Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 6 août 2020

ACTUALITE DES LABORATOIRES

ET AUSSI…

 

 

Beyrouth : les explications des scientifiques sur le nitrate d’ammonium

Suite aux deux explosions qui ont touché la capitale libanaise, mardi, faisant au moins 100 morts et des milliers de blessés, Le Point, Le Parisien, La Croix, Paris Match, France 24, France Info et LCI ont notamment interrogé Vanessa de La Grange et Erick Dufourc pour comprendre les réactions chimiques à l’origine du drame. Le nitrate d'ammonium – dont 2 700 tonnes stockées dans un entrepôt seraient impliquées dans la catastrophe – « est un produit très utilisé dans les engrais pour l'agriculture, car c'est une source d'azote, mais il est aussi utilisé pour la fabrication d'explosifs, de joints ou encore d'adhésifs », explique Vanessa de La Grange, spécialiste en prévention du risque chimique. Il ne s’agit ni d’un explosif ni d’un combustible mais d’un comburant, c’est-à-dire « qu’il fournit de l’oxygène, ce qui attise la combustion », précise la chimiste. Dans le cas des explosions au port de Beyrouth, il semble qu’un incendie se soit tout d’abord déclaré. Or, « le nitrate d'ammonium, en présence d'une source de chaleur importante, peut subir une décomposition en plusieurs étapes, et il peut y avoir explosion rapidement s’il est dans un espace confiné », poursuit Vanessa de La Grange. Par conséquent, des règles de stockage très strictes sont généralement imposées pour ce produit. « Il est recommandé de le garder dans des endroits bien aérés et de ne pas l’entreposer en trop grande quantité dans un même lieu », indique Erick Dufourc. L’enquête des autorités libanaises devra probablement déterminer les conditions dans lesquelles cet engrais était stocké. « Ce que l'on sait chimiquement, c'est que le nitrate d'ammonium est instable à partir de 200 degrés Celsius et que son explosion produit un souffle assez extraordinaire », ajoute le chimiste. Vanessa de La Grange explique que le nuage de Wilson qui a été observé lors de la seconde explosion survient lorsqu'une « onde de choc a lieu dans un environnement à air humide ».

Lepoint.fr, 05/08 – Temps de lecture : 3 min

Leparisien.fr, 05/08 – 3 min

La-croix.com, 05/08 – 3 min

Parismatch.com, 05/08 – 3 min

France24.com, 05/08 -

Francetvinfo.fr, 05/08 – 2 min

Lci.fr, 05/08 – 2 min

 

Jupiter : des grêlons d'ammoniac seraient à l'origine des orages

Grâce aux observations de Jupiter par la sonde américaine Juno, le chercheur Tristan Guillot copublie, dans les revues Nature et JGR Planets, des articles permettant de mieux comprendre les violents orages qui ont lieu sur la plus grosse planète du système solaire. Contrairement à ce que pensaient les scientifiques, certains éclairs ont une origine peu profonde, où l'eau ne se trouve pas sous forme liquide mais sous forme de cristaux de glace, déclare Tristan Guillot. « Il semble que la vapeur d'ammoniac joue un rôle d'antigel pour liquéfier les cristaux de glace », ce qui intensifie les orages, explique-t-il. « Cela remet en cause tous les modèles météorologiques des planètes géantes gazeuses qui, jusque-là, se basaient sur des modèles numériques terrestres », ajoute le chercheur.

Lexpress.fr, 05/08 – 3 min

CNRS, 05/08

 

Etude de l’évolution des micro-organismes des lacs

Une étude parue dans Nature Communications le 31 juillet montre de très forts changements dans la biodiversité des micro-organismes aquatiques. Les chercheurs ont comparé les traces ADN conservées dans les dépôts sédimentaires de 48 lacs de France métropolitaine à la fin du XIXème siècle avec celles des années 2000-2010. Ils ont observé que le nombre d'espèces présentes n'avait pas diminué, mais que la diversité des micro-algues, des parasites et des micro-prédateurs avait subi des changements importants. Ils ont également observé une homogénéisation de la biodiversité microbienne des lacs.

Actu-environnement.com, 05/08 – 2 min

CNRS, 31/07

 

Des feux plus fréquents risquent d’empêcher la végétation de repousser

Alors qu’un violent incendie vient de détruire plus de 1 000 hectares de végétation à l'ouest de Marseille, l’augmentation de la fréquence des feux de forêt inquiète. « Ces incendies à répétition sont (...) inquiétants, notamment pour l'érosion des sols », alerte Thierry Tatoni. C’est « un cercle vicieux : la régularité des incendies entraîne la présence d'une végétation de plus en plus sèche, qui accentue elle-même le risque de départs de feu ». Petit à petit, les sols s'érodent, des milliers de cailloux apparaissent, les rochers s’affaissent, le sol s'appauvrit et la végétation ne repousse plus, explique le chercheur.

Lexpress.fr, 06/08 – 5 min

 

Christophe Lavelle, un scientifique gourmet

Télérama publie un entretien avec Christophe Lavelle, le physicien qui a conçu le menu de l’exposition « Je mange donc je suis », présentée jusqu’à fin août au musée de l’Homme (Paris 16°). « L’alimentation, c’est de la physiologie, de la psychologie, de la nutrition, de la sociologie, de l’histoire, de la géographie, de la physique, de la chimie, de l’agronomie (...) C’est cette approche transversale que nous avons voulu cultiver dans l’exposition », déclare-t-il. Christophe Lavelle évoque les controverses qui entourent l’alimentation. « Au XXIe siècle, on meurt plus de mal manger que de ne pas manger. L'obésité est à l'origine de onze millions de morts dans le monde chaque année », rappelle-t-il.

Télérama, 05/08 – 11 min

 

 

Coronavirus : les tests salivaires de dépistage, c'est pour quand ?

20minutes.fr, 05/08 – 5 min

France24.com, 05/08 – 6 min

 

Les herbivores sont davantage menacés d'extinction que les carnivores et omnivores

Christophe Bonenfant

Lemonde.fr, 05/08 – 4 min

 

Le Cern annonce avoir obtenu les signes d'une désintégration d'un boson de Higgs en deux muons

Roberto Salerno

Sciencesetavenir.fr, 05/08 – 6 min

 

Antarctique : les manchots trahis par leurs fientes

Henri Weimerskirch

Franceinter.fr, 06/08 – 3 min

 

Les femmes sont encore rares à la tête des intercommunalités

Magali Della Sudda

La Croix, 06/08 – 3 min

 

Inde : à Ayodhya, Narendra Modi pose la première pierre du temple de Ram

Jean-Luc Racine

Rfi.fr, 05/08 – 2 min

 

Les diamants produits en laboratoire, un nouveau business plus écologique qui dérange

Lexpress.fr, 05/08 – 4 min

 

Quel avenir pour le site gallo-romain d’Allonnes ?

Ouest-France.fr, 05/08 – 4 min

 

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

Pour vous abonner ou vous désabonner.

(Authentification Janus requise)

 

 

Kantar Disclaimer