Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 5 septembre 2019

 

 

VIE DU CNRS

ET AUSSI…

 

L’équilibre entre travail et vie privée

Le CNRS figure parmi les 20 entreprises offrant le meilleur équilibre travail/vie privée en France, selon un palmarès établi par le site internet Glassdoor.

UsineNouvelle.com, 05/09 – Temps de lecture : 3 min

Huffingtonpost.fr, 05/09 – 2 min

 

 

Le nouveau livre de Thomas Piketty : « Un éclairage du régime inégalitaire “néopropriétariste” actuel »

Nonna Mayer

LeMonde.fr, 04/09 – 5 min

 

Réforme des retraites, tous privilégiés, tous perdants ?

Bruno Palier

La Croix, 05/09 – 6 min

 

Le Premier ministre britannique ou l'art de l'inconstance à l'ère de la post-vérité

Ran Halévi

Le Figaro, 05/09 – 5 min

 

Le pape vient soutenir les évêques locaux engagés dans la proximité de l’église

François Mabille

Rfi.fr, 05/09 – 1 min

 

Avec un été de tous les records, le Cher est la zone de la région Centre-Val de Loire qui a le plus souffert

Valéry Catoire

Le Berry Républicain, 05/09 – 2 min

 

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

Reconstruction de Notre-Dame : une recherche pluridisciplinaire

Le « chantier scientifique de Notre-Dame », coordonné par Martine Regert et Philippe Dillmann, doit couvrir une large pluralité de domaines. L’étude des matériaux (bois, pierres, fer) – de leur origine à leur transformation et installation – doit renseigner aussi bien les historiens que les maîtres d'œuvre et les architectes en charge de la restauration. Les études portent également sur l'acoustique du monument, explique Mylène Pardoen, et les aspects émotionnels de l’incendie mobilisent plusieurs chercheurs en sciences humaines.

Lexpress.fr, 04/09 – 6 min

 

Les mains de l’Homme de Denisova sont proches de celles d’Homo sapiens

La phalange à l’origine de l’identification de l’Homme de Denisova a été étudiée dans son intégralité. L’analyse révèle que la morphologie des mains de l’Homme de Denisova est proche de celle d’Homo sapiens, bien que son ADN soit proche de celui de l’Homme de Néandertal. Les scientifiques sont d’autant plus surpris que la mâchoire présentait elle aussi des caractéristiques plus archaïques. Isabelle Crèvecœur explique que cette découverte met en exergue la difficulté, sur le terrain, à distinguer les restes de Denisoviens de ceux d’un Néandertalien.

FranceCulture.fr, 04/09 – 2 min

Cnrs.fr, 04/09

 

Le débit d’élocution n’impacte pas la quantité d’informations des différentes langues

Une étude montre que, quelle que soit leur vitesse d’élocution, les langues humaines transmettent la même quantité d’informations. Les chercheurs ont comparé 17 langues et ont constaté qu'un débit de parole plus important s’accompagne d’une densité d’informations plus faible.

LeProgres.fr, 05/09 – 1 min

Cnrs.fr, 04/09

 

Les spécificités du blobPhysarum polycephalum

Audrey Dussutour explique que le blob est un organisme unicellulaire du règne amibozoaire, qui se trouve généralement en forêts tempérées. Le Physarum polycephalum présente notamment des caractéristiques remarquables : il peut atteindre 10 m², sa croissance est exponentielle, il est capable de se régénérer en situation critique et il peut transférer ses connaissances à d'autres blobs par fusion.

La Tribune, 05/09 – 6 min

 

Les signaux d’ovulation des femelles macaques japonais

Une équipe a montré que les variations de la coloration cutanée des femelles macaques japonais (Macaca fuscata) ne permettent pas aux mâles de connaitre leur période d’ovulation. Cécile Garcia indique que la coloration du visage et du fessier des femelles varie selon les probabilités de conception et le rang social, mais n'indique pas le moment précis de l'ovulation. Les scientifiques vont désormais explorer la piste des signaux olfactifs.

Le Figaro, 05/09 – 4 min

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar Media ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

 

 

Kantar Disclaimer