Physics-Biology interface seminar: Ruxandra Gref

Nanoparticules de type « cage » : applications pour lutter contre le cancer et les infections résistantes au traitement

Ruxandra Gref (ISMO, Université Paris-Sud)

Deux exemples de vecteurs de médicaments élaborés par une « chimie douce » (sans solvant) seront présentés : i) les nanoparticules hybrides organiques-inorganiques (metal-organic frameworks ou MOFs), qui sont des assemblages supramoléculaires cristallins hautement poreux, et ii) les nanoparticules à base de cyclodextrines, molécules « cage ». Avantageusement, ces nanoparticules sont capables d’encapsuler des quantités importantes de molécules thérapeutiques de nature chimique variée par simple imprégnation dans un milieu aqueux. La surface de ces vecteurs a été modifiée avec des éléments de reconnaissance spécifiques afin de moduler l’interaction des nanoparticules avec le milieu vivant et d’accroitre l’internalisation de celles-ci dans les cellules cible (cellules cancéreuses ou cellules infectées avec le VIH ou des bactéries). Finalement, des exemples seront présentés ou la libération des molécules thérapeutiques se fait « sur demande » suite à l’application d’un stimulus externe. Les applications de ces travaux se situent dans le domaine du traitement du cancer et des infections résistantes au traitement.


Date/Time : 11/01/2016 - 11:00 - 12:00

Location : Moyen Amphi, Building 510, Université Paris-Sud Orsay

Upcoming seminars