Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 6 décembre 2019


 

 

ACTUALITÉ DES LABORATOIRES

ET AUSSI…

 

 

« Le darwinisme social appliqué à la recherche est une absurdité »

Lemonde.fr, 06/12 – 5 min

 

Frédéric Restagno : « Alors, je ne suis pas un bon chercheur ! »

Frédéric Restagno

Lemonde.fr, 05/12 – 5 min

 

Parlez-vous dothraki ? Les secrets des « conlangers »

Frédéric Landragin

Libération, 06/12 – 6 min

 

« Un monde étonnamment chaotique » : la sonde Parker livre ses premières découvertes sur le Soleil

Alexis Rouillard

Lci.fr, 05/12 – 2 min

Levif.be (Belgium), 05/12 – 3 min

Rtl.fr, 06/12 – 3 min

Nextinpact.com, 05/12 – 1 min

Cnrs.fr, 04/12

 

 

Faut-il autoriser les caméras lors des procès ?

Claire Secail

La-croix.com, 06/12 – 4 min

 

Un fonctionnaire qui fait grève le vendredi et le lundi peut-il perdre quatre jours de salaire ?

Pascal Caillaud

Lemonde.fr, 05/12 – 4 min

 

 

Manifestions : pourquoi est-il si difficile d'empêcher les « casseurs » d'agir ?

Patrick Bruneteaux

Lexpress.fr, 06/12 – 3 min

 

Rapport Ecobiose : la Nouvelle-Aquitaine au chevet de sa biodiversité

Lanouvellerepublique.fr, 06/12

 

 

 

Les enjeux des portraits-robots établis à partir de l’analyse ADN

La Chine tente de créer des portraits-robots à partir d'un échantillon d'ADN (salive, sang, peau, cheveux...). Le phénotypage d'ADN est autorisé depuis cinq ans et permet parfois de faire avancer des enquêtes dans le monde judiciaire. Cette technique vise à établir des corrélations entre des petites séquences d'ADN et l'apparence physique ou l’origine géographique des individus, explique Joëlle Vailly. Mais la génétique ne suffit pas à définir le physique d’une personne et les facteurs environnementaux jouent également un rôle fondamental, précise Aurélien Bancaud. Cependant, cette technique devrait s’affiner avec l’apport de l'intelligence artificielle, qui permettra, par apprentissage, de mieux définir quelles caractéristiques du visage sont liées à quelles caractéristiques exactes d'une séquence ADN, observe Jean-Luc Dugelay.

20 Minutes, 06/12 – Temps de lecture : 4 min

 

Une étude sur la pollution dans les écoles marseillaises

Une étude est en cours dans les Bouches-du-Rhône sur l’exposition des jeunes enfants aux poussières de sol et notamment à l’école. L’étude est menée dans trois écoles du département : en zone périurbaine à Trets et sur d’anciens quartiers industriels à Port-Saint-Louis-du-Rhône et à l’école Ruffi du 3e arrondissement marseillais. Les premiers résultats montrent que les concentrations en métaux et en hydrocarbures aromatiques polycycliques dans les établissements de Port-Saint-Louis-du-Rhône et de Ruffi sont 3 à 10 fois supérieures à celles de Trets. Au moment des prélèvements, Ruffi était entourée de nombreux chantiers liés à la construction du quartier d’affaire d’Euroméditerranée, créant de grandes quantités de poussières dans l’atmosphère, explique Yves Noack.

Libération.fr, 05/12 – 4 min

 

ICE : une nouvelle structure pour étudier le climat

Le 19 novembre 2019, a été inaugurée l'Infrastructure pour les sciences du climat et de l'environnement (ICE). Cette infrastructure vise la fertilisation croisée des géosciences du climat, en associant des chercheurs qui tentent de déterminer le passé du climat à partir des archives de la Terre, et ceux qui modélisent son fonctionnement dans le but de prédire le futur du réchauffement climatique.

Futura-Sciences.com, 05/12 – 11 min

 

L’impact du réchauffement climatique sur la taille des oiseaux

Selon une étude, le réchauffement climatique entraînerait chez les oiseaux une diminution de leur taille et un allongement de leurs ailes. Plus de 70 000 oiseaux ont été étudiés pour montrer que leur masse corporelle et la longueur des os de leurs pattes ont diminué respectivement de 2,4% et 2,6% entre 1978 et 2016. Dans le même temps, leurs ailes se sont allongées de 1,3%.

Lexpress.fr, 05/12 – 2 min

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

 

Kantar Disclaimer