Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 4 juin 2020

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

ET AUSSI…

 

Coronavirus et immunité croisée

L'existence d'une immunité croisée, qui permettrait à certaines personnes d’être protégées contre le SARS-CoV-2 semble probable, mais les études pour le démontrer restent préliminaires. Ce phénomène serait possible grâce à des défenses acquises en combattant d'autres infections et qui reposent sur deux piliers : les lymphocytes B (qui produisent les anticorps) et les lymphocytes T, dont les CD4 (les « chefs de guerre ») et les CD8 (les « soldats tueurs »). Après chaque infection, le corps « stocke » pour une durée plus ou moins longue une partie de cet arsenal : elle sera réactivée en cas de nouvelle attaque par le même agent infectieux, ou par un autre présentant certaines similitudes. Selon Hervé Fleury, le plus bel exemple d'immunité croisée, c'est la vaccine et la variole.

Lemonde.fr, 04/06 – Temps de lecture : 6 min

 

Pourquoi Pékin accentue la pression sur Hong Kong ?

Jean-Philippe Béja

FranceCulture.fr, 04/06 – 2 min

 

100 ans après, la mémoire vive du traité de Trianon en Hongrie

Catherine Horel

Rfi.fr, 03/06 – 5 min

 

Déconfinement : le green pass corse se fait attendre

Parismatch.com, 04/06 – 2 min

 

Didier Raoult désormais attaqué sur le front judiciaire

Laprovence.com, 04/06 – 4 min

Francetvinfo.fr, 04/06 – 2 min

 

Coronavirus : des premiers résultats encourageants pour les tests salivaires

Bfmtv.com, 0306

Sortiraparis.com, 03/06

 

Le défaunation des forêts tropicales menace certaines espèces d'arbres

Environnement-magazine.fr, 03/06

 

Les Australopithèques auraient vu la gigantesque éruption du trou noir au centre de la voie lactée

Furura-sciences.com, 03/06

 

Brest. Le chercheur Laurent Chauvaud cultive l’espoir d’un monde meilleur

Ouest-france.fr, 04/06

 

 

 

 

2020, année de tous les dangers pour les Américains

Après avoir subi de plein fouet l’épidémie de coronavirus, dont le bilan des victimes ne cesse de croître, les Etats-Unis sont en proie à la poursuite des violences suite à la bavure mortelle de Minneapolis qui a ravivé les tensions raciales envers les Noirs. Une situation qui n’est pas sans rappeler le traumatisme de 1968, même si la situation était alors bien plus grave encore, explique Ran Halévy. D’autant que le nombre des Américains privés d'emploi - quelque 40 millions - dépasse désormais le triste record de la Grande Dépression.

Le Figaro, 04/06 - 5 min

 

 

Migration intensive des espèces marines

Selon une étude franco-américaine, publiée le lundi 25 mai dans la revue Nature ecology & évolution, les espèces marines ont une stratégie efficace pour fuir le réchauffement climatique. Elles migrent plus vite, en direction des pôles, que les espèces terrestres et parcourent près de six kilomètres par an afin de trouver davantage de nourriture et de fuir les activités humaines, Les espèces marines seraient par ailleurs cinq fois plus rapides que les espèces terrestres.

Le Marin, 04/06 – 2 min

Radio classique, 03/06

 

Quand le cerveau protège nos rêves

Pour permettre à l’homme de rêver sans être interrompu par des bruits extérieurs, une équipe de chercheurs a prouvé que le cerveau parvient à bloquer certains sons qu’il reconnaît et interprète comme non-dangereux. Leur étude met en évidence un mécanisme permettant de supprimer uniquement les activités extérieures qui ont du sens pour le rêveur. Plus on avance dans le sommeil paradoxal, plus les rêves gagnent en complexité, souligne l’étude, qui conclut que la période la plus propice au rêve, c’est la fin de la nuit.

Ouest France, 04/06 – 2 min

 

Cachalots : des clics qui font mouche

Grâce à des drones acoustiques, des chercheurs basés à Toulon ont prouvé que les cachalots communiquent entre eux par des clics pour apprendre aux plus jeunes à chasser. Dévoilant une vidéo qui illustre les résultats de leur mission, Hervé Glotin explique que si l’on devinait que les cachalots chassaient en groupe matriarcal car on les observait en surface, on ne disposait à ce jour, au-delà des 50 premiers mètres de profondeurs, que d’observations menées avec des caméras posées par ventouses sur le dos de l'animal.

20Minutes.fr, 04/06 – 4 min

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

 

 

Kantar Disclaimer