développement durable », Sciences et Avenir a demandé à Françoise Gaill d’apporter des précisions. « Il s'agit de donner à l'océan, qui représente 71 % de la surface terrestre, un rôle central dans les futures activités de développement, explique-t-elle (...) Nous partons de l'océan dans son état actuel – avec ses problèmes de surpêche, de pollution, de réchauffement, d'acidification, de désertification – pour essayer d'aller vers l’océan que nous voulons, en bonne santé. »

Sciencesetavenir.fr, 01/01 – 5 min

 

Réflexion sur le projet de réforme de la gouvernance de l'islam

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz, vient d’annoncer qu'il se retirait du projet de Conseil national des imams initié par le gouvernement. Interrogé par L’Express, le chercheur Franck Fregosi revient sur les raisons de ce retrait et sur ses conséquences. Il estime que le projet de réforme de la gouvernance de l'islam n'est pas adapté aux réalités au niveau local. « La réforme de l'islam ne se décrète pas du haut vers le bas », déclare-t-il.

Lexpress.fr, 01/01 – 6 min

 

Le 11-Septembre 2001, un événement qui a marqué la mémoire collective

Dans un entretien, le chercheur Denis Peschanski, coresponsable du « programme 13 Novembre », explique que l’attaque du 11 septembre 2001 est l’événement le plus marquant du début du siècle pour 70 % des Français. « Le 11-Septembre apparaît aux yeux des Français comme la matrice du XXIe siècle », déclare-t-il. Aujourd’hui, « une personne sur deux considère que le terrorisme et l’islamisme radical auront un impact majeur sur les dix prochaines années ».

Aujourd’hui en France, 02/01 – 4 min

 

 

 

INNOVATION

 

 

Portrait d’Orphée Cugat

Le chercheur du CNRS Orphée Cugat est un spécialiste du magnétisme dans les microsystèmes, c’est-à-dire de l’application des forces attractives et répulsives sur des systèmes miniatures. Ses travaux, qui ont été salués par la médaille de l’innovation 2019 du CNRS, ont donné naissance à deux start-up dans l’énergie et la santé.

Usinenouvelle.com, 31/12 – 2 min

 

Un patch qui fait le plein d’énergie grâce à la sueur

Plusieurs innovations médicales permettront cette année d’améliorer certaines problématiques de santé. Par exemple, une pile – conçue en partie par des chercheurs en bio-électrochimie du CNRS et de l'université Grenoble-Alpes –, est capable de générer de l’électricité en utilisant la transpiration comme biocarburant. Sous forme de patch à coller sur la peau, elle alimente des objets connectés portables, notamment dédiés à la surveillance médicale.

Femme Actuelle, 04/01 – 7 min

 

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

 

Kantar Disclaimer