Fwd: [CNRS Presse] CNRS : Synthèse de presse – 6 juin 2019

 

 

POLITIQUE DE RECHERCHE

ET AUSSI…

 

Les défis que doit relever la recherche française

Antoine Petit entend renforcer l’ouverture du CNRS à plusieurs niveaux. La création d’une troisième direction générale déléguée consacrée à l’innovation s’inscrit ainsi dans la volonté de mieux valoriser la recherche au sein des entreprises. La pluridisciplinarité, qui nécessite un processus sur le long terme, est un autre aspect de cette ouverture. Pour favoriser le dialogue entre chercheurs et décideurs politiques, Antoine Petit estime qu’il serait intéressant d’instaurer un stage d’une année dans un laboratoire de recherche pour les étudiants issus des grandes écoles. Le président-directeur général du CNRS souligne en outre l’opportunité extraordinaire que représente la loi de programmation pluriannuelle de la recherche. Sur le financement, un travail doit être mené pour mieux articuler les sommes versées directement aux laboratoires et celles issues des appels à projet nationaux ou européens. Aujourd’hui, « des personnes de grande qualité sont recrutées mais on ne leur donne pas suffisamment de moyens pour leurs travaux », estime-t-il. Pour fidéliser les chercheurs, Antoine Petit n’exclut aucune option, y compris la possibilité d’appliquer une rémunération différenciée pour certains chercheurs « phares ». « Il est indispensable de mieux payer toutes les chercheuses et tous les chercheurs », ajoute-t-il.

Acteurspublics.fr, 05/06 – Temps de lecture : 11 min

 

 

Remonter le temps : une plongée sonore dans le Paris du 18e siècle

Isabelle Backouche

Sarah Gensburger

Francetvinfo.fr, 05/06 – 4 min

 

Greenpeace : une mission pour défendre un vaste réseau de réserves marines de tortues

Damien Chevallier

Francetvinfo.fr (la1ere.fr), 05/06 – 1 min

Sans qu’on le sache, le plastique fait désormais partie de notre alimentation

Alexandra Ter Hall

FranceInter.fr, 05/06 – 4 min

Aujourd’hui la parité femmes/hommes est-elle applicable à tous les domaines ?

Réjane Sénac

Europe1.fr, 05/06 – 1 min

 

À l'Age du fer, tous les boucliers celtes n'étaient pas en métal !

Luc Baray

Sciencesetavenir.fr, 05/06 – 4 min

 

L'origine des plantes à fleurs

Francois Parcy

FranceInter.fr, 06/06 – 1 min

 

DANS LA PRESSE PRO

 

L’IA française se dope au calcul intensif

Industrie-techno.com, 05/06 – 4 min

 

Philippe Faure reçoit le Prix Scientifique 2019 de la Fondation NRJ-Institut de France

Philippe Faure

Média +, 06/06 – 2 min

 

 

ACTUALITE DES LABORATOIRES

 

 

La narcolepsie favoriserait la créativité

Une étude menée sur 185 personnes narcoleptiques et 126 personnes non narcoleptiques montre que celles atteintes de la maladie présentent une créativité accrue. En neuroscience, la créativité est définie comme la capacité d'un individu à réaliser quelque chose à la fois d’original et d’adapté à des contraintes. Cette plus grande créativité pourrait être due à un accès privilégié des personnes narcoleptiques au sommeil paradoxal, où l’individu rêve.

Sciencesetavenir.fr, 06/06 – 4 min

Ladepeche.fr, Lindependant.fr, LaProvence.com, Lejdc.Fr, 05/06 – 2 min

Cnrs.fr, 04/06

 

L’accès des femmes aux carrières scientifiques les plus prestigieuses

Depuis les années 1970, la féminisation des métiers scientifiques s'est affirmée dans certaines spécialités, mais une dichotomie forte s’opère toujours sur le domaine concerné, les sciences et les techniques restant plus souhaitées pour les garçons, constate Catherine Marry. Celle-ci rappelle que depuis sa création en 1939, le CNRS compte toujours environ 30% de femmes dans la recherche. Favorable à certains mécanismes pouvant favoriser l’accès des femmes aux carrières scientifiques, Catherine Marry souligne qu’il faut également travailler sur une meilleure valorisation des disciplines dans lesquelles les femmes sont les mieux représentées : les sciences sociales et le vivant.

Les Cahiers de Science & Vie, juin 2019 – 12 min

 

La nouvelle génération de satellites Meteosat est en préparation

La troisième génération de satellites Meteosat, en construction à Cannes, a passé avec succès les tests de structure. Cette constellation, mise en orbite entre 2021 et 2032, comportera de nouveaux outils, tel qu’un imageur d’éclairs. Présent sur quatre des six satellites, cet instrument donnera pour la première fois des informations capitales sur les éclairs directement depuis l’espace, explique Nadia Fourrié. Ces données permettront de prévenir à court terme la survenue d’événements potentiellement dangereux.

Nicematin.com, 05/06 – 2 min

20Minutes.fr, 05/06 – 2 min

 

Une peinture figurative de la fin du paléolithique trouvée à Angoulême

Une plaque en pierre portant plusieurs gravures d’animaux (des chevaux, un cervidé et un aurochs) a été découverte en 2018 à Angoulême. Valérie Feruglio explique que cette découverte est exceptionnelle car, à la fin du paléolithique, on ne s’attendait plus à trouver des peintures figuratives.

Lemonde.fr, 05/06 – 5 min

Le Figaro, 06/06 – 4 min

 

La question du genre des artistes paléolithiques

À ce jour, la recherche ne permet pas de déterminer avec certitude le genre d’un individu qui a réalisé des peintures pariétales dans une grotte du paléolithique, explique Carole Fritz. Cependant, l’hypothèse que certaines peintures puissent avoir été créées par une femme est encore trop souvent écartée par les chercheurs, pour des raisons parfois discutables.

Les Cahiers de Science & Vie, juin 2019 – 4 min

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette synthèse de presse résume des articles mentionnant des chercheurs ou des laboratoires du CNRS et elle ne peut en aucun cas être interprétée comme reflétant le point de vue du CNRS.

Les articles ne peuvent être fournis pour raison de droits d’auteurs.

Ni Kantar Media ni le CNRS ne sauraient être tenus pour responsables de l’exactitude, de la qualité, de la précision et de la tonalité des informations et des commentaires présentés. L’ensemble du contenu de la synthèse de presse est la propriété exclusive du CNRS. Toute diffusion externe au CNRS sous quelque forme que ce soit est soumise à autorisation de la part du CNRS.

 

 

Kantar Disclaimer